Conservateur du patrimoine

Niveau scolaire
Bac + 3
Secteur d'activité
Histoire
Salaire
1500€ - 3460€ nets/mois

Fonctionnaire de l’État (Ministère de la Culture) ou d’une collectivité territoriale, le conservateur du patrimoine est chargé d’étudier, de classer, d’entretenir et de mettre en valeur œuvres d'art, archives, monuments, en fonction de sa spécialisation. Son objectif : assurer une reconnaissance et longue vie aux œuvres qui composent le patrimoine national.

Fonctions

Le conservateur du patrimoine peut avoir différentes spécialités. L’archéologie : il encadre alors le sauvetage, l’étude, la protection et la mise en valeur des vestiges et sites antiques. Les monuments historiques : il supervise la conservation et la restauration des bâtiments protégés.

L’inventaire général des richesses artistiques : il recense le patrimoine architectural et mobilier hors musées. Les musées : il prépare les collections. On compte aussi des conservateurs en archives (qui collectent de nouveaux documents publics ou privés, les classent puis les conservent avant de les mettre à la disposition du public) ou en bibliothèques. 

Qualités

Un conservateur du patrimoine est un érudit, doté de solides connaissances en histoire, histoire de l'art, archéologie, ethnologie ou sciences de la nature... Il doit aussi être familier avec le fonctionnement d'un musée, la législation des monuments historiques ou encore les techniques de conservation et de restauration.

Afin de pouvoir mener ses recherches et communiquer, par oral et par écrit, avec ses interlocuteurs aux quatre coins du monde, la maîtrise des langues étrangères est également requise. C’est aussi un administrateur et un gestionnaire, responsable de la bonne santé financière de son établissement : c’est pourquoi il doit faire preuve de grandes qualités d’organisation et de rigueur.

Amené à manager de nombreux différents corps de métiers (scientifiques, restaurateurs, personnels administratifs ou techniques…), il doit être bon communiquant et avoir le sens du contact.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Conservateur du patrimoine est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir conservateur du patrimoine, il faut d’abord passer un bac général, puis réussir un concours très sélectif géré par l'INP (Institut national du patrimoine). Une formation rémunérée de 18 mois, accessible aux titulaires d'un bac+3 au minimum (licence histoire, d’histoire de l'art, d’archéologie, d’ethnologie ou de sciences de la nature ; diplôme de 2ème cycle de l'Ecole du Louvre, Ecole des Chartes pour les archivistes ou master en Conservation du patrimoine).

A noter que l’Ecole du Louvre, ainsi que certaines universités, préparent au concours de l’INP.

 

Salaire Conservateur du patrimoine

Un conservateur du patrimoine débutant gagne environ 2 000 euros bruts par mois, et jusqu’à 4 500 euros bruts mensuels environ en fin de carrière.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Conservateur du patrimoine ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Devenir conservateur du patrimoine

Bonjour, je souhaiterai avoir quelques renseignements au sujet des métiers liés au patrimoine. Je rentre cette année en licence 3 d’histoire et ne souhaite pas me diriger vers l’enseignement. J’aimerai mettre en valeur des monuments, des bâtiments délaissés d’une ville par exemple, chercher les différents points à développer, gérer le projet de valorisation d’un endroit dont personne ne faisait attention auparavant, en quelque sorte le faire revivre. pour que les habitants connaissent leurs histoires et surtout pour qu’ils s’y intéressent. Pouvait vous me dire quel serait le nom de ce métier ? Est-ce que de nos jours il y a des débouchés dans les métiers du patrimoine ? avec un bac +5 dont 2ans de master pro on est tout de même susceptible de trouver un travail au bout ou est-ce que cette voies ne laissent d’espoir que pour les excellents étudiants ? Sinon quels masters professionnels me mèneraient à ce métier ? ou quelle autres formations pourraient me mener à ce métier sachant que je vais tenter d’avoir cette année ma licence d’histoire. je pense que pour faire le métier que je vous ai exposé, il faut sûrement travailler au sein d’une mairie, une petite question bête… pour y rentrer il faut passer des concours ? Je vous demande ça parce que je me suis renseignée sur les concours de la fonction publique territoriale et notamment celui d’attaché territorial de conservation du patrimoine, mais je ne suis pas sûre qu’il concorde avec mes souhaits de valorisation du patrimoine, parce que je ne désire pas travailler dans un musée et veiller à la « conservation » d’objets (ils sont déjà mis en valeur) j’aimerai vraiment mettre en « valeur » ou remettre en valeur des endroits, des bâtiments qui ne méritent pas de rester dans l’ombre… Enfin, une dernière petite question, je ne suis pas très bonne en anglais, et je veux faire des progrès puisque savoir parler cette langue est un atout. J’envisage pour l’été prochain de partir environ 3 mois travailler en Angleterre pour me perfectionner et parler couramment l’anglais (en 3mois c possible ?) connaissez vous des organismes de confiance auxquels on peut s’adresser pour de tels séjours ? Merci si vous pouvez me répondre comme dans cette question il s’agit moins d’orientation (enfin pour moi si) mais je veux dire au niveau étude. Merci pour beaucoup pour vos réponses, ce site est fabuleux !


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui