BTS Droit

Niveau scolaire

Bac+2

Secteur d'activité

Droit

Durée

2 années

Combien

3596 ÉCOLES

Qu'est-ce que le BTS Droit

Avocat et juriste sont loin d’être les seuls métiers du secteur juridique. Ainsi, si vous ne souhaitez pas faire de longues années d’études, mais que le droit vous attire, il existe des solutions. Le BTS Droit vous permet d’acquérir les compétences nécessaires pour collaborer et assister des notaires, des avocats et des entreprises. Zoom sur ce cursus professionnalisant.

 

Définition du BTS Droit

 

Pour commencer, il faut savoir que, proprement parlant, il n'existe pas de BTS Droit. En revanche, plusieurs formations vous préparent aux métiers juridiques. Ces diplômes Bac+2 peuvent être suivis au sein de lycées, qu’ils soient publics, privés, sous contrat ou hors contrat ; ou dans des écoles de notariat.

 

Le principal BTS en Droit est :

 

Le BTS Collaborateur Juriste Notarial, qui vous apporte les qualités nécessaires dans le juridique, la comptabilité et l’administratif pour vous permettre d’assister un notaire dans ses fonctions quotidiennes.

 

Ainsi, après l’obtention de votre diplôme, vous pourrez exercer au sein d'un office notarial. Vous pourrez alors épauler un notaire dans la mise en œuvre de certaines de ses missions, en tant que négociateur de biens immobiliers ou en qualité d'assistant rédacteur d'actes, par exemple. 

 

Dans l’exercice de votre profession, vous serez amené à :

 

  • Rédiger des contrats de mariage, des baux d’habitation, des successions, des donations, etc.
  • Ouvrir, constituer, suivre et clôturer des dossiers : archivage, classement, vérification des délais, relance, etc.

 

Contrôler la conformité et la qualité des actes lors de la formalisation : vérification des documents administratifs, calcul de droits, élaboration de bordereaux, gestion des relations avec les organismes concernés, dépôt des actes, etc.

 

Quels métiers faire avec un BTS Droit ?

 

Après un BTS en Droit, vous pourrez intégrer le monde du travail de façon directe. Ainsi, vous pourrez exercer dans :

 

  • Des Offices Notariaux
  • Des chambres départementales des notaires
  • Des conseils régionaux des notaires
  • Des C.R.I.D.O.N - centres de recherches, d’information et de documentation notariales 
  • Des centres de gestion agréés
  • Des services juridiques d’entreprises
  • Des collectivités territoriales
  • Des agences immobilières
  • Etc.

 

Voici quelques exemples de débouchés possibles après un BTS Droit :

 

 

Généralement la première personne à être en contact avec le client, l'assistant notaire est un véritable soutien technique pour le juriste ou le notaire. Ses missions peuvent varier en fonction de l'importance de l'étude. Ainsi, ce professionnel peut tenir un rôle en secrétariat, pour l'organisation des rendez-vous, la gestion des appels téléphoniques ou encore la mise en forme des actes ; ou en assistance juridique, pour épauler un juriste ou un notaire dans ses fonctions. Il est alors chargé de la constitution des dossiers pour la réalisation des actes et de la collecte des informations qui seront nécessaires à leur rédaction.

 

Son salaire en début de carrière est d'environ 2 050 € bruts par mois

 

 

Technicien du droit, le rédacteur est au contact de la clientèle afin de rédiger les actes. Il peut se spécialiser dans un domaine précis, comme la vente immobilière, la famille, la succession, etc.

 

Les missions du rédacteur d’actes :

 

  • En lien étroit avec le notaire, il rédige et prépare les actes.
  • Il procède à des analyses juridiques.
  • Il gère les dossiers des clients.
  • Il prépare et rédige des formalités administratives. 

 

Son salaire moyen est de 2 300 € par mois.

 

 

Les tâches professionnelles qui incombent l’attaché au service juridique sont variées :

 

  • Préparation et classement des dossiers d’affaires juridiques.
  • Mise en forme des actes.
  • Contrôle de la conformité des procédures, des échéances et des formalités.
  • Accueil des clients.
  • Rédaction des actes.
  • Gestion de la comptabilité et des règlements dans le cadre d’une étude.

 

Son salaire moyen est de 2 375 € par mois.

 

 

Véritable second d’un professionnel du droit, l’assistant juridique peut épauler un avocat, un huissier, un notaire, un juriste ou encore un conseiller juridique. Il assure la partie secrétariat et organise le travail de son supérieur afin de lui faciliter la tâche. 

 

Pour cela, il effectue diverses missions, telles que :

 

  • La gestion du planning.
  • L’élaboration et la conception de certains contrats ou actes simples, sous la responsabilité de son employeur.
  • La négociation de certaines clauses.
  • Le suivi des procédures administratives.
  • La préparation des dossiers.
  • La mise à jour de la réglementation. 
  • L’organisation des réunions et des voyages.

 

Son salaire moyen est compris entre 2 083 € et 2 500 € bruts par mois.

 

Que faire après un BTS Droit ?

 

Après avoir obtenu votre BTS en Droit, vous aurez la possibilité de poursuivre vos études, notamment en vous dirigeant vers une Licence Professionnelle "Activités Notariales". Ce Bac+3 vous permet d'accéder à un poste de clerc de notaire. 

 

Vous avez également la possibilité d'entrer, en deuxième cycle, au sein d’une école de notariat afin d’obtenir le Diplôme de Clerc de Notaire et par la suite, le Diplôme de Notaire.

 

Bac+3 en Droit :

 

=> mailler le max de formations

 

 

Bac+5 en Droit :

 

Comment accéder au diplôme BTS Droit ?

Pour intégrer un BTS droit, vous devez être titulaire du Baccalauréat, il peut s'agir d'un Bac général ou d'un Bac STG. 

 

Les admissions se font sur dossier. Pour vous inscrire, vous devez passer par la plate-forme Parcoursup. Certains établissements exigent le passage en entretien de motivation, voire parfois d’un concours d'entrée.

 

Par ailleurs, certaines compétences et aptitudes vous seront nécessaires, vous devez par exemple :

 

  • Être attentif et rigoureux. 
  • Apprécier le travail d'équipe. 
  • Avoir un goût prononcé pour le domaine du droit et des transactions immobilières.
  • Être bon rédacteur et aimer écrire. 
  • Être méthodique et organisé. 
  • Aimer conseiller et avoir un bon relationnel.

Programme du BTS Droit

 

Le programme d'enseignement du BTS Collaborateur Juriste Notarial se compose de ces différentes matières :

 

  • Culture générale et expression
  • Langue vivante étrangère I
  • Environnement économique et managérial du notariat
  • Droit général et droit notarial
  • Techniques du notariat
  • Activités professionnelles appliquées
  • Accès en autonomie au laboratoire informatique et communication
  • Langue Vivante Étrangère II (Facultatif)

 

Examen du BTS Collaborateur Juriste Notarial  

 

  • Culture générale et expression - Coefficient 3 - Épreuve écrite d’une durée de 4 heures.
  • Langue vivante étrangère I - Coefficient 2 - Épreuve écrite d’une durée de 2 heures.
  • Langue vivante étrangère I - Coefficient 1 - Épreuve orale d’une durée de 20 minutes, avec un temps de préparation de 20 minutes également.
  • Environnement économique et managérial du notariat - Coefficient 3 - Épreuve écrite d’une durée de 3 heures.
  • Droit général et Droit notarial - Coefficient 4 - Épreuve écrite d’une durée de 4 heures.
  • Techniques notariales - Coefficient 6 - Épreuve écrite d’une durée de 5 heures.
  • Conduite et présentation d’activités professionnelles - Coefficient 3 - Épreuve orale d’une durée de 40 minutes, avec un temps de préparation de 40 minutes également.

 

Enseignement facultatif : Langue Vivante Étrangère II - Coefficient 1 - Épreuve orale d’une durée de 20 minutes, avec un temps de préparation de 20 minutes également.

Quels métiers faire avec un diplôme BTS Droit ?

Que faire après un diplôme BTS Droit ?

Ecoles qui forment au diplôme BTS Droit