Logo

    Restaurateur d'oeuvres d'art

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Artisanat , Oeuvres d'art , Arts

    SALAIRE

    1500 € / mois à 1700 € / mois

    Qu'est ce que le métier Restaurateur d'oeuvres d'art ?

    Mission du Restaurateur d’art ? Donner une seconde jeunesse à un objet ancien et détérioré : meuble, tableau, façade, sculpture, vitrail, livre ancien, tapisserie… Parmi la quinzaine de spécialités recensées, les deux plus demandées sont la peinture et la sculpture.

    Que fait un Restaurateur d'oeuvres d'art ?

    Le Restaurateur d’art est le plus souvent un fonctionnaire, recruté sur concours et attaché à un établissement public (Bibliothèque nationale, Archives, musées...). Quelques-uns sont salariés d’un atelier artisanal ou d’une entreprise privée de restauration, mais un nombre croissant se tourne vers une pratique en libéral.

    Le Restaurateur d’œuvres d’art étudie d’abord en profondeur l’objet à restaurer, en s’appuyant sur des données historiques (époque de création, destination première, technique initiale mise en œuvre, matériaux et outils utilisés...). Pour ce faire, il opère souvent en concertation avec un historien ou un scientifique (archéologue, chercheur…).

    Par ailleurs, des techniques modernes, comme les rayons X, sont utilisées. Il évalue le temps et le coût de la rénovation, ainsi que les opérations à réaliser : nettoyage, démontage, consolidation, retouche… Chaque opération de restauration constitue un travail d’orfèvre, qui peut prendre des mois, voire des années. Ce professionnel traite aussi de la conservation préventive des œuvres, en agissant sur leur environnement (conditions d'emballage et de stockage, qualité de l'éclairage, taux d'humidité...).

    Qualités pour être Restaurateur d'oeuvres d'art

    Pour devenir Restaurateur d’œuvres d’art, il faut faire montre de solides connaissances en histoire de l'art, ainsi que d’une bonne culture scientifique (physique, chimie, biologie, minéralogie, chromatographie, technologies de pointe...).

    Habileté manuelle et méticulosité s’imposent afin de remettre en état des objets parfois très anciens et très abîmés, sans que les retouches soient visibles et sans les dénaturer. Enfin, face à des conditions d’exercice éprouvantes (position debout, manipulation de solvants), mieux vaut jouir d’une santé de fer.

    Données statistiques sur le poste Restaurateur d'oeuvres d'art

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Restaurateur d'oeuvres d'art

    Combien gagne un Restaurateur d'oeuvres d'art ?

    Un Restaurateur d’œuvres d’art débutant gagne environ 1 600 euros bruts par mois dans la fonction publique. En indépendant, les revenus sont plus variables.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.