12 métiers dans la filière Journalisme

Les métiers du journalisme se concentre autour d’un métier : journaliste. En effet, c’est le métier le plus répandu. C’est un métier qui fait rêver mais qui est pourtant difficile d’accès. De plus, c’est un métier qui se décline de plusieurs manières : journaliste web, journaliste radio, data journaliste…

La particularité des écoles de journalisme

Il existe seulement 14 écoles de journalisme, en France, qui délivre des diplômes en journalisme. En effet, ces écoles sont reconnues par la profession et elles sont regroupées par la Conférence Nationale des Métiers du Journalisme (CNMJ). Cette reconnaissance garantit la qualité de la formation et elle est délivrée pour 5 ans par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi des Journalistes (CPNEJ).

Il est possible de faire une formation en journalisme dans des établissements privés mais celles-ci ne sont pas forcément reconnues notamment par l’État.

Quelles études pour travailler dans le journalisme ?

Pour commencer, il est possible de faire un diplôme de niveau Bac +2, soit un DUT en information et communication option journalisme.

Ensuite il est possible de poursuivre avec l’un des diplômes de niveau Bac +3 suivants :

  • Bachelor journalisme ;
  • Licence pro journalisme ;
  • Bachelor de journalisme sportif ;
  • Etc.

Les écoles reconnues par la profession ne propose pas de diplômes de niveau Bac +3. C’est pourquoi, généralement, les étudiants poursuivent ou commencent avec un diplôme dans la communication ou l’information avant de passer les concours des écoles de journalisme. On peut retrouver la licence pro communication, la licence communication et information ou encore le bachelor communication.

Ensuite, il est possible de continuer ses études avec un diplôme de niveau Bac +5 :

  • Master journalisme ;
  • Master spécialité métiers du journalisme ;
  • Mastère de journalisme sportif ;
  • Master journalisme spécialité journaliste sur le web ;
  • Etc.

Quels sont les différents métiers du journalisme ?

Il existe plusieurs métiers en lien avec le journalisme. C’est pourquoi nous ne pouvons pas tous les présenter. En voici quelques-uns :

Le journaliste reporter d’images (JRI)

Le JRI est un journaliste spécialisé dans la réalisation de reportage pour la télévision, les sociétés de production ou encore les agences d’audiovisuelle. Il couvre les sujets d’actualité et les événements du monde. Le journaliste reporter d’image s’occupe de la partie technique et éditoriale. C’est une vraie équipe à lui tout seul : cameraman, rédacteur, preneur de son, interviews…

Le journaliste radio

Ce journaliste doit savoir monter, mixer une bande son et poser sa voix pour passer à l’antenne. Ce journaliste est souvent spécialisé sur un domaine qu’il affectionne : politique, littérature, sport… Il a un contact privilégié avec les auditeurs. Le journaliste radio travaille avec plusieurs catégories de journalistes : chroniqueurs, animateurs, reporters…

Le rédacteur en chef

Il travaille à la tête d’une équipe rédactionnelle et il veille au respect de la ligne éditoriale d’une publication papier, d’un site internet ou d’un journal audiovisuel. Tout passe par le rédacteur en chef : le choix des sujet, la définition de l’angle, la présentation des articles, le choix des photos… Il est nécessaire d’avoir de solides qualités rédactionnelles et de management pour exercer ce métier.

Grand reporter

C’est un journaliste envoyé en mission pour être témoin d’événements importants (élections présidentielles, guerres, attentats, mariages royaux...). Il est amené à voyager régulièrement et il doit avoir une parfaite organisation. Techniquement le grand reporter doit être capable de gérer la prise d’image, le tournage, le montage, l’envoi des données… Ce journaliste de terrain ne couvre pas que des actualités à risques (guerres, attentats…). Il peut aussi se déplacer pour des informations liées à l’environnement par exemple (marée noire…). Ce métier implique un travail d’enquête approfondie.

Journaliste d’investigation

Le journaliste d’investigation est assimilé au métier de détective. En effet, son objectif principal est de mettre en lumière des informations dissimulées. Ainsi il travaille sur les archives ou les fuites de documents confidentiels pour écrire son article. Pour exercer ce métier il faut avoir une solide culture générale et posséder un excellent réseau de contacts.

Data journaliste

Le data journaliste doit collecter des données et les interpréter. Ainsi, il fait ressortir les informations essentielles grâce à des graphiques. Ce journaliste n’écrit pas d’articles mais il propose une visualisation de l’information. C’est une nouvelle technique journalistique qui est en plein essor.

Focus sur le métier de pigiste

Au début de sa carrière le journaliste commence en tant que pigiste. C’est un statut d’indépendant. Il est donc sollicité de façon ponctuelle et se voit rémunéré à chaque mission. On appelle cela la pige. Le salaire d’un pigiste n’est donc pas fixe et dépend du nombre d’article qu’il vend. Voici la grille tarifaire d’après la CFDT :

Pour la presse quotidienne nationale :

  • 66,98 euros le feuillet ;
  • 19,50 euros l’écho ;
  • 76,43 euros l’indemnité d’appareil photo.

Pour la presse spécialisée :

  • Titre diffusé à 5 000 exemplaires et moins : 43,20 euros le feuillet ;
  • Titre diffusé à plus de 5 000 exemplaires : 46,25 euros ;
  • Indemnité d’appareil photo : 52 euros.

Pour la presse magazine :

  • 53,46 euros le feuillet ;
  • 22,47 euros l’écho ;
  • 84,66 le dessin accepté ;
  • 54,44 euros le croquis ou l’illustration d’article ;
  • 33,20 euros le cabochon.

Pour Radio France :

  • Document commandé ou accepté : 42,90 euros papier ou son ;
  • Couverture de match avec intervention en direct + papier/sons avant et/ou après match pour une ou plusieurs réactions : 88,09 euros (professionnel), 77,43 euros (stagiaire + 1 an) ou 64,84 euros (stagiaire 0 à 1 an) ;
  • A la journée : 110,06 euros (professionnel), 96,84 euros (stagiaire +1 an), 81,06 euros (stagiaire 0 à 1 an) ;
  • A la demi-journée : 66,12 euros (professionnel), 58,01 euros (stagiaire + 1 an), 48,63 euros (stagiaire 0 à 1 an).

Pour une radio locale privée :

  • Documents sonores : radios types 1 et 2 : 37,13 euros brut, type 3 : 61,88 euros ;
  • Vacation de présentation ou reportage inférieur à 6h : radios types 1 et 2 : 74,25 euros, type 3 : 99 euros ;
  • Journée de présentation ou reportage : 123,75 euros radios types 1 et 2, 148,50 euros radio type 3.

Agence de presse audiovisuelle :

  • Information, alerte téléphonique : 14,15 euros ;
  • Document commandé ou accepté, diffusé ou non : papier 34,13 euros, sonore 41,57 euros et document visuel 49,02 euros ;
  • Vacation radio avec présentation : matin 83,15 euros midi ou soir 55,56 euros ;
  • Vacation radio sans présentation : matin 55,56 euros, midi ou soir 34,14 euros.

Pour plus d’informations sur les salaires des pigistes vous pouvez consulter la grille tarifaire de la CFDT.

Obtenir une carte de presse

La carte de presse est délivrée par une commission paritaire de journalistes et d’employeurs de presse. La carte certifie que son détenteur travaille pour un organe de presse. En obtenant cette carte le journaliste s’engage à respecter la Charte des journalistes professionnels. Pour l’obtenir il faut attester d’une occupation principale régulière soit 3 mois consécutifs.

Reporter animalier

Un reporter animalier est avant tout un journaliste d’investigation, qui se rend directement sur le terrain pour enquêter. Passionné d’actualité, il est amené à réaliser des reportages sur des thèmes animaliers. Il peut être embauché par un journal, une chaîne de télévision ou une radio. Un métier qui lui fait sillonner les paysages et rencontrer les gens.

Journaliste spécialisé Jeux Video

L'explosion des nouvelles technologies a fait apparaître de nombreux nouveaux métiers. Celui de journaliste spécialisé dans les jeux vidéo fait partie de ces nouveaux emplois. Très convoité par les jeunes, ce métier demande à la fois le sens de l'organisation et la passion pour les jeux vidéo.

Cyberjournaliste

Le cyberjournaliste est une figure phare du Web 2.0. Ce rédacteur on line est chargé de produire des contenus journalistiques pour Internet. Ecrits (articles, brèves, newsletters, dossiers...) en, y adjoignant, de plus en plus souvent, de l’interactivité (photos, sons, quizz, vidéos…).
Un métier de plus en plus porteur, la plupart des jeunes journalistes étant amenés à l’exercer, totalement ou partiellement.

Journaliste animalier

Merci 30 millions d’amis. Comme pour la célèbre émission de télévision consacrée aux animaux, le journaliste  animalier a pour mission de commenter l’actualité liée aux animaux. Il peut enquêter, réaliser des reportages ou des entretiens, que ce soit pour la presse écrite, web, radio ou télévisuelle. 

Reporter-Photographe

Le reporter-photographe est un journaliste, titulaire de la carte de presse. Sa mission ? Réaliser des photos afin d’illustrer l’actualité. Un métier passion, souvent réalisé en indépendant et qui nécessite d’être toujours sur la brèche !

Data journaliste

Sans l’apparition du web, il n’y aurait sans doute pas de data journaliste. Un poste récent, dont l’émergence incombe à la révolution technologique. Un data journaliste ou « journaliste de données » est certes un journaliste, mais avant tout un spécialiste, dont la fonction principale est de récolter, recouper certaines données précises qui permettront de « visualiser » au mieux l’information. 

Reporter radio

Omniprésent sur le terrain, en direct ou envoyé en reportage, le reporter radio est un témoin privilégié de l’actualité. Le reporter radio décline l’information sous toutes ses formes, en prenant soin de rendre ses interventions vivantes, concrètes et claires. Il peut travailler aussi bien sur le plan national qu’international. 

Journaliste radio et télévision

La passion de l’information, déclinée sous toutes ses formes, ne le quitte pas. Le ou la journaliste radio et télévision (musicale, politique, sportive, culturelle…) traite, sous forme de reportage, d’enquête, d’entretien, de chronique, ce qui se passe, les faits et les évènements, sur le plan local, régional ou international.

Journaliste

Le journaliste a pour mission d'informer le public sur les sujets d'actualité ou de fond. Il collecte l'information par le biais d'enquêtes, d'interviews et de recherches et hierarchise ensuite ses données pour les traiter et les mettre à disposition du public. Pouvant travailler dans de multiples secteurs ou se spécialiser, il intervient dans différents médias (papier, web, vidéo, photo, radio), et exerce ainsi un métier riche qui se renouvelle sans cesse.

Journaliste reporter d'images

Le journaliste reporter d'images (JRI) est un journaliste spécialisé dans la réalisation de reportages pour la télévision, les agences de presse audiovisuelle, les sociétés de production... Son domaine de prédilection ? Le terrain.Sa passion ? L’image.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui