Directeur de magasin

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+2

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Marketing , Vente , business-development , gestion du personnel , gestion d'établissements , distribution , Management , Commerce de gros , Comptabilité , Commerce , Grande distribution , Marketing stratégique , budget

    SALAIRE

    2240 € / mois à 3200 € / mois

    Qu'est ce que le métier Directeur de magasin ?

    Le directeur de magasin a pour fonction de définir la stratégie du magasin, dans le but de de développer la performance économique de celui-ci en collaboration avec ses équipes. Il supervise l’exploitation et coordonne l’animation commerciale sur les points de vente.

    Le directeur de magasin peut aussi avoir des titres plus précis, comme Directeur d’hypermarché, Directeur de supermarché ou Directeur de grand magasin.

    Plus la surface est grande, plus le directeur de magasin prend un rôle de stratège et se concentre davantage sur la définition de la politique commerciale du magasin. Dans le cadre d’un établissement plus réduit, son travail se focalise plus sur l’encadrement et l’animation des équipes.

    De même, lorsque le directeur de magasin fait parti d’un grand groupe, il est garant de l’application de la stratégie globale et de son application. Dans le cas d’un groupe décentralisé tel qu’une franchise, il s’apparente plus à un véritable chef d’entreprise.

    Que fait un Directeur de magasin ?

    Il définit la politique commerciale de son établissement. Il doit garantir la bonne application de la politique commerciale globale de l’entreprise ou de l’enseigne et faire en sorte qu’elle se répercute correctement sur le magasin.

    Il doit identifier les pistes possibles de développement pour générer un accroissement du chiffre d’affaires et centraliser toutes les informations utiles à la connaissance globale de l’économie locale et des problématiques liées à l’offre et la demande.

    Il a aussi un rôle d’animateur commercial car il met en place les opérations d’animation commerciale et supervise les chefs de rayon et les responsables de département dans la gestion de leur activité.

    Il négocie directement avec les fournisseurs et décide des aménagements nécessaires dans l’établissement, toujours dans l’idée d’améliorer les ventes l’accueil du client.

    Il encadre et gère l’établissement aussi bien sur le plan humain que logistique. Il gère le personnel, les contrats, les plannings et plus généralement toute la gestion administrative des ventes au niveau de l’établissement.

    Il effectue un suivi commercial et budgétaire ainsi qu’une veille permanente sur la rentabilité du magasin dont il assure le reporting auprès de la direction régionale ou nationale.

    Qualités pour être Directeur de magasin

    Des compétences techniques en merchandising ainsi que d’excellentes connaissances en développement commercial et en gestion sont primordiales.

    Le directeur de magasin doit avoir bonne connaissance de la réglementation commerciale et de l’économie locale ainsi que de la concurrence pour avoir une vision globale sur les perspectives de développement afin d’atteindre les objectifs commerciaux.

    Il faut aussi maîtriser les techniques de management et d’encadrement d’équipe.

    Les qualités personnelles nécessaires pour le métier sont la capacité d’initiative, de la méthode et de la rigueur, d’excellentes qualités relationnelles, capacité à fédérer et à animer un projet auprès de ses équipes.

    Il faut être disponible et pragmatique, être exigeant et tenace, ainsi qu’avoir un sens de l’anticipation et une capacité d’adaptation à toute épreuve. C’est un métier qui demande beaucoup de travail et d’implication.

    Données statistiques sur le poste Directeur de magasin

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Directeur de magasin

    Combien gagne un Directeur de magasin ?

    Un cadre confirmé peut gagner entre 35 000 et 50 000 euros bruts par an.

    Ces salaires sont donnés à titre indicatif, de grandes variations existent en fonction de l’enseigne, de la taille du magasin, des effectifs encadrés, ainsi que de la part variables propres à chaque organisations (primes, récompenses, commissions…).

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.