Vendeur automobile

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Commerce, vente

Le vendeur automobile - ou attaché commercial - est chargé de vendre des véhicules neufs ou d’occasion à des particuliers et des professionnels. Un métier porteur pour les jeunes, dans un secteur en pénurie de personnel.

Fonctions

Le vendeur automobile coiffe plusieurs casquettes différentes. Il est d’abord chargé de vendre des véhicules de loisir ou utilitaires de différentes marques, neufs ou d’occasion, à des clients, particuliers ou professionnels. Et ce, généralement pour une seule marque, au sein d'une succursale ou d'une concession.

Il est chargé de conseiller sa clientèle et de lui présenter les voitures adaptées à ses attentes (gamme, modèle, motorisation et équipement). Dans ce cadre, il accompagne le client lorsqu'il teste le véhicule et assure le suivi après achat. Le vendeur automobile commercialise aussi solutions de financement et services (assurance voiture, extension de garantie, contrat d'entretien...). 

Il est également acheteur : dans le cadre d'une offre de reprise d'un ancien véhicule, il l’expertise pour en déterminer la valeur au regard de l'Argus. Par ailleurs, ce professionnel s'occupe de la prospection commerciale et de la fidélisation. Avec l’expérience, le vendeur automobile peut devenir responsable d'équipe commerciale, voire de concession. 


Qualités

Le vendeur automobile est un passionné de voitures, expert des produits qu'il vend : le conseil constitue en effet une part importante de son travail.

Par ailleurs, il se tient en permanence informé des évolutions techniques, des tendances du marché et des activités de la concurrence. Face à une clientèle de plus en plus informée et exigeante, il doit savoir argumenter et adapter son discours en fonction de chacun. Fin négociateur, dynamique et audacieux, c’est un as des techniques du marketing

Sa présentation doit être impeccable, ainsi que sa manière de s’exprimer. A l’écoute, disponible et aimable, il manifeste un sens du client hors pair. Amené à travailler sur un rythme parfois intense, en particulier les week-ends, et à se déplacer souvent, 
il doit jouir d’une bonne santé physique et nerveuse. Il est bien sûr titulaire du permis B.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Vendeur automobile est classé n°177 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

41.6%
Bac ou équivalent
34.4%
Bac+2
6.8%
Ecole de commerce
5.4%
Bac+1
4.6%
Bac+3
3.7%
CAP ou équivalent
1.8%
Bac+5
1.1%
Bac+4

 

Diplômes nécessaires

Bac général, technologique ou Bac pro Maintenance véhicules automobile. Le passage par un bac+2 commerciale comme les BTS Management des Unités Commerciales ou Négociation et Relation Client (bac+2) est un plus. Filières qui peuvent être complétées, en une année et en alternance, par un certificat de qualification professionnelle de conseiller commercial automobile, comme celui de l’ANFA (Association nationale pour la formation automobile)

 

Salaire Vendeur automobile

Un vendeur automobile débutant débute avec un salaire composé d'une part fixe correspondant au SMIC (1 458 euros bruts mensuels) et d'une part variable en fonction du chiffre d’affaires réalisé.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Vendeur automobile ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui