Logo

    Galeriste

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+4

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Arts appliqués , Vente , Commerce International , gestion d'établissements , Arts plastiques , Commerce , Oeuvres d'art , Arts décoratifs , Arts

    SALAIRE

    1500 € / mois à 3900 € / mois

    Qu'est ce que le métier Galeriste ?

    Le métier de galeriste peut également avoir pour appellation « Directeur de galerie » ou « Manager du marché de l’art ». Ce professionnel gère un espace d’exposition d’œuvres artistiques. Il est celui qui permet à un artiste d’exposer ses productions et de trouver une clientèle potentielle. La galeriste est donc un commerçant passionné par les arts et muni d’un flair infaillible pour trouver l’artiste qui attirera les connaisseurs et les acheteurs. Il peut aussi être salarié et responsable de la bonne gestion d’une galerie.

    Un galeriste peut être spécialisé dans un art particulier ou être généraliste.

    Que fait un Galeriste ?

    Le galeriste connaît parfaitement le marché de l’art. En quête d’artistes de talent, il prospecte, recherche les créateurs prolifiques pour exposer leurs œuvres au sein de sa galerie. Ainsi, il se charge de leur promotion et tente de vendre leurs œuvres. Pour cela, il donne vitrine aux œuvres en question mais ne se limite pas à une simple exposition. Pour mieux faire connaître, pour mieux diffuser le travail de l’artiste, il utilise son réseau national mais aussi international composé d’amateurs d’art, de collectionneurs, de journalistes, d’artistes reconnus, de personnalités diverses. Il organise des vernissages pour promouvoir les productions en lesquelles il croit. C’est lui qui estime et fixe le prix de vente des œuvres exposées.
    Au sein de sa galerie, il accueille les visiteurs, les guides, leur expose l’intérêt des œuvres présentées. Son objectif est de susciter l’intérêt et de vendre sa collection. Il fait en sorte que l’agencement de sa galerie soit avenant et mette bien en valeur les œuvres qu’elle abrite.
    Ce travail est fait en concertation avec l’artiste exposé, artiste avec qui il tisse généralement des liens très étroits. Il peut travailler seul dans sa galerie ou manager une équipe composée d’assistants qui l’aidera dans la gestion administrative, financière, juridique ou encore logistique. 
    Il est amené à se déplacer, à parcourir d’autres galeries, d’autres expositions pour mieux faire connaître les œuvres qu’il expose mais également pour découvrir les nouveautés, trouver celui, peut-être, qui exposera prochainement son travail dans sa galerie.
    Aujourd’hui, avec le numérique, les galeries font également leur promotion sur le web. Le galeriste peut donc administrer un site web pour inciter les internautes à lui rendre visite et acheter ses œuvres.

    Qualités pour être Galeriste

    La galeriste est un passionné d’art. Curieux, il est à l’affut de toutes les nouveautés. Son relationnel est excellent et ses interlocuteurs nombreux. Il sait vendre son artiste et a le sens des affaires, de la négociation. Créatif, dynamique, il consacre beaucoup de temps à son travail que ce soit au sein de la galerie ou à l’extérieur. Il a un sens esthétique aiguisé et se prévaut d’un 6ème sens pour trouver l’artiste qui, grâce à lui, deviendra bientôt célèbre et… lucratif. 

    Le galeriste doit avoir des qualités d’organisateur, de gestionnaire, de manager pour diriger sa galerie avec professionnalisme. Le métier demande de la polyvalence et une grande capacité d’adaptation.

    Ce professionnel doit maîtriser la langue de Shakespeare pour mieux communiquer à l’international. Une autre langue sera un atout non négligeable.

    Données statistiques sur le poste Galeriste

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Galeriste

    Combien gagne un Galeriste ?

    Les galeristes percevant un salaire sont rares. Évidemment le montant de la rémunération dépend de beaucoup de critères (taille et renommée de la galerie, expérience etc.). C’est pourquoi on trouve une fourchette de salaires bruts oscillant entre  1500 et 3900 euros. Généralement un galeriste perçoit un fixe qui se trouve amélioré grâce à des primes sur résultats.

    Pour le galeriste indépendant, la rémunération dépend exclusivement du chiffre d’affaire et donc des ventes des œuvres exposées. 

    En moyenne, un galeriste perçoit entre 30 et 50% du montant réalisé lors de la vente d’une œuvre.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.