CONNAITRE LE SYSTEME EDUCATIF CANADIEN EN VUE D'ETUDIER

Questions-Réponses : Autre
lily6477 Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, je suis en Terminale S est souhaite devenir véterinaire, seulement je risque de devoir démenagé au Canada je voudrais savoir comment se passe les études là-bàs enfin plus précisement ce que je devrais faire en ayant mon bac S pour devenir véterinaire là-bàs? S'il existe des écoles ou universités je ne connais pas leur systéme scolaire où l'on parle le français?
lily6477 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Le système éducatif canadien

Il faut savoir que le Canada n’a pas de régime national d’enseignement : les 10 provinces et 3 territoires autonomes administrent leurs établissements scolaires par leurs propres moyens ! Ainsi, les programmes, les exigences d’admission et les frais de scolarité varient d’une université à une autre. Il est donc préférable de s’adresser directement aux établissements que vous désirez intégrer avant tout autre démarche !

Le Canada possède 90 Universités et plus de 200 Collèges publics. Le système collégial propose des études courtes à orientation professionnelle, proches de nos BTS. Les universités comme Mc Gill, Sherbrooke, de Montréal, de Toronto, de Laval sont parmi les plus réputés du pays et concentrent les cursus les plus prisés par les étudiants étrangers : éco-gestion, management, agronomie et agroalimentaire, architecture et BTP enfin, sciences technologiques.

Les démarches à effectuer

Étant donné que l’organisation de l’éducation n’est pas unifiée à l’échelle nationale comme en France, étudier au Canada, sans faire partie d’un programme d’échange, relève du parcours du combattant. Mieux vaut contacter directement l’établissement dans lequel vous souhaitez faire vos études, pour vous renseigner sur les droits de scolarité, l’assurance maladie, le coût des loyers et de la vie au Canada. Il vous faudra effectuer ces démarches au moins un an à l’avance pour pouvoir obtenir une place sur le campus. En ce qui concerne les formalités administratives, pour une période de moins de 6 mois dans le pays, le permis d’études est facultatif.
Seulement, il vous sera interdit de travailler sur place pour payer vos études si vous n’en possédez pas. À l’inverse, toute personne désireuse de rester plus de 6 mois dans le pays se verra obligée de demander auprès de l’ambassade du Canada, un permis d’études (90 € soit 125 $can). De plus, pour l’obtention de votre permis d’étude, il vous sera parfois imposé un examen médical et sûrement demandé un certificat de bonne conduite preuve d’un casier judiciaire vierge.

Le site à visiter
Idéal pour obtenir des renseignements sur les différents programmes d’échanges entre les universités canadiennes et françaises : www.canada-culture.org

La vie sur place

L’année universitaire s’étend de septembre à avril inclus et se divise en 2 semestres de 16 semaines chacun, le premier de septembre à décembre, le deuxième de janvier à avril. La plupart des Canadiens commencent leurs études en automne. Mais certaines universités font commencer l’année en janvier et développent une session intensive de cours pendant l’été : prenez cela en compte, vous pouvez en bénéficier.
Le territoire canadien étant très vaste, le pays compte 6 fuseaux horaires. Il y a donc 8 heures de décalage entre la région de Québec à l’Est et la Colombie Britannique à l’Ouest. Le climat présente aussi de très grandes variations, les calottes glaciaires en permanence gelées au Nord s’opposent à la végétation luxuriante du Sud-Ouest. En été, les températures peuvent aller jusqu’à 35°C tandis qu’en hiver les -25°C sont monnaie courante.

Étudier au Canada est un investissement sérieux : les seuls droits d’inscription pour les étudiants étrangers se situent entre 3 500 $can (2 450 €) et 7 500 $can (5 250 €) et sont différents d’une province à l’autre. Avant de partir, il faudra aussi prévoir, pour un an, environ 7 000 € rien que pour le logement et la subsistance. Attention à vos tirelires !

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui