Agent spécialisé de la Police Technique et Scientifique

Niveau Scolaire

CAP ou équivalent

Secteur d'activité

Fonction publique , Police Nationale , Défense

Salaire

1500 € / mois à 1800 € / mois

Si vous aimez les séries télé, vous avez déjà entendu parler de l’agent spécial de la police scientifique et technique (ASPTS). Dans la réalité, le métier est moins animé, mais il consiste bien à récolter et analyser les indices laissés lors d’un crime ou délit pour en identifier les auteurs.

Fonctions

En France, l’agent spécial de la police scientifique et technique est un fonctionnaire de la police nationale. Il peut évoluer sur le terrain (il est alors rattaché aux commissariats de la police nationale) ou en laboratoire. Lorsqu’il est rattaché à un commissariat, l’ASPTS se rend sur les scènes de crimes pour recueillir tous les indices pouvant aider l’enquête. (empreintes, traces de sang, cheveux, objets…). Il prend les photos des lieux, des objets ou traces à proximité. Ces photos, outre leur caractère d’indices, seront aussi utiles lors des reconstitutions.
Une fois les éléments collectés, l’ASPTS dresse un rapport complet de ses actions, inventorie les éléments et les envoie au laboratoire scientifique de la police. Il peut aussi analyser certaines pièces directement (recherche de cheveux ou de sang…). 

La charge d’alimenter et mettre à jour les différents fichiers de la police nationale (ADN, empreintes…) revient également à l’agent spécial de la police scientifique et technique. En plus de ces fonctions, l’ASPTS peut être formé à la réalisation de portraits-robots ou à la reconstitution de numéros de séries sur les armes à feu …

Les laboratoires scientifiques procèdent eux à l’analyse poussée des éléments envoyés. Cela peut aller de la recherche de traces ADN à l’étude de systèmes de communication, comme le fait le laboratoire de Lyon. En fonction des laboratoires, l‘ASPTS peut être amené à effectuer des analyses chimiques, physiques ou biologiques, en utilisant du matériel de type spectromètre de masse ou autre. Mais il doit être encadré par un technicien ou un ingénieur de la police scientifique.

En laboratoire, l’agent spécialisé est avant tout l’assistant des techniciens et ingénieurs de la police scientifique. Les missions qui lui sont propres sont essentiellement administratives. Il peut procéder à certaines tâches exécutives. En revanche, il ne va jamais sur le terrain.

Qualités

Si le métier d'agent spécial de la police scientifique et technique ne nécessite pas de diplôme supérieur, il exige un profil assez particulier tout de même : l’ASPTS doit faire preuve d’un esprit très méthodique et rigoureux. Une erreur dans la procédure peut influencer l’enquête et la procédure qui suit.

Sur le terrain, le métier demande une grande réactivité. Il faut être rapide car le temps est compté, tout en n’oubliant aucun indice.

Données Statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

En début de carrière l’Agent spécial de la Police Scientifique et Technique est rémunéré à hauteur de 1800 € environ. Il peut ensuite évoluer, au bout de quatre ans vers le poste de technicien de la police technique et scientifique et enfin celui l’ingénieur.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Commissaire de Police

  • Ingénieur des laboratoires dans la police scientifique

  • Adjoint administratif de la police nationale

  • Lieutenant de police

  • Officier de police