Marchand de biens

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+2

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Vente , Commerce , administration de biens , promotion immobilière , Immobilier

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Marchand de biens ?

    Un Marchand de Biens investit dans l’immobilier pour ensuite valoriser ses acquisitions et les revendre en faisant une plus-value. Ce professionnel travaille à son compte après avoir créé une société comme, par exemple, une SARL, une EURL ou encore une SCI. Un métier qui nécessite un apport financier de départ non négligeable et une prise de risque importante, mais qui procure une certaine forme de liberté. 

    Que fait un Marchand de biens ?

    Le Marchand de Biens prospecte, recherche longuement des biens immobiliers comme des appartements, des maisons voire des immeubles. Il peut aussi acquérir des terrains et faire construire. Au préalable, il a élaboré un réseau important dans le domaine de l’immobilier (agences, cabinets d’architecte…).

    Il procède ensuite à l’achat. La finalité est alors de revendre l’acquisition à un prix supérieur. Ce professionnel connaît donc les cours du marché de l’immobilier et ses tendances. Souvent, il doit engager de lourds travaux afin de remettre le bien en état et le valoriser.

    Pour ce faire, il fait appel à diverses entreprises du bâtiment et autres architectes. Quand le bien est enfin restauré, il doit trouver un acheteur en diffusant son offre chez les agences immobilières ou en utilisant ses propres connaissances, son propre réseau de diffusion.

    Ce métier est risqué (les dépenses sont souvent importantes) et pour atténuer les difficultés, il est nécessaire d’avoir certaines connaissances et qualités.La saviez-vous ? Les marchands de biens, susceptibles de faire appel régulièrement aux services d’un notaire, ont des frais notariaux beaucoup moins importants qu’un particulier lors d’une vente de bien immobilier.  

    Qualités pour être Marchand de biens

    Tout d’abord, un Marchand de biens a des connaissances dans l’immobilier mais aussi un goût certain pour la pierre. Il sait évaluer un bien, envisager le coût (travaux compris) et chiffrer le prix de revente pour réaliser un bénéfice non négligeable.
    Il est donc très organisé, extrêmement rigoureux. La fibre commerciale, l’art de négocier et le goût du contact sont aussi des qualités qu’il doit posséder. Plus il parviendra à acquérir un bien en faisant baisser les prix, plus il sera susceptible de réaliser une plus-value importante.

    Mais il est également amené à traiter avec des établissements bancaires pour obtenir éventuellement un prêt, avec les professionnels du bâtiment, les artisans, pour lancer des travaux, et avec les futurs acheteurs potentiels. Ce professionnel de terrain passe beaucoup de son temps à rechercher des biens, à construire son réseau.

    Il lui faut donc être méthodique, patient, pugnace et faire preuve d’organisation en planifiant ses démarches, ses prises de contacts. On notera qu’un marchand de biens aime travailler seul et que la notion de risque est, pour lui, moteur dans son activité professionnelle. 

    Comment devenir Marchand de biens ?

    Données statistiques sur le poste Marchand de biens

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Marchand de biens

    Combien gagne un Marchand de biens ?

    Les revenus d’un Marchand de Biens sont en fait le bénéfice net que dernier aura réalisé après les ventes de ses biens en tenant compte du montant des travaux réalisés et après avoir soustrait la TVA sur sa plus-value. Il est donc impossible de donner avec précision la rémunération d’un marchant de biens. Certains se sont sensiblement enrichis, d’autres ont perdu leur capital…

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.