Bonjour, Je suis actuellement à la fin de ma ...

Questions-Réponses : Autre
aozuika Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, Je suis actuellement à la fin de ma L2 de japonais à Langues O', le problème est que ce cursus ne me convient plus, je me demande souvent ce que j'y fais et ne m'y sens plus à ma place, je suis totalement démotivée. J'ai choisi ce parcours après une première année de prépa Lettres, car c'était le seul qui m'attirait après un année aussi exigeante (ayant plus ou moins toujours eu des facilités scolaires, j'ai du mal à travailler dur). Mais comme toute formation LLCE, il oriente clairement les étudiants vers des carrières dans la traduction et l'interprétariat, l'enseignement et la recherche, ce qui ne correspond pas du tout à mes projets. Je prévoyais de faire un deuxième cursus après avoir obtenu ma licence de japonais, car ce diplôme seul est bien insuffisant ! Je souhaite faire une licence et un master de médiation culturelle, d'abord à la Sorbonne puis éventuellement dans une école spécialisée dans les métiers de la culture (IESA, EAC). Je suis obligée d'effectuer ces deux parcours (japonais et médiation culturelle) l'un après l'autre, car le volume horaire et la situation géographique des facs ne me permettent pas de faire un double cursus. Mon problème est que je suis impatiente de commencer la médiation culturelle, formation qui correspond réellement à mon souhait professionnel actuel. Mon but à l'époque où je me suis inscrite à Langues O' était bien sûr de travailler en relation avec le Japon, mais aujourd'hui cela ne me paraît plus être une priorité. J'hésite donc à arrêter le japonais à la fin de cette année, avec rien d'autre pour attester de mon niveau dans cette langue qu'un test international d'aptitude au japonais (le JLPT, Japanese Language Proficiency Test). Certaines personnes m'ont affirmé qu'une licence de japonais associée à ma formation en médiation culturelle me démarquerait des autres candidats aux yeux d'un employeur. D'autres m'ont mise en garde contre l'accumulation des diplômes, qui au contraire aurait plutôt tendance à faire fuir les employeurs... Je ne sais donc pas quelle décision prendre. Qu'en pensez-vous ? Cela vaut-il la peine que je termine une licence à contrecoeur, ou vaut-il mieux que j'arrête et me lance dans un parcours qui m'intéresse vraiment, au risque de regretter ce second choix plus tard ? Merci d'avance pour votre réponse !
Postée Plus d'un anSignaler le contenu


Bonjour,




Les doubles compétences sont apprécier des employeurs, qui de plus en plus privilégient la polyvalence chez leurs salariés.
Je pense qu' il est préférable de valider votre L3, qui sera un réel atout dans votre CV.

Certaines licences peuvent se préparer à distance comme celle ci:

http://www.univ-montp3.fr/metice/_ead/index.php?option=com_content&task=view&id=218&Itemid=1


Et vous pourrez trouver d'autres renseignements utiles sur:

http://telesup.univ-mrs.fr/index.php

restant à votre disposition, cordialement.

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui