Cuisinier

Niveau scolaire

CAP ou équivalent

Secteur d'activité

Accueil, hôtellerie, tourisme

Salaire

1000 € - 2300 € net/mois

Pilier des coulisses d’un restaurant traditionnel, d’un restaurant hôtelier ou d’une entreprise de restauration collective, le cuisinier conçoit et réalise les plats qui seront servis aux clients. Une profession au rythme de travail intense et décalé qui peut parfois rebuter les candidatures, mais qui rime avec marché de l'emploi au beau fixe pour les jeunes diplômés !

Fonctions

La cuisine répond à une hiérarchie stricte : commis, cuisinier, chef de partie, second de cuisine, chef de cuisine… A la tête de sa brigade, le chef de cuisine dirige l'ensemble des personnels en cuisine, tout en veillant au respect des normes d'hygiène et de sécurité. Il élabore recettes et menus, en tenant compte des stocks et des approvisionnements de marchandises, de la saison, du type de clientèle, des plats déjà réalisés…

Dans cette hiérarchie, le cuisinier travaille sous la responsabilité de chef de cuisine. C'est lui qui maîtrise recettes de base sucrées et salées, ainsi que principes de cuisson et de conservation des aliments. Avant de préparer et cuire les entrées, les plats et les desserts présentés au menu, le cuisinier détermine les quantités d'aliments à acheter, peut négocier les prix si nécessaire et s'assure toujours de la qualité des produits achetés. De plus, son rôle est également d'élaborer de nouvelles recettes savoureuses ou modifier celles qui existent déjà. Il veille que tous les plats sont présentés avec soin et avec une touche artistique, en particulier dans les restaurants de haut de gamme. En fin de service, il s'occupe (seul ou à l'aide de son équipe) du nettoyage de la cuisine.

Le cuisiner travaille généralement seul (dans un petit établissement) ou à la tête d'une équipe (dans un établissement de plus grande taille). L'avantage de ce métier de cuisine est qu'il peut exercer ses fonctions dans les différents types d'entreprises (restaurants, brasseries, restaurants collectifs, centres de vacances...).
Avec de l’expérience, le cuisinier peut monter en grade, partir tenter sa chance à l’étranger (le métier est l’un de ceux qui s’exportent le mieux) ou s'installer à son compte.

Qualités

Première qualité de tout cuisinier : être un fin gourmet. Inventif et créatif, il sait en permanence se renouveler en présentant de nouvelles recettes. Il joue le rôle d'un véritable artiste qui s'adonne à la création de nouveaux plats pour satisfaire au mieux les attentes de la clientèle.

Dans l'exercice de son métier, le cuisinier doit allier méthode, organisation, résistance physique et au stress et rapidité d’exécution pour pouvoir travailler sous pression et pour faire face aux cadences soutenues. Il doit porter toujours un vêtement propice au travail et respecter scrupuleusement les règles de sécurité et d’hygiène.

Plus le cuisinier monte en grade, plus il doit se prévaloir, en sus, de qualités de manager et de gestionnaire. Ces capacités organisationnelles et relationnelles lui permettent de gérer une équipe au sein d'une grande entreprise. 

Diplômes nécessaires

Quelles études pour devenir cuisinier ?

Après la classe de troisième, le diplôme d’entrée dans la profession de cuisinier est le CAP (Cuisine, Restaurant ou Agent polyvalent de restauration). Il peut être suivi d’un bac pro (Cuisine ou Commercialisation et services en restauration), d’une mention complémentaire (Cuisinier en desserts de restaurant, Art de la cuisine allégée…) ou encore d’un bac techno Hôtellerie.

Ceux qui possèdent déjà une expérience professionnelle (2 ans au minimum) peuvent effectuer un BP Arts de la cuisine (BP Cuisinier).

Si les galons se gagnent essentiellement sur le terrain, à bac+2, le BTS Hôtellerie-restauration, option Art culinaire, art de la table et du service, permet d'occuper directement un emploi de premier commis ou de chef de partie. 
  • Bac Pro Commercialisation et services en restauration

  • Bac Pro Cuisine

  • BP Arts de la cuisine

  • BTS Management en hôtellerie restauration option B : management d’unité de production culinaire

  • MC Art de la cuisine allégée

  • CAP Développement option 3 activités familiales artisanales et touristiques (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie)

  • MC Cuisinier en Desserts de Restaurant

  • CAP Agent polyvalent de restauration

  • CAP Cuisine

  • CAP Restaurant

  • CQP Commis de cuisine

  • Bachelor Cuisine

  • CQP Pizzaiolo

  • Bac techno STHR

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Quel est le salaire d'un cuisinier ?

La rémunération d'un cuisinier est très variable selon l’employeur, l’expérience et les fonctions exercées. Etant donné qu'il peut travaille dans les établissements de restauration de différentes tailles et natures, son salaire va être plus ou moins important.
Par exemple, un Commis de Cuisine débute au SMIC (1 480 euros bruts mensuels) alors qu'un Cuisinier à 1 700 euros environ.

On ne devient pas chef cuisinier du jour au lendemain ! C'est seulement après des années d'expérience dans le métier de cuisinier et l'acquisition de compétences et de techniques affûtées que ces derniers pourront évoluer. L’évolution de carrière d'un cuisinier peut exceptionnellement conduire vers le poste de directeur de restaurant.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Directeur de Restaurant

  • Gérant de Restauration Collective

  • Commis de Cuisine

  • Chef cuisinier

  • Pâtissier

  • Sushiman

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Cuisinier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.