Bonjour ! Je cherche des idées de métiers dans ...

Questions-Réponses : Autre
georgesorwell Postée Plus d'un an 4 RÉPONSES Signaler le contenu
Bonjour ! Je cherche des idées de métiers dans les secteurs de la culture, du social ou de la recherche en sciences humaines, où l'ont n'est PAS les 3 quarts du temps assis sur une chaise, mais plutôt en action sur le terrain, et qui ne nécessite pas pour autant un athlétisme époustouflant (donc ni coach sportif ni contorsionniste svp). Avez-vous des idées ? Dans cette catégorie: * Déjà testé (et pas adopté à 100%): - animatrice petite enfance (toujours debout à s'activer dans tous les sens, intéressant mais fatiguant à gérer) - marionnettiste (mon projet n'était pas assez carré et réfléchi je pense) * À tester: - archéologue (je vais commencer par participer bénévolement à des fouilles pour découvrir) - pigiste (je sais pas trop comment me lancer, à vrai dire...) - bibliothécaire (en bibliobus, j'envisage un stage) - conteuse (une voie de professionnalisation pas forcément évidente, et même en bénévole j'ai un peu peur de me présenter à un public d'inconnus) Au vu de ça, je suis preneuse de toute remarque, conseil, ou suggestion, pour enfin trouver mon orientation. Mieux vaut tard que jamais !
moutnai Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour!!

Hum juste un ptit commentaire sur le métier d'archéologue, étant moi même étudiante en archéologie, je voulais te dire que ça demande beaucoup d'effort physique, et une bonne formation d'archéologie à la base, enfin on ne devient pas archéologue aussi facilement^^. Hum mais sinon oiuii tu peux tester les stages, les sites de fouilles de cet été seront indiqués sur le site du gouvernement: http://www.culture.gouv.fr/culture/fouilles/. Et à savoir que les étudiants en archéologie sont prioritaire dans les sélections donc faudra contacter beaucoup de site pour avoir plus de chance d'être prise. Et faut supporter des heures de travail, penché sur le sol et sous le soleil lol et aimer la terre, la boue, ne pas être répugnant à la saleté, et aussi il y a les conditions de vie, parfois c'est tente, selon les sites, parois un vrai lit, mais il y a toujours une vie en communauté! Donc pas sociable s'abstenir!
Voilà, j'espère t'avoir aider. Bonne chance.
georgesorwell Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Salut, et merci de ta réponse !

Devenir archéologue ne s'improvise pas,
mais pour savoir si un métier nous plait, mieux vaut en avoir un aperçu...

J'étudie l'histoire à distance et me demande si passer en archéo ou faire un double-cursus
ne serait pas une bonne chose pour moi l'année prochaine ...
d'un autre côté, j'ai changé si souvent d'orientation,
que je n'ai pas non plus envie de m'engager avec une trop vague intuition...

Quand tu parles d'"avoir une bonne condition physique", qu'entends-tu au juste ?
Il y a des terrains plus ou moins faciles d'accès, et pour certains,
des compétences en plongée ou en spéléo sont indispensables.
Mais pour les fouilles où des compétences physiques ne sont pas explicitement requises ?
Ce n'est pas très clair je trouve, "avoir une bonne condition physique".
Tu as des exemples de terrain qui selon toi ne sont pas accessible à tous ?
Qu'est-ce qu'il fallait savoir faire physiquement pour pouvoir y aller ?

Pour la vie en bivouac et en collectivité,
j'ai déjà de l'expérience en tant qu'animatrice et travailleuse saisonnière...
Mais toi, sur une fouille, il y a eu eu des problèmes de gestion de vie collective?

Je suis aussi très intéressée par ton ressenti de tes études, ce serait vraiment sympa de ta part si tu voulais partager ton expérience. Tu t'intéresse à une période en particulier ?
ciocop Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour,

Georges Orwell, juste un petit mot pour te dire que tu m'intrigues... j'ai à plusieurs reprises remarqué que tu rédiges très bien, tu dois avoir un vrai profil littéraire ... je ne sais pas du tout quel est ton parcours d'études ???
Comment se fait-il que tu " galères" ???
Alors que tu as certainement plein de capacités ... qui ne demandent qu' à être mises au profit d'une fonction où il s'agit principalement de s'exprimer, d'argumenter, d'avoir une structuration de pensée très logique... ????
Où alors manquerais-tu beaucoup de confiance en toi ???
georgesorwell Postée Plus d'un anSignaler le contenu
Bonjour "ciocop" !

Merci beaucoup de ton attention, que tu donnes à moi comme à de nombreuses autres personnes !
et merci pour tes éloges, ça fait vraiment plaisir !

Mon parcours:

- bac L option théâtre, eu de justesse
(malgré de bons résultats tout au long de l'année,
j'ai eu d'assez mauvais résultats en français, philo et littérature,
et c'est le théâtre, le sport et l'histoire-géo qui m'ont "sauvé".
encore aujourd'hui je ne comprend pas comment je me suis "plantée")

-pendant 3 ans, licence sciences de la communication, option médiation culturelle et scientifique
-> 100 ECTS validés soit seulement 1 année et demi
(les 2 premières années je m'investissais beaucoup dans des activités associatives et militantes,
je me suis installée avec mon compagnon, avec qui je suis toujours, j'ai travaillé,
et la dernière année j'ai décroché,
en grande partie à cause de la nature des matières à valider - management, marketing)

- 6 mois de formation professionnelle d'acteur-marionnettiste
(confirmant ainsi que ce n'est pas ma vocation,
et que je ne retenterai plus jamais d'école privée - cette école m'a ruiné,
le tout combiné m'a fait connaitre la dépression.
d'autre part, j'ai commencé à travailler plus régulièrement dans l'animation de clubs lecture)

- 6 mois d'initiation à l'anthropologie sociale et culturelle
+ changement de région, sortie de dépression
(l'approche anthropologique m'a beaucoup apporté mais ne m'a pas enthousiasmé à l'excès non plus.
j'ai passé les partiels mais n'ai jamais pu en connaitre les résultats - problèmes de transfert administratif)

- période d'1 an et demi, en alternant travail d'animatrice petite enfance et formatrice BAFA,
travail saisonnier, vaches maigres et enfin RSA.
(avoir la responsabilité de vies humaines, cela m'angoisse,
et malgré mes efforts, je ne suis pas assez vigilante, je me suis retrouvée en faute professionnelle :(
j'ai honte et je m'en veux, je ne pousserai pas jusqu'au BPJEPS, comme je l'ai un temps envisagé)

- actuellement, j'étudie l'histoire et la sociologie à distance
(L1, pas de possibilité d'équivalence),
et cherche à faire un volontariat européen (SVE) l'année prochaine.

Que je sois prise comme bénévole à une asso européenne ou non,
je suis en pleine interrogation sur mon orientation,
je n'arrive pas à me "visualiser" sans réserve dans un rôle,
d'une part sans doute par manque de confiance en moi,
mais aussi peut-être parce que j'ai la fâcheuse manie
de ne pas arriver à accepter certains aspects des milieux de travail/réflexion
dans lesquels j'ai pu atterrir.

N'empêche que, même s'il est possible de se ré-orienter tout au long de sa vie,
ou d'avoir une influence sur la pratique de son métier,
je commence à devenir un peu vieille pour ne pas avoir de parcours défini...

C'est le moment pour moi de tout mettre à plat,
et de me choisir une voie au moins pour une dizaine d'année,
sans quoi je risque de ne plus être perçue comme une "jeune en difficulté",
mais plus comme un trentenaire qui a trop trainé et qui n'est pas motivée,
ce que je n'ai surtout pas envie de renvoyer !

Je sais que le domaine dans lequel j'ai envie de travailler, c'est la culture, au sens large, socio-culturel.
Je sais que je ne supporterai que difficilement d'être toujours avec la même posture dans le même espace,
j'ai donc besoin d'avoir des terrains variés et plusieurs types de positionnement.

Est-ce que vous avez des idées de métier qui correspondraient à ces critères ?
Que pensez-vous du sens que je pourrais donner à mon parcours ?

QUESTIONS / RÉPONSES

Pose ta question



DOSSIER

métier 2.jpg

Divers

Vous pouvez choisir des secteurs professionnels plus confidentiels. Découvrez tous les métiers et les formations des secteurs moins connus du grand public.

Voir le dossier

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui