Bonjour ! je suis un peu perdue, un petit ...

Questions-Réponses : Autre
georgesorwell Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour ! je suis un peu perdue, un petit regard extérieur m'aidera peut-être... j'ai 23 ans et je suis un "CAF-ard"... je touche le RSA couple car mon compagnon en a 27. je ne suis pas étudiante, et pas non plus salariée. le moins qu'on puisse dire c'est que je vis de peu, uniquement ce que me donne la CAF, et heureusement que nos parents se sont porté caution pour le logement. même si je ne suis pas du genre à courir après l'argent, si je décide de continuer à vivre dans cette société il va bien m'en falloir plus, et puis de toute maniere mendier mon argent chaque mois à l'état par le biais de mon ami ça ne me convient pas. je cherche une voie où, à défaut de m"insérer", je pourrai m'épanouir au moins un peu tout en pouvant subvenir à mes besoins, et si possible sans que d'autres fassent du profit sur mon dos. si possible une voie on l'on voudra bien de moi, car je supporte mal la compétition et l'exclusion. bon, voilà un peu mon parcours dans les grandes lignes: - à 17 ans, baccalauréat littéraire option théâtre, eu de justesse malgrès un parcours scolaire plutot bon - 3 ans d'université, en licence information - communication, option médiation culturelle, où je n'ai effectué que 2 années pleines, soit l'équivalent d'un DEUG, sauf que le DEUG n'existe plus. ça me plaisait beaucoup, je m'investissais beaucoup dans la vie universitaire et dans divers projets associatifs, mais j'ai décidé d'arrêter car le restant de mon cursus ne m'intéressait pas, voire m'horripilait au possible. j'ai bien essayé de me forcer, mais je crois que mon dégoût du marketing et du management ont eu raison de mes vains efforts pour assimiler l'histoire et le fonctionnement des institutions culturelles. je décidai alors de continuer à me former comme médiatrice culturelle en me spécialisant dans un champs artistique. - j'enchaîne avec une école de marionnette pas tres selective mais fort coûteuse. je trouve les intervenants et étudiants intéressants voire admirables mais la structure de formation est en elle-même froide et sans âme. mon travail d'animatrice ne suffit pas à subvenir à mes besoins, encore moins à payer l'école, que je suis obligée de quitter à la moitié de l'année, endettée et dépressive jusqu'au cou. - je décide alors de me lancer dans une licence d'anthropologie, dans une autre université, dans une autre région. en cours d'année je suis contrainte d'abandonner, mon ancienne université n'ayant pas daigné transférer mon dossier en temps et en heure. j'ai quand même pu m'investir pendant un semestre, et bien que certains aspects m'y aient fortement plu, je pense que sans les difficultés administratives je me serais forcée à poursuivre jusqu'en fin de licence, ne serait-ce que pour finir quelque chose que je commence. ce que j'aimais: l'ouverture culturelle, l'approfondissement de la réflexion, le croisement des disciplines et la vie étudiante. ce que je n'aimais pas: l'aspect confidentiel des recherches en anthropologie, qui s'adressent essentiellement à d'autres universitaires, le cloisonnement de l'université avec le reste de l'environnement. - je tente une équivalence et postule ma candidature à une 3 eme année de licence professionnelle, conception et gestion de projet culturel. je suis cette fois sûre de mon choix, bien décidée. mais mon dossier est rejeté, et malgrès mes demandes insistantes, on ne me donne aucune raisons. je ne sais donc pas comment m'orienter pour pouvoir tenter une nouvelle candidature. c'est la première fois qu'on me claque la porte au nez, que je ne peux aller étudier ce dont j'ai envie, je suis très déçue et mets du temps pour m'en remettre. - parallèlement à ces études écourtées, je fais de l'animation périscolaire pour vivre et puis aussi parsque je trouve ça intéressant et important. je passe mon BAFA. ne trouvant plus de cursus d'études auquel m'intégrer, je tente de me professionaliser dans l'animation socio-culturelle. je signe un contrat unique d'insertion de 6 mois comme animatrice dans un centre de loisirs, auprès d'enfants de 3 à 6 ans. en fin de contrat, même si cette expérience m'a beaucoup apporté tant au niveau humain que financier pour me sortir de la galère, je ne resigne pas car d'une part j'ai envie de travailler auprès d'autres publics et également car je suis de moins en moins sure de vouloir m'orienter vers l'animation en tant que professionnelle. je le vois plutot comme un engagement, un prolongement de quelque chose d'autre. alors aujourd'hui , je vais me mettre à l'intérim pour quelques temps, et j'aimerai tenter de faire un SVE, un volontariat européen, si possible avec mon compagnon, pour découvrir de nouvelles choses et apprendre une langue étrangère. reste que ça durera maximum un an, et que si je veux pouvoir reprendre les études sereinement et avoir droit à une bourse, le temps m'est compté, après 25 ans je n'aurai plus droit à rien. j'ai très envie de reprendre les études, mais je ne sais pas trop dans quelle discipline, ni dans quel type de structure. au vu de mon parcours, qu'est ce que vous aurez à me conseiller, ou du moins à me suggérer ? merci d'avance pour toute réponse.
Postée Plus d'un anSignaler le contenu
bonjour georgesorwell,

votre parcours tourne autour des thèmes de l'animation, de la culture et du théâtre. Vous n'avez pas mené certaines de vos tentatives de formation par rejet pour un aspect de la formation. Or, vos formations sont complémentaires et renvoient toutes au même domaine. Il semble donc que vous devriez décider de terminer l'un ou l'autre de ces cursus, même s'ils contiennent un aspect tel que le marketing, qui peut a priori vous rebuter, mais avec lequel vous verrez ensuite ce que votre profession peut vous offrir.

Si vos tentatives échouent en licence professionnelle, vous devriez reprendre en voie générale, en licence, pour envisager ensuite un master professionnel universitaire, éventuellement par alternance, ce qui vous apporterait quelques revenus. Le domaine de la gestion de projet culturel semble en effet vous convenir.

Nous vous souhaitons une bonne continuation dans vos recherches. Nous vous recommandons de regarder régulièrement, sur notre site, les articles d’actualités et les annuaires qui sont là pour vous aider. A bientôt sur www.orientation.fr.
L’équipe des conseillers.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui