STI ou STL

Questions-Réponses : Autre
eric31 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonsoir, Mon fils est en seconde STI options ISI / ISP. Le conseil de classe lui accorde un passage en 1ere STI ( ce que nous avions formulé lors des voeux ) ou STL ( ce qui lui conseille le conseil ). D'après vous, quel est le meilleur choix : STL est il mieux et propose-t-il plus de choix à terme ? Sur quels BTS ou DUT partir après le bac et sur quels métiers peut il aboutir ? Question assez large, c'est vrai, mais l'indécision est forte. Merci de votre réponse. Bien cordialement Eric
eric31 Postée Plus d'un anSignaler le contenu


Bonjolur Eric,



Les bacheliers STI peuvent envisager des poursuites d’études variées : BTS et DUT, mais aussi classes préparatoires, écoles d’ingénieurs, cursus universitaire…
Les BTS:
Quelques BTS sont accessibles quelle que soit la spécialité : assistance technique d’ingénieur (ATI) ; maintenance industrielle (MI) ; technico-commercial… D’autres recrutent après une option particuliere:
• après génie civil : bâtiment , études et économie de la construction ; géomètretopographe ; travaux publics…
• après génie des matériaux : industries céramiques, industries plastiques ; traitement des matériaux… Ces BTS sont aussi accessibles après un bac STI génie mécanique.
• après génie électronique : contrôle industriel et régulation automatique (CIRA) ; domotique ; informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques (IRIST) ; métiers de l’audiovisuel ; systèmes électroniques…
• après génie électrotechnique : CIRA ; domotique ; électrotechnique ; IRIST ; mécanique et automatismes industriels (MAI) ; traitement des matériaux…
• après génie énergétique : domotique ; fluides énergies environnements…
• après génie mécanique : conception de produits industriels (CPI) ; conception et réalisation de carrosseries ; construction navale ; industries des matériaux souples ; industrialisation des produits mécaniques ; MAI ; maintenance et exploitation des matériels aéronautiques (MEMA) …
• après génie optique : génie optique.

les DUT:
• après génie civil : génie civil (option bâtiment, en particulier ; l’option travaux publics s’adresse aux S).
• après génie des matériaux : chimie option sciences des matériaux ; génie du conditionnement et de l’emballage ; science et génie des matériaux.
• après génie électronique : génie électrique et informatique industrielle (GEII) ; réseaux et télécommunications ; mesures physiques ; services et réseaux de communication (SRC)…
• après génie électrotechnique : GEII ; réseaux et télécom ; SRC ; mesures physiques…
• après génie énergétique : génie thermique et énergie ; génie chimique, génie des procédés ; mesures physiques.
• après génie mécanique : génie mécanique et productique (priorité aux S sciences de l’ingénieur).

Certaines professions paramédicales spécialisées dans l’appareillage ou dans l’imagerie requièrent des compétences en mécanique, électronique, travail des matériaux… comme l’orthoprothésiste,le podo-orthésiste,l' l’opticien-lunetier et le manipulateur en électroradiologie médicale.

Quant au bac STL, il permettra de se diriger vers les BTS:

.après biochimie et génie biologique : analyses biologiques ; bio-analyses et contrôles ; biotechnologie ; chimiste ; industries céréalières ; métiers de l’eau ; qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries ; les BTSA analyses agricoles biologiques et biotechnologiques (Anabiotec) ; industries agroalimentaires.
Débouchés : technicien de laboratoire d’analyses, aide de laboratoire dans l’industrie
pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire ou encore dans l’environnement…

• après chimie de laboratoire et de procédés industriels : chimie ; esthétique-cosmétique ; industries céramiques ; industries chimiques ; industries du cuir ; métiers de l’eau ; peintures, encres et adhésifs ; industries plastiques ; productique textile ; techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire (bon niveau en maths-physique) ; traitement des matériaux.
Débouchés : technicien supérieur dans les secteurs de la chimie lourde, la parachimie et la pharmacie, l’industrie agroalimentaire, les industries de transformation de la matière…

• après physique de laboratoire et de procédés industriels : génie optique ; industries céramiques ; industries chimiques ; industries papetières ; techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire ; traitement des matériaux.
Débouchés : technicien supérieur dans les secteurs de la chimie lourde, la parachimie et la pharmacie, l’industrie agroalimentaire, les industries de transformation de la matière…
• après physique de laboratoire et de procédés industriels : les BTS génie optique ; industries céramiques ; industries chimiques ; industries papetières ; techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire ; traitement des matériaux.
Débouchés : techniciens supérieurs et aidesphysiciens de laboratoire pour les industries de pointe (optique, biomédical, aéronautique, nucléaire), pharmaceutique ou agroalimentaire.

pour les DUT:
. après biochimie et génie biologique : génie biologique ; éventuellement chimie.
• après chimie de laboratoire et de procédés industriels : chimie ; génie chimique, génie des procédés ; mesures physiques ; éventuellement, sciences et génie des matériaux.
• après physique de laboratoire et de procédés industriels : génie thermique et énergie ; mesures physiques ; éventuellement chimie ou sciences et génie des matériaux.

Certaines professions paramédicales requièrent des compétences en biologie, chimie, physique…
comme diététicien, technicien de laboratoire d’analyses biomédicales,opticien-lunetier ou manipulateur en électroradiologie médicale. Des professionnels formés soit en école spécialisée soit dans le cadre de formations de techniciens supérieurs : BTS, DUT ou diplôme de technicien supérieur (DTS, 3 ans).

• Deux diplômes préparent au métier de diététicien : le BTS diététique et le DUT génie biologique, option diététique. Admission avec un bac STL biochimie génie biologique (priorité aux bacheliers S en DUT).

• Le BTS opticien-lunetier, obligatoire pour exercer la profession de même nom, recrute des bacheliers STL spécialité physique de laboratoire (et des STI génie optique).

• Le DTS imagerie médicale et radiologie thérapeutique, obligatoire pour exercer la profession de manipulateur en électroradiologie médicale, recrute avec un bac STL.

• Deux diplômes permettent d’exercer le métier de technicien en analyses biomédicales : le BTS analyses biologiques et le DUT génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques. Admission avec un bac STL biochimie génie biologique (priorité aux bacheliers S en DUT).


J'espère que toutes ces infos vous permettront d'y voir plus clair; et de faire votre choix en toute connaissance de cause.

Restant à votre disposition, cordialement.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui