Technicien Biologiste

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Sciences de la vie
Salaire
1150€ - 1400€ nets/mois

Dans un laboratoire, le technicien biologiste est chargé d’analyser, de mettre au point et de contrôler les produits. Il s’occupe aussi de la maintenance des appareils et de la préparation des protocoles d’expériences.

Fonctions

L’industrie pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire, est le plus gros recruteur de techniciens biologistes. Toutefois,ceux-ci peuvent aussi trouver des débouchés, quoique de manière plus restrictive, dans les organismes de traitement des pollutions, la recherche publique, les hôpitaux ou même la police scientifique.

En suivant les protocoles établis par le chef de laboratoire, le technicien biologiste procède à des analyses sur des organismes vivants, notamment en mettant en culture des échantillons. Sa tâche varie en fonction de son lieu d’exercice. Par exemple, dans un laboratoire de recherche, il observe in vitro l'effet d'un gène sur des cellules cancéreuses, tandis que dans l’industrie alimentaire, il teste les différents stades de fermentation du lait pour créer de nouveaux laitages…

Puis il rédige des comptes rendus d'analyses destinés au chef de laboratoire. Il effectue aussi des opérations de maintenance sur l'appareillage du laboratoire. L'automatisation croissante des méthodes d'observation fait évoluer le métier vers moins de tâches d'exécution et davantage de responsabilités.

Avec l’expérience, le technicien biologiste peut encadrer une équipe ou évoluer vers une fonction technico-commerciale.

Qualités

Le technicien de laboratoire possède avant tout de solides connaissances en biologie. Opérant avec un appareillage spécifique, très perfectionné, il doit être à l'aise avec l'informatique et l'électronique.

La maîtrise de l’anglais est impérative afin de déchiffrer la documentation technique nécessaire aux opérations de maintenance. Manipulant des produits chimiques plus ou moins dangereux ou des organismes potentiellement contaminants, il doit suivre des règles très strictes d'hygiène et de sécurité. Pour ne pas fausser le résultat des analyses, rigueur et méthode s’imposent.

Enfin, si l’autonomie et l’initiative sont de mise, doit s’y adjoindre un bon sens relationnel, afin d’être en mesure de travailler en équipe, avec thésards, post-doctorants, ingénieurs et chercheurs.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Technicien biologiste est classé n°292 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

79.5%
Bac+2
13.2%
Bac+3
2.8%
Bac ou équivalent
1.8%
Bac+5

 

Diplômes nécessaires

On peut intégrer le métier de technicien biologiste avec un bac pro (Bio-industries de transformation ou Laboratoire contrôle qualité). Mais la voie du bac (S ou STL) est conseillée, suivie d’un diplôme de niveau bac+2 : BTS (Analyses de biologie médicale, bioanalyses et contrôles, Biotechnologies ou Chimiste) ou DUT (Génie biologique, option Analyses biologiques et Biochimiques ou Génie chimique, génie des procédés option Procédés).

Pour une évolution plus rapide, mieux vaut poursuivre en licence professionnelle en Biologie / Biochimie (bac+3).

 

Salaire Technicien Biologiste

Un Technicien Biologiste débutant est embauché à partir du SMIC (1 480 euros bruts mensuels).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Technicien Biologiste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui