Logo

    Préparateur industriel

    NIVEAU SCOLAIRE

    Sans diplôme

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Achats , Industrie , approvisionnement , stockage , Logistique , Production , manutention

    SALAIRE

    1325 € / mois à 1620 € / mois

    Qu'est ce que le métier Préparateur industriel ?

    Le métier de préparateur industriel consiste à gérer les opérations de réception, de stockage, de réparation et d’expédition de produits, notamment dans le domaine industriel. Il est le garant de la qualité et de la conformité des produits dans la chaîne logistique, selon des impératifs de production bien établis.

    Que fait un Préparateur industriel ?

    Le préparateur industriel doit
    Identifier les matières ou produits nécessaires à la préparation Jouer un rôle d’interface entre la préparation client et la fabrication 
    Vérifier l'état de fonctionnement des équipements 
    Contrôler la conformité de la préparation 
    Identifier les anomalies, les défauts éventuels et trouve rapidement des mesures correctives 
    Gèrer le conditionnement des produits selon des paramètres et des critères stricts

    Qualités pour être Préparateur industriel

    Organisé, rigoureux, méthodique, le préparateur industriel connaît l’utilisation de matériel de nettoyage, des engins de manutention non motorisés (transpalette, diable, ...). Au fait des normes qualité en vigueur, il connaît également les règles d'hygiène et de sécurité et les différentes procédures spécifiques à cette fonction. Enfin, il a une bonne connaissance des gestes et postures de manutention.

    Données statistiques sur le poste Préparateur industriel

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Préparateur industriel

    Combien gagne un Préparateur industriel ?

    Un préparateur industriel  débutant perçoit 1725 euros brut par mois en salaire fixe auquel il faut ajouter une partie variable en fonction de l’ancienneté. En fin de carrière, son salaire grimpe jusqu’à 2100 euros brut par mois, sans les primes.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.