Logo

Graphiste décorateur

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+2

SECTEUR D'ACTIVITÉ

design graphique , Design , Décoration , Communication visuelle , Graphisme , Traitement de l'image , Infographie , Arts

SALAIRE

1155 € / mois à 2300 € / mois

Qu'est ce que le métier Graphiste décorateur ?

Le graphiste décorateur a le profil d’un artiste, créatif et imaginatif, capable d’improviser ou de s’adapter, selon la mission assignée. Le graphiste décorateur prend en charge l’ensemble des activités visuelles et graphiques. Un métier très en vogue dans les secteurs des arts, de la culture mais aussi de l’évènementiel et de la communication. 

Que fait un Graphiste décorateur ?

Vive les formes, les couleurs, le design et autres arabesques graphiques. Pour créer des ambiances, habiller un projet, susciter l’intérêt et l’attention du client, rien ne vaut mieux que de faire appel à un graphiste décorateur.  Sa propension à concevoir des supports visuels est indéniable. Ce spécialiste de l’image sait mettre en scène une idée, un projet, un thème avec brio et finesse. Le graphiste décorateur sait travailler en équipe (graphique, attaché de presse, chargé de communication, infographiste…) et connaît bien toutes les techniques spécifiques pour pratiquer son art et sa passion. Il peut aussi travailler sur d’importants volumes et s’adapte à toute type de forme et de matière. 

Qualités pour être Graphiste décorateur

C’est un artiste dans l’âme, capable de s’adapter à autrui. Son sens de l’improvisation, sa discipline et son organisation sans faille sont fortement appréciés. Rigoureux et souple à la fois, il maîtrise les supports et logiciels de DAO. Le graphiste décorateur  a aussi le sens du contact. 

Données statistiques sur le poste Graphiste décorateur

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Graphiste décorateur

Combien gagne un Graphiste décorateur ?

Le salaire d'un graphiste décorateur varie selon le statut et la nature de l’activité. En moyenne, il peut espérer gagner entre 1500 et 3000 euros bruts par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.