Logo

    Critique de cinéma

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+3

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Journalisme , Cinéma , Culture , Information

    SALAIRE

    1155 € / mois à 3400 € / mois

    Qu'est ce que le métier Critique de cinéma ?

    Le septième art est son dada ! Le  critique de cinéma délivre, quelquefois avec acidité, parfois avec mauvaise foi, mais toujours avec passion, sa vision et son point de vue affuté en abordant une œuvre cinématographique sous un angle artistique et technique. 

    Que fait un Critique de cinéma ?

    Un  critique de cinéma est d’abord un journaliste qui peut évoluer dans la sphère de la presse écrite, télévisuelle ou radiophonique. Il travaille ses dossiers, s’informe nuit… et jour, pour découvrir de nouveaux talents ou livrer et affiner son expertise. Il y a toujours, chez le critique, une manière de dire les choses, de vouloir séduire ceux qui le lisent, l’écoutent ou le voient.

    Certes, sa parole n’est pas toujours d’Evangile mais il a suffisamment d’impact et de charisme pour convaincre le lecteur ou téléspectateur lambda de foncer acquérir le dernier ouvrage en vogue ou de zapper sur la chaîne qui diffusera le programme en question. 

    Qualités pour être Critique de cinéma

    Doté d’une excellente culture générale, le  critique de cinéma dévore les livres autant qu’il visionne sans relâche les trésors du cinéma. Passionné d’actualité, il a un carnet d’adresses et les entrées pour voir les œuvres avant tout le monde. Sa plume est souvent aiguisée, et sa voix reconnaissable, telle une véritable signature. Sa force rhétorique, sa critique vigoureuse et sa capacité à argumenter, persuader et convaincre font partie de sa palette et de son talent. 

    Données statistiques sur le poste Critique de cinéma

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Critique de cinéma

    Combien gagne un Critique de cinéma ?

    Un critique de cinéma peut, selon sa notoriété ainsi que celui du média pour lequel il officie, percevoir entre 1500 et 4500 euros bruts par mois. 

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.