Bonjour, Je ne reviens pas ici pour poser une ...

Questions-Réponses : Autre
lilygod Postée Plus d'un an UNE RÉPONSE Signaler le contenu
Bonjour, Je ne reviens pas ici pour poser une question, mais pour mettre en garde les étudiants de nature anxieuse qui se destineraient à l'enseignement. Il y a 4 ans, j'avais posé une question ici-même sur la possibilité de faire des stages dans le professorat en master recherche. A la fin de mon master recherche, j'ai décidé de ne pas poursuivre en doctorat et de me lancer dans le métier que je rêvais de faire depuis longtemps : enseignante. J'ai étudié 6 mois à l'IUFM, j'ai été admissible au concours de prof des écoles après 2 mois de préparation, et entre l'admissibilité et l'admission, j'ai eu la possibilité d'effectuer un stage, que j'ai très très mal vécu à cause de ma grande anxiété et de mon manque de confiance en moi. J'ai mal vécu ce premier échec, qui était aussi l'échec de la transition monde des études-monde du travail. C'est en allant préparer les concours administratifs à l'IPAG que je me suis rendue compte du nombre de jeunes professeurs qui se réorientent après leur réussite au CAPES ou au CRPE, car ils n'ont pas fait de stage avant, et se retrouvent du jour au lendemain à devoir gérer une classe. J'ai notamment connu là-bas une fille qui a fait une dépression 3 mois après avoir eu son concours et qui a démissionné de l’Éducation nationale au bout de 6 mois. Et pourtant, c'est une fille très forte, qui n'a pas sa langue dans sa poche, et qui se la pète même pas mal. J'avais du mal à l'imaginer en dépression 4 ans avant. Elle s'était donc réorienté en obtenant le concours de secrétaire administratif, et passait, 4 ans après, le concours d'attaché qu'elle a réussi du premier coup. Je voulais attirer votre attention sur la différence entre la représentation qu'on se fait du métier d'enseignant et la réalité ; allez-y étape par étape : d'abord des stages d'observation, ensuite des stages de pratique accompagnée, étape à ne surtout pas manquer ; si ce n'est pas prévu dans votre parcours, prenez rendez-vous avec un inspecteur qui saura apprécier votre démarche et vous guidera, et enfin seulement des stages en responsabilité. Vous éviterez ainsi de vous mettre en danger si vous êtes d'un naturel anxieux. Pour ma part, je travaille désormais en préfecture (concours SACN 2013) et j'en suis contente. Je n'exclus pas de repasser le concours d'attaché (j'ai loupé d'un point les écrits en commençant à les bosser 2 semaines avant), mais je ne me voyais pas directement "chef", je préfère attendre encore 2 ou 3 ans afin d'acquérir un peu plus d'expérience et de confiance en moi. Etape par étape :).
nico10310 Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Merci :)

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui