Graphiste

Niveau d'études minimum : Bac + 2

Secteur d'activité : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

Popularité du métier
( 127e sur 1871 )

EN BREF

Le graphiste a pour fonction de concevoir et de réaliser différents éléments visuels, images, logo, charte graphiques etc. dans le cadre d’une campagne de communication.

Il peut être spécialisé et être désigné par d’autres appellations, notamment infographiste, web designer, concepteur multimédia, designer, animateur 3D, flasheur ou développeur after effect.

Il existe trois catégories de graphistes. Les graphistes off-line, parfois appelés infographistes, qui déclinent une charte graphique sur supports papiers (annonces presse, packaging, leaflet, affiches, brochures, catalogues…), ils utilisent des logiciels de conception et de retouche.

Les graphistes on-line, souvent appelés webdesigner, ne travaillent que sur des supports numériques et interactifs.

Les graphistes 360° quant à eux sont polyvalents et peuvent intervenir à la fois sur des médias off-line et sur des supports online. Ils sont généralistes et peuvent aborder une problématique de communication sur son ensemble.

Fonctions

Il doit analyser de la demande client. Pour cela, il doit connaître l’univers global de la marque, comprendre son évolution et ses enjeux. Il doit se familiariser avec le style des précédentes campagnes, se l’approprier.

Il doit observer les tendances du marché et effectuer une veille graphique, marketing et publicitaire selon la nature de son client.

Il maîtrise toutes les facettes de la stratégie de l’annonceur pour être en mesure de répondre à toutes ses attentes.

Il conçoit les éléments de communication avec une réelle réflexion créative et stratégique sur son travail, il s’assure de la pertinence et de la cohérence de ses travaux.

Il réalise et décline ses travaux sur les matériaux de communication une fois l’accord client obtenu. Il manipule les différents outils numériques nécessaires, perfectionne les finitions des visuels et retravaille les différents supports jusqu’à l’obtention de la signature du « bon à tirer » par l’annonceur.

Qualités

De grandes compétences techniques sont requises. Il faut avoir une connaissance des différentes étapes de la charte graphique ainsi qu’avoir des compétences en dessin et en illustration.

Il faut maîtriser les techniques de conception et de modélisation d’images avec les logiciels spécifiques.

Il doit être capable de s’approprier une stratégie de communication et synthétiser les atouts d’un annonceur au travers de différents visuels. Il faut avoir une bonne culture marketing et commerciale.

Il est nécessaire d’avoir de grandes facultés en coordination pour tenir des délais, être capable de s’adapter à toutes les situations, faire preuve de pugnacité et de résistance au stress.

Un graphiste doit être doté d’une certaine sensibilité artistique, il doit être passionné, être curieux des tendances et être capable de s’auto former à de nouveaux outils et aux évolutions de son métier en permanence.

Enfin, il doit aimer le travail en équipe, avoir un bon relationnel et un bon sens de l’écoute.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Graphiste est classé n°259 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

62.6%
Bac+2
9.2%
Bac ou équivalent
7.6%
Bac+5
6.4%
Bac+3
5.5%
Bac+4
3.3%
CAP ou équivalent
2.3%
Bac+1
1.3%
Ecole d'ingénieurs
1%
Ecole de commerce

ECOLES QUI FORMENT A CE METIER

QUEL DIPLÔME EST NÉCESSAIRE ?

Devenir graphiste demande des compétences techniques spécifiques, il faut effectuer des formations créatives et artistiques spécialisées.

  • Écoles spécialisées en art, en communication, en publicité et multimédia : l'école Brassart, les Beaux Arts, ECV, ENSAD, LISAA, les Gobelins, Supinfocomm, ESAG-Penninghen, Ecole Emile-Cohl…
  • Diplôme universitaire Bac+2 (BTS, DUT) à Bac+5 (Master professionnel) spécialisé dans les métiers de la communication visuelle et de la création.

Salaire Graphiste

Il faut compter un salaire compris entre 25 000 et 30 000 euros bruts par an pour un jeune diplômé.

Un jeune cadre plus expérimenté pourra toucher jusqu’à 50 000 euros bruts par an.

Les salaires varient selon le recruteur et la nature du client. En freelance, tout dépend du nombre de commandes et de la régularité de la demande.

Un graphiste à son compte qui devient réputé peut avoir un salaire beaucoup plus intéressant que celui d’un salarié dans une structure. Une grande part de renommée artistique intervient dans l’évolution des carrières des graphistes en free-lance.

Vidéo de présentation de ce métier

Portrait

Natacha, graphiste web

Natacha, graphiste web

Graphiste secteur webdesign

Diplômée d'une licence professionnelle en communication visuelle, Natacha, 24 ans, est graphiste web. Après des débuts difficiles, elle est aujourd'hui à son compte et travaille pour différents clients. Elle revient sur son parcours scolaire et professionnel.


Découvrez le dossier

Graphisme et Design

Le graphisme et le design sont des secteurs en plein développement. les professionnels du graphisme ont pour mission de concevoir des objets ou d'agencer des espaces, ou encore de créer des applications interactives. 
Découvrez comment travailler dans le graphisme et le design, un secteur qui offre des emplois.

Découvrir

QUESTIONS / RÉPONSES

Tu veux en savoir plus sur le métier de Graphiste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Graphiste-maquettiste

Bonsoir,

Je suis un lycéen, actuellement en terminale ES.
J'ai longtemps cherché une formation qui pourrait me plaire. Je l'ai trouvé, j'aimerais devenir graphiste/maquetiste, ou un métier s'y rapprochant. Pour arriver à cela, il est préférable, à priori, au vu de mes recherches, de passer par un BTS communication visuelle. Le problème, c'est la MANAA, puisque je ne viens pas d'une STI AA.

J'ai un niveau scolaire moyen (9/10 de moyenne, en terme de chiffres), car je n'ai jamais trouvé de matières qui me plaisaient (hormis le dessin, que je n'ai plus revu depuis la 3 ème).
Je pense malgré tout avoir mon bac facilement, ayant des facilités. (En bref, les matières que j'étudie ne m'interessant pas, je ne les travaillent que peu)
Et j'ai malheuresement entendu, par de nombreuses sources, que la sélection est très forte, et ce fait sur dossier. Je n'ai pas un niveau en dessin extremement élevé (correct, mais manquant d'entrainement et de technique). Cependant, je suis très motivé, et je ne me vois pas faire autre chose plus tard.

J'aimerais donc savoir si j'ai mes chances, si la motivation (qui est, chez moi, très élevée) compte beaucoup, pour compenser mon niveau scolaire relativement faible, pour une classe de MANAA.

Si la réponse est négative (même positive d'ailleurs :-) ), j'aimerais connaître les autres possibilités qui me permetteraient de faire ce qui me plait, un métier tel graphiste ou maquetiste, donc. Tout les conseils seraient les bienvenues, vu ma situation presque "désespérée", peu importe les formations, ou les études, j'ai énormément besoin de conseils.

Quelques autres questions, toujours dans l'optique de pouvoir faire cela plus tard.
-Est-ce que j'ai plus de chances de rentrer dans une école privé pour la remise à niveau?
-En lisant votre guide des formations artistiques (http://v4.orientation.fr/article-336-1-Le_guide_des_formations_artistiques.html), j'ai cru comprendre que la MANAA n'était pas la seule manière de rentrer dans un BTS communication visuelle. (Je cite "Beaucoup d'écoles privées proposent aussi une année de préparation aux écoles d'art. [...] Cette année permet d'accéder aux diplômes (BTS et DMA) des écoles d'arts appliqués publiques ou privées.) Pourriez vous m'expliquer?
-J'habite dans le Var (83), auriez vous également une liste des écoles (privés/publics) qui propose cette formation (Manaa et/ou la préparation aux écoles d'arts.).

Je pense que c'est tout, et c'est déjà énorme.
Je m'excuse pour le nombre de questions (très?) élevé, mais je suis vraiment perdu, et j'aimerais pouvoir exercer ma passion dans un milieu professionel.

D'avances merci pour vos réponses et vos conseils.

Cordialement.



Besoin de plus d’informations sur ce métier ?

Pour te contacter

Pour mieux te connaître