formation de juge

Questions-Réponses : Autre
omzazou Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
est il obligatoire d'avoir sa maitrise de droit pour etre juge d 'instruction? merci
omzazou Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Le juge d'instruction conduit les enquêtes en matière de crimes et de délits. Il entend les témoins, coordonne l'action de la police et des experts, décide des mesures de contrôle ou d'emprisonnement avant le procès. Il ne juge pas, il instruit. On les appelle juges du siège. A l'audience, ils sont assis.

Une seule école conduit à la magistrature : l'ENM (école nationale de la magistrature) à Bordeaux. Elle est accessible sur concours.
Trois types de concours :
- le premier est ouvert aux maîtrises de droit, diplômé d'IEP (institut d'études politiques), anciens élèves de l'Ecole Normale Supérieure (75% des places) ;
- les deux autres sont accessibles aux fonctionnaires et aux professionnels du secteur privé (25% des places).

Les épreuves du premier concours sont difficiles et la sélection d'autant plus draconienne que le nombre de postulants est très important. 3 655 au concours de 1999 pour 156 postes offerts. Leur nombre augmente quasiment chaque année.
Résultat : la concurrence est rude. 50% de ceux qui tentent le concours sont titulaires d'un diplôme de 3è cycle (DEA ou DESS).
La majorité de ceux qui réussissent sortent de la filière droit privé et ont suivi une préparation spécifique :
- Institut d'études judiciaires (Paris, Bordeaux, Lyon),
- Institut d'études politiques (8) ou
- Institut supérieur de préparation aux grandes écoles (Paris).
Etre bon juriste ne suffit pas. L'épreuve de culture générale a le plus fort coefficient. Lire la presse régulièrement est un minimum. Le magistrat se doit d'avoir l'œil ouvert sur tout ce qui l'entoure. Les épreuves de droit portent sur l'ensemble du programme, de la première année de DEUG à la maîtrise. Mieux vaut donc préparer le concours dès l'entrée à l'Université.

La formation à l'ENM dure trois ans dont plus de la moitié est effectuée en stages : les futurs magistrats (qu'on appelle auditeurs de justice) occupent successivement tous les postes de magistrats, travaillent chez des avocats et découvrent le milieu carcéral. Ils choisissent ensuite leur spécialité.

Inscription au premier trimestre de chaque année. Epreuves écrites du concours : fin août-début septembre. Oral en novembre et décembre. L'admission définitive est prononcée fin décembre. La scolarité débute en février.

Sauf redoublement ou démission exceptionnelles en cours de formation, tous les auditeurs de justice deviennent magistrats. Dès leur entrée à l'ENM, ils prêtent serment et sont rémunérés entre 8 000 et 9 000 francs nets par mois. A la sortie, ils choisissent leur poste en fonction de leur classement.

Avant l'ENM et pendant la maîtrise de droit : possibilité de devenir auditeur de justice stagiaire. A temps partiel (80h par mois), les étudiants peuvent assister un magistrat dans la préparation de ses dossiers. Une façon de se frotter à la réalité et de commencer à se former.
Pour faire une demande : s'adresser au président du tribunal souhaité.
Rémunération : 3 500 à 3 600 f nets par mois.

En cas d'échecs répétés au concours de l'ENM, pas de panique. Le droit semble mener à tout. Dans bon nombre de secteurs, il représente (encore) un vrai sésame.

Nous restons à votre disposition.
A très bientôt sur Orientation.fr!

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui