110 métiers dans la filière Défense publique - securité

Déclarant en Douane

Le Déclarant en Douane est le trait d’union entre la douane et une entreprise. Sa mission? S'assurer que tout est en règle (déclarations, certificats de vente ou d’assurance, attestations sanitaires…) au moment où les marchandises passent la frontière. Un poste de plus en plus qualifié avec la complexification des échanges.

Combattant(e) du génie

Le/ la combattant(e) du génie est un militaire spécialisé dans l'ensemble des savoir-faire d'attaque et de défense de toute équipe, appareil ou structure nécessaire au combat. Il met en place divers dispositifs en vue de construire un passage ou détruire un obstacle pour que les unités progressent en territoire ennemi.

Chef(fe) de groupe missile sol-air

Le/la chef(fe) de groupe missile sol-air forme et entraîne jusqu'à deux équipes, de trois à huit soldats chacune, dans le but de protéger les unités de combat au sol, des potentielles attaques aériennes.

Combattant(e) de chars

Pilote, tireur ou combattant débarqué, le ou la combattant(e) de chars se rend régulièrement en mission. À l'aide d'engins blindés, il assure sa sécurité et celle de ses compagnons d'armes en effectuant des opérations d'appui, d'investigation et de reconnaissance.

Artilleur(se)

L'artilleur(se) est un militaire servant dans l'artillerie. Autrement dit, il est un appui indispensable à toute unité déployée sur le terrain, car il manie efficacement des systèmes d'armement ultra-perfectionnés, à la pointe de la technologie.

Opérateur de manutention des aéronefs

L’opérateur de manutention des aéronefs est un marin militaire ayant un grade de matelot. Il intervient sur des missions de ravitaillement en carburant mais aussi de protection et de prévention pour les avions ou les hélicoptères. Ce professionnel peut travailler sur la terre ferme ou être embarqué sur un bâtiment comme un porte-avions ou un porte-hélicoptères.
Le métier est proposé dans le cadre d’un premier engagement d’une durée de 4 ans. 

Personnel Navigant Tactique

Le personnel navigant tactique est composé d’officiers mariniers opérationnels appartenant à une équipe navigante d’un aéronef (avion ou hélicoptère). On y trouve différents spécialistes œuvrant à travers des missions de protection, sauvegarde, de recueil d’information, de lutte anti navire ou anti sous-marine…

Spécialiste hélicoptère d’aéronautique navale
Spécialiste détecteur navigateur aériens
Spécialiste détecteur de bord bouées d’aéronautique
Spécialiste guerre électronique transmission

La Marine Nationale propose un engagement de 10 ans pour pouvoir exercer ces fonctions. 

Le saviez-vous ? L’Ecole de Maistrance forme les officiers mariniers de la Marine Nationale. Pendant 4 mois environ, les élèves ont un quotidien ainsi organisé :

6h30 à 7h15 : lever, toilette, petit déjeuner.
7h15 à 7h45 : poste de propreté
7h55 à 8h10 : levée des couleurs
8h15 à 12h : enseignements
12h15 : déjeuner
13h30 à 16h30 : reprise des enseignements
16h30 à 20h15 : temps libre, étude facultative, dîner.
20h15 à 21h45 : étude (obligatoire le lundi, mardi et jeudi) ou temps libre.

Officier conduite des opérations

L’officier spécialisé opérations est un officier sous contrat qui organise et planifie des opérations qui peuvent relever de l’aéronautique, de l’informatique ou encore de la sécurité au sein de la Marine nationale. C’est une jeune recrue ayant achevé ses études et souhaitant s’investir, pour une première expérience, dans la Marine dans un domaine en corrélation avec ses études.

Le saviez-vous ? Le statut d’officier sous contrat (OSC) existe depuis seulement 2000. Les officiers sous contrat signent généralement un contrat de 10 ans avec la Marine nationale. Ils ont, à grade égal, les mêmes droits et devoirs que les officiers de carrière. 

Officier conduite du réacteur

L’officier conduite du réacteur appartient à la famille des atomiciens, c’est-à-dire aux militaires spécialisés dans l’énergie nucléaire. En qualité d’officier, il exerce ses fonctions de commandement et de direction dans des bâtiments à propulsion nucléaire comme le porte-avions Charles de Gaulle et les sous-marins de la Marine nationale. 

Le saviez-vous ? Les atomiciens ont pour grade « officier marinier » (sous-officier de la Marine nationale) ou « officier ». Ces militaires sont formés à l'École des applications militaires de l'énergie atomique (EAMEA), appelée également l'École atomique. Les officiers mariniers sont appelés « atomiciens électriciens » et les officiers, « atomiciens énergie ».

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui