Logo

Restaurateur(rice) de mobilier

NIVEAU SCOLAIRE

CAP ou équivalent

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Artisanat

SALAIRE

1230 € / mois à 3080 € / mois

Qu'est ce que le métier Restaurateur(rice) de mobilier ?

Le Restaurateur(rice) de mobilier répare, valorise, entretient, redonne vie et esthétique à des meubles anciens. 

Il intervient dans le domaine de la conservation et de la protection du patrimoine. Généralement il intervient sur les parties boisées et, le cas échéant, délègue la réfection des matières comme le marbre et divers ornements métalliques à d’autres professionnels qualifiés. 

Ce métier demande des connaissances pointues dans le domaine de l’ébénisterie. Il s’exerce sous un statut d’artisan ou de salarié voire de fonctionnaire (plus rare). Si vous êtes manuel et avez un sens esthétique développé, cette profession est faite pour vous !

Que fait un Restaurateur(rice) de mobilier ?

Tout d’abord le(a) Restaurateur(rice) de mobilier prend acte de la commande de son client. Après examen et analyse de la pièce à restaurer, il liste les travaux à réaliser, détermine l’essence des matériaux (leurs matières propres) et évalue le prix de la prestation en rédigeant un cahier des charges mettant en exergue chaque étape d’intervention. Il propose ainsi un devis détaillé. Bien sûr les travaux de restauration sont envisagés dans le respect des caractéristiques de l’époque où le meuble a été créé. 

Ce professionnel connaît l’histoire de l’art et les différents styles esthétiques. Une fois le dossier accepté par son client, il effectue les travaux selon l’état du meuble. Des travaux réalisés à la main. Il peut utiliser certaines petites machines mais cela reste exceptionnel. L’emploi de produits chimiques, lui, est très fréquent. Ainsi il peut effectuer des actions de décapage, de nettoyage, confectionner des pièces à remplacer, reboucher par masticage, assembler, plaquer, marqueter, procéder à des infiltrations de colle, effectuer des colorations et diverses finitions. Il exécute son intervention en respectant le délai imparti. 

La mission de ce professionnel peut parfois se limiter à la prévention des dégradations dont les causes sont multiples et variées : présence de champignons, agression d’insectes xylophages (qui attaquent, mangent le bois), salissures, exposition forte à la lumière etc. Dans ce cas, son intervention consiste à stopper une éventuelle altération du meuble sans remplacement de pièce. On parle alors d’action curative. 

Ce professionnel travaille dans un atelier sous la responsabilité d’un chef d’atelier ou en toute autonomie s’il est artisan. Ce métier passionnant réclame certaines qualités.

Qualités pour être Restaurateur(rice) de mobilier

Le(a) restaurateur(rice) de mobilier est un manuel. Il aime travailler le bois, est minutieux, observateur et extrêmement rigoureux. L’histoire l’intéresse particulièrement sous son aspect esthétique. C’est pourquoi il manifeste un sens artistique évident et sait faire preuve de curiosité. 

Même s’il travaille généralement seul ou au sein d’une toute petite équipe, il doit savoir communiquer avec ses clients, ses fournisseurs et les autres professions susceptibles d’intervenir dans le processus de restauration.

L’emploi de produits chimiques est fréquent. Il ne faut donc pas être allergique à ces derniers ni sensible aux odeurs fortes. 

Pour celles et ceux qui exerceront l’activité de restaurateur(rice) de mobilier à leur compte, un savoir-faire en gestion sera nécessaire.

Données statistiques sur le poste Restaurateur(rice) de mobilier

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Restaurateur(rice) de mobilier

Combien gagne un Restaurateur(rice) de mobilier ?

Difficile de préciser un salaire. Une chose est certaine : plus le diplôme obtenu sera élevé plus les revenus salariés seront importants. Si la personne est à son compte, sa rémunération dépendra du volume de son activité.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.