Que faire après un BTS électronique ? quelles sont les passerelles actives et raisonnablement fra...

Questions-Réponses : Ingénierie
prad Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Que faire après un BTS électronique ? quelles sont les passerelles actives et raisonnablement franchissables (et non virtuelles) existant entre les formations BTS électronique et les écoles d'ingénieur ? Quelle est la filière menant à l'enseignement technologique ? Bref, le BTS électronique, ça ouvre les portes sur quoi ? Merci de vos réponses.
prad Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Une soixantaine d'écoles forment des ingénieurs électroniciens. On peut intégrer ces écoles après le bac, une classe prépa ou encore après un BTS, un DUT ou un DEUG. Dans tous les cas, ces filières sont très sélectives et difficiles d'accès. 44 % des jeunes ingénieurs embauchés ont le diplôme d'ingénieur des écoles suivantes : ESE, ENST, ENSAM, INPG, ISEP, ENSEEIHT et ESME..
De nombreux établissements de formation d'ingénieurs se sont constitués au sein des universités. Ils proposent des cursus de 3 ans, mais recrutent essentiellement leurs élèves après un diplôme de niveau bac + 2 (DEUG sciences, DUT ou BTS) sur dossier ou entretien (rarement sur concours).
La plupart des écoles d'ingénieurs pratiquent, parallèlement à l'admission sur concours, l'admission sur titre soit au début, soit en cours du cycle des études. Cette admission s'adresse à des étudiants titulaires du DUT, du BTS, du DEUG mention « Sciences », de la licence, d'une MST (maîtrise scientifique et technique) ou de la maîtrise ès sciences, de thèses de 3e cycle ou encore du diplôme d'ingénieur d'une autre école. Il existe donc et pas de manière virtuelle une possibilité , certes difficile, d'intégrer des écoles d'ingénieurs.
Pour enseigner en Lycée vous devez être titulaire du CAPET(certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique ) section génie civil.
Pour vous inscrire au CAPET il faut être titulaire d’une licence ou d’un diplôme de niveau au moins égal dont la liste est fixée par arrêté . Théoriquement n’importe quelle licence, en réalité il est préférable que la formation soit en relation avec la section choisie. La préparation du concours peut être assurée dans certains IUFM (informez vous auprès du CIO le plus proche).
Les professeurs de lycées professionnels sont recrutés par concours du CAPLP2( certificat d’aptitude au professorat de lycée professionnel du 2ème grade) ouvert aux titulaires d’une licence ou d’un diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme de niveau bac+3 (le service des examens et concours du rectorat de votre académie vous informera de l’équivalence de votre DNTS) ou aux candidats titulaires d’un DUT ou d’un BTS ayant cinq ans d’expérience professionnelle.
Il existe par ailleurs des possibilités de poursuites d'études vers les IUP en génie électrique et informatique industrielle qui valident une formation à bac+4.
- Automatique, électronique : Bordeaux I
- Conception des systèmes électroniques, réseaux numériques de communication : Nancy I
- Electronique télécommunications et signaux : Valenciennes
- Electronique et image : Dijon
- Electronique de puissance et électrotechnique : Amiens
- Informatique et télécommunication : Tours
- Optoélectronique : Montpellier II
- Réseaux informatiques électroniques : Evry
- Réseaux numériques de communication : Nancy I
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

Ingénierie.jpg

Sciences

Les métiers et les formations du secteur sciences sont variés. Découvrez comment travailler dans ce secteur d'activité en plein développement, avec l'essor des nouvelles technologies.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui