northy_julie Postée Il y a 8 ans UNE RÉPONSESignaler le contenu
Bonjour, J'enseigne l'anglais comme langue seconde dans des écoles primaires et secondaires (primaire, collège, lycée) de la ville de Québec. J'ai un diplôme universitaire de 120 crédits (4 ans) en enseignement de l'anglais, langue seconde de l'université Laval de Québec. J'enseigne à temps plein depuis maintenant 3 ans pour une commission scolaire publique de la région, mais je songe sérieusement à aller travailler pour quelques temps dans les Pyrénées-Atlantiques. J'aimerais savoir si ma formation est reconnue en France. Aussi, comment devrais-je m'y prendre pour me trouver un emploi dans ce domaine: dois-je contacter une institution gouvernementale ou contacter directement les écoles? Pourrais-je enseigner dans le secteur public? Merci d'avance pour votre aide Julie R
northy_julie Postée Il y a 8 ans Signaler le contenu
Bonjour,

Vous pourrez éventuellement postuler en tant qu'intervenant en langues (pour enseigner les langues en école primaire).
Vous trouverez les renseignements sur:
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo011025/MENP0101755C.htm
Il faudrait contacter l'inspection académique des Pyrénées Atlantiques:
Pyrénées-Atlantiques [64]
http://www.ac-bordeaux.fr/ia64
2 place d'Espagne
64038 Pau cedex
tél : 05 59 82 22 00
fax : 05 59 27 25 80
mél : ce.ia64@ac-bordeaux.fr

Pour travailler dans l'enseignement public, il faudrait posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un autre Etat membre de la Communauté Européenne ou partie à l'accord sur l'espace économique européen.

Pour le privé, la nationalité française n'est pas obligatoire. Mais par contre, il faut posséder un bac+3, soit 180 crédits. Il faudrait donc suivre une année supplémentaire d'études supérieures en france pour pouvoir postuler.
Renseignements sur:
http://sitecoles.formiris.org/document/document/0/2033

L'équipe d'orientation.fr

QUESTIONS / RÉPONSES


DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier