J'aimerais savoir quelles sont les métiers du droit les plus interressants, excepté les métiers ...

Questions-Réponses : Autre
kyllian Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
J'aimerais savoir quelles sont les métiers du droit les plus interressants, excepté les métiers d'avocats, de greffier et les commissaires priseurs. De plus, pourriez vous me définir les métiers de mandataires et d'administrateurs?
kyllian Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Petit glossaire de quelques métiers ou secteurs d'activité possibles
Avocat
C'est la profession classique par excellence... Activité principale : défen- dre et assister les plaideurs dans les affaires civiles ou pénales. L'avocat peut exercer aussi une activité de conseil juridique.
Banques et assurances
Nouveaux produits financiers, accords internationaux, fusions, rédactions de contrats..., les juristes sont présents sur tous les fronts.
Commissaire-priseur
Procéder à l'estimation et à la vente de meubles ou objets d'art : telle est la mission principale de cet officier ministériel. L'accès à la profession exige l'achat d'une charge au coût très élevé.
Enseignement
Une licence en droit permet de se présenter au CAPES sciences économiques et sociales. Après une maîtrise, possibilité de préparer l'agrégation.
Fonction publique
Les diplômes en droit permettent de passer un grand nombre de con-cours administratifs proposés par l'État ou les collectivités territoriales.
Greffier
Tous les tribunaux ont leur secrétariat : le greffe. Le greffier est en fait le « bras droit » du magistrat. Il transcrit les débats et garantit l'authenticité des procédures.
Huissier de justice
C'est un officier ministériel nommé par le garde des Sceaux. Il a le monopole de deux activités principales : « signifier » le jugement rendu par les tribunaux, c'est-à-dire en informer les personnes intéressées ; faire exécuter les décisions de justice, à l'amiable de préférence, par des saisies ou expulsions si nécessaire. L'huissier peut également établir des constats, procéder à des recouvrements de créance et jouer le rôle de juriste de proximité. Pour exercer, il doit acheter une charge dont le coût est élevé.
La formation est réservée aux titulaires d'une maîtrise de droit. Essentiellement pratique, elle comprend un stage rémunéré de 2 ans, dont 1 an au moins dans une étude d'huissier. Cette formation « de terrain » se double d'un enseignement assuré dans chaque région par le Département formation de la Chambre des huissiers (4). Il est complété par les cours par correspondance délivrés par l'École nationale de procédure (voir liste 11 du Cahier pratique).
Immobilier
Les métiers de l'immobilier requièrent de bonnes connaissances juridiques. De nombreuses spécialisations sont possibles à partir d'études de droit.
Juriste d'entreprise
Sa mission essentielle : défendre les intérêts de son entreprise et veiller au respect de la législation. Débouchés importants pour les titulaires de bac + 5 maîtrisant parfaitement l'anglais.
Magistrat
Chargés de l'application des lois, les magistrats sont soit juges, soit représentants de l'État (magistrat du parquet). Le concours d'entrée de l'École nationale de la magistrature est très sélectif.
Notaire
Spécialistes de l'immobilier et du droit de la famille, les notaires se tournent désormais vers le conseil aux entreprises ou la gestion de patrimoine. Les perspectives de carrière sont plus limitées pour les clercs de notaire.
Secrétaire juridique
Une fonction qui s'exerce chez de multiples employeurs : avocats, notaires, banques, assurances, services juridiques des grandes entreprises, etc. Niveau demandé : DUT ou DEUG juridique + diplôme en secrétariat.
En cas de faillite ou de dépôt de bilan d’une entreprise , la procédure relève du tribunal de commerce. Quand une entreprise fait l’objet d’une procédure de redressement judiciaire, le tribunal nomme un auxiliaire de justice, l’administrateur judiciaire, qui va tenter de trouver les solutions pour sauver l’entreprise. Si toutes les solutions échouent, le tribunal désigne un mandataire de justice qui va procéder à la liquidation.
Pour devenir administrateur ou mandataire une formation de niveau bac+4 (maîtrise de droit ou équivalent) est nécessaire, prolongée par un stage de trois ans chez un professionnel correspondant à la même spécialité. La validation du diplôme suppose la réussite à un examen final.
Document établi à partir des sources documentaires du CIDJ
Nous restons à votre disposition

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui