Technicien de Maintenance Industrielle

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Matériaux de construction, verr...
Salaire
1155€ - 4800€ nets/mois

Dans une entreprise industrielle, il faut mettre en marche, régler, entretenir, réparer diverses machines servant à la fabrication des produits. C’est à ce niveau de compétences qu’intervient le Technicien de Maintenance Industrielle.

Un professionnel incontournable qui brille par sa polyvalence. Il peut exercer dans divers secteurs de l’industrie : automobile, aéronautique, agroalimentaire, biomédical etc.

Fonctions

Dans l’industrie, si une machine automatisée tombe en panne tout le processus de fabrication peut s’arrêter. Pour éviter cette catastrophe économique, on compte sur les compétences d’un technicien de maintenance industrielle. Ainsi ce dernier a pour fonction de régler, de surveiller, de contrôler le bon fonctionnement des machines et du matériel.

Ce travail de prévention permet d’éviter les pannes. Et si panne il y a, il intervient pour établir un diagnostic, réparer, du moins jusqu’à un certain niveau. Si l’origine de la panne n’est pas de son ressort, c’est à lui de contacter les fournisseurs et autres intervenants pouvant y remédier.

Ce professionnel touche à tout peut également être amené à optimiser le fonctionnement des machines en les adaptant précisément à l’activité de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il est parfois tenu, selon les entreprises, à avoir des fonctions de magasinier et à contacter des fournisseurs pour obtenir une pièce. Toujours au fait des évolutions technologiques, il adapte constamment son savoir-faire.

Un Technicien de Maintenance Industriel doit être polyvalent et avoir de solides connaissances en automatisme, mécanique, électricité, électronique, électro technicité, pneumatique, informatique etc.


Qualités

Vous voulez être Technicien de Maintenance Industrielle ? Alors il vous faut être vif, débrouillard et adaptable.

Dans cette profession, la routine n’existe pas. Il est nécessaire de savoir se remettre en question, de faire preuve de curiosité et de se tenir informé de l’évolution technologique. Ce professionnel est un très bon bricoleur, capable de s’adapter à tout impondérable.

Exercer ce métier impose de savoir gérer son stress et de parvenir à travailler dans des conditions pas toujours évidentes : température, bruit, salissure etc. Si on réclame à ce professionnel de l’autonomie et une grande aptitude à travailler seul, on lui demande également de savoir travailler en équipe, de se montrer disponible et d’être capable d’écoute et de compréhension.

Que ce soit de la part des ouvriers ou de la hiérarchie, un technicien de maintenance industrielle est très sollicité. A lui de se montrer diplomate et de garder son calme. 


 

Diplômes nécessaires

Il y encore quelques années cette profession était accessible avec un Bac Pro Maintenance des Équipements Industriels. Aujourd’hui, à quelques exceptions près, il faut prolonger ses études jusqu’à l’obtention d’un Diplôme de Niveau III (Bac+2).

On peut lister :

  • Le BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques
  • Le BTS Maintenance des systèmes option A systèmes de production
  • Le BTS électrotechnique
  • Le DUT génie industriel et maintenance
  • Le DUT génie électrique et informatique industrielle...


Pour ceux souhaitant se donner un maximum d’opportunités professionnelles et se voir éventuellement confier davantage de responsabilités, la Licence Professionnelle est une option très intéressante. On listera sans exhaustivité :

  • Licence pro gestion et maintenance des installations énergétiques
  • Licence pro maintenance des systèmes industriels, de production et d'énergie
  • Licence pro maintenance et technologie : contrôle industriel
  • Licence pro maintenance et technologie : électronique, instrumentation
  • Licence pro maintenance et technologie : organisation de la maintenance
  • Licence pro maintenance et technologie : systèmes pluri techniques


 

Salaire Technicien de Maintenance Industrielle

C’est un métier dont le salaire peut grandement varier en fonction du diplôme, de l’expérience et des formations continues. Le premier niveau de formation est le bac professionnel, suivi du BTS (Bac+2) et de la Licence professionnelle (Bac+3).

C’est aussi un métier qui reste fortement masculin principalement.

Sans expérience avec un diplôme bac+2

En début de carrière, un technicien supérieur du secteur industriel perçoit, selon son diplôme, sa fonction et son expérience, de 18 000 à 30 000 euros brut par an (le salaire moyen étant de 24000 € brut annuel jusqu’à 3 ans d’expérience).

Avec plusieurs années d’expérience

Ensuite, de 3 à 5 ans d’expérience, le salaire sera de 26400 € brut annuel, de 5 à 10 ans d’expérience, de  28800 brut annuel et après 10 ans de carrière la rémunération peut doubler mais à condition de maîtriser l’anglais et de se former. 
En production, dans le secteur aéronautique, un technicien de maintenance industrielle doté de 10 ans d’expérience peut percevoir entre 60 000 et 65 000 euros bruts par an ou même entre 70 000 et 75 000 euros bruts par an s’il travaille dans le secteur des biens de consommation.


Critères évaluatifs selon le lieu d’exercice du métier de chef de projet marketing

En Région Parisienne : 24000 € bruts moyen annuels
Dans le sud-est : 21600 € bruts moyen annuels
Partout ailleurs : 20400 € bruts moyen annuels

Vidéo de présentation de ce métier

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Technicien de Maintenance Industrielle ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui