Bonjour... Je ne sais pas exactement si ma ...

Questions-Réponses : Autre
mistigrisouille Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour... Je ne sais pas exactement si ma question sera considérée comme hors du sujet scolaire, mais pourtant, je tiens bien à préciser qu'elle l'est. Voilà. Cette année, je suis entrée en 1ère année de Licence Information & Communication dans une grande ville. Ne m'y sentant pas du tout à l'aise dès les premiers temps, je n'y suis restée que 3 semaines avant de décider de me réorienter. J'ai choisi d'entrer en Licence de Lettres Modernes. Jusque là, rien de bien extraordinaire. Le problème est le suivant : par un énorme manque de motivation, j'ai pris beaucoup de retard sur les cours, j'ai loupé 2 ou 3 partiels et le seul que j'ai passé à ce jour a été totalement raté. Ce manque de motivation est dû, je le pense, à la vision très floue que j'ai de mon avenir. En effet, cela fait de nombreuses années que je réfléchis à ce que je pourrai bien faire de ma vie, sans succès. Alors, à quoi bon aller en cours ? Et c'est ainsi qu'au lieu de rattraper facilement 3 petites semaines de retard, j'ai maintenant à peu près 2 mois et demi à récupérer, pour cause de nonchalance excessive dans mon appartement et d'une petite dépression naissante peu à peu. Je me connais, je sais que malgré un bon parcours scolaire jusqu'à aujourd'hui, je n'ai jamais été du genre à faire beaucoup d'effort. J'ai eu de la chance, je pense. J'ai fait un bac L et je me plaisais beaucoup dans cette filière, notamment en Philosophie et en Littérature, matières dans lesquelles on pouvait laisser libre cours à sa créativité et à son esprit au niveau de l'écriture. Car oui, j'adore écrire. Et je dois l'admettre, mon rêve secret serait d'être un jour écrivain et d'en vivre, de vivre de cet amour pour l'écriture. Bizarrement, cela me paraît à la fois totalement inconcevable puisqu'il faudrait beaucoup de chance pour toucher un public suffisamment large pour en gagner sa vie, et à la fois possible puisque c'est déjà le cas de nombreux auteurs. Mais alors, à quoi bon suivre la filière de Lettres Modernes ? Il n'y a pas d'école d'écrivain, il n'y a rien à la clé, rien qui puisse me plaire véritablement au bout du compte. Les cours sont assez intéressants, mais quelle lassitude de devoir encore et toujours, dans ce rythme scolaire que l'on connaît depuis notre enfance, se bourrer le crâne tels des robots pour tout recracher sur une feuille et produire les précieux chiffres qui mènent au diplôme tant espéré. Il y a peu, j'ai pensé à me lancer dans un petit boulot, voire même dans un CAP de Pâtisserie qui n'a absolument rien de commun avec les Lettres. Cependant, je me suis dit qu'en attendant d'avoir un déclic, de trouver une filière plus adaptée, je pourrais me rendre utile et être un peu rémunérée. Mais à l'instant, j'ai eu un coup de fil de ma mère, qui tente de me soutenir dans mes démarches, mais qui se rend compte peu à peu qu'en vérité, je ne me plais nulle part, que ce soit au niveau des études et du reste, que je suis un peu trop perfectionniste et exigeante alors que moi-même je ne suis pas souvent apte à faire des efforts. Et elle a raison... Mais je n'ai aucune motivation pour quoi que ce soit dans la vie, alors comment la trouver pour les études ? Je ne me suis jamais prise en main, n'ai jamais pris soin de moi pensant que cela ne pouvait poser problème qu'à ma petite personne. Peu à peu, je m'aperçois que cette idée est totalement fausse, et c'est très difficile à encaisser. D'autant plus que je passe le plus clair de mon temps à me remettre en question, à avoir peur des autres, peur qu'on me juge, qu'on se moque, car je l'ai déjà vécu et j'en suis restée marquée à vie je crois. Je n'ai pas confiance en moi et je suis quelqu'un d'assez pessimiste à dire vrai, défaitiste, et tout ce qui va avec. Ma mère m'a reproché de ne voir que le négatif en ce qui concerne le travail et la fac, et une fois de plus elle voit juste. Mais il n'y a pas que dans ces domaines-là que je vois le négatif, il est partout, omniprésent. J'ai toujours envie de fuir et de me cacher du monde. Je n'ai vraiment plus le moral à rien, comment rattraper tout ce retard dans les études avec ce manque de motivation qui me pèse sur le dos ? Et le vide, le néant qui reste là comme une épée d'Amoclès au-dessus de ma tête au cas où je ne réussirai ni dans les études ni dans le monde du travail ? Comment apprendre à positiver, à voir le bon côté de la vie ? Que faire ? Je suis perdue...
buffy140 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
bonjour,
je te comprend. J'ai passé le début de l'année à me demander si je devrais continuer ou changer d'établisement. En effet, l'an dernier j'ai raté mon BTS et vu que le BTs à changé de programme donc je dois rattraper les deux ans de BTS en 8 mois. en plus me suis rendu compte que cette formation qui va m'amener a ce métier ne me plait plus. Donc avec mes parents on en discuté et on a choisit que cette année je passe le BTS puis l'an prochain je change de filière.
Donc le conseil que je donnerait est de mettre sur tapis ce que tu veux faire. Ici ,c'est écrivain. Je pense qu'il exixte un formation en fac de lettres. Après si tu veux gagner ta vie en tant qu'écrivain. Je penserait plutôt pour un formation de journaliste ou de traductrice de livre ou en guide.
cordialement

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui