Professeur de lycée professionnel

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Spécialités littéraires et arti...
Salaire
1325€ - 2860€ nets/mois

Le professeur de lycée professionnel ou technique est un enseignant du second degré, chargé de former des jeunes à un métier ou une famille de métiers. De nombreuses opportunités sont à saisir, l’enseignement professionnel et technologique rassemblant plus de 100 000 professeurs de lycée. 

Fonctions

Le professeur de lycée professionnel enseigne le plus souvent en lycée professionnel ou en centre de formation d’apprentis (CFA). Cet enseignant exerce dans les classes menant aux CAP et aux bacs pros.

Certains enseignent les disciplines professionnelles (mécanique, électricité, pâtisserie, coiffure, vente…), d’autres sont chargés des matières générales (couplées par deux) : mathématiques-sciences physiques, lettres-histoire, lettres-langues vivantes…

Il conçoit et prépare le travail à réaliser en classe, en atelier, en salle de travaux pratiques ou en laboratoire. En marge des cours, il prend contact avec les milieux professionnels et organise les périodes de formation en entreprise. Il assure le suivi individuel des élèves et les conseille dans leur projet d’orientation.

Enfin, il prend part aux réunions pédagogiques et à l’information des parents d’élèves. Comme tout enseignant, le professeur de lycée professionnel peut bénéficier de promotions internes par concours ou par liste d'aptitude : chef de travaux (coordination des enseignements technologiques du lycée), direction, inspection, formation d'adultes…

Qualités

Le professeur de lycée professionnel doit maîtriser les tenants et aboutissants de sa discipline, ainsi que les conditions de fonctionnement du secteur d’activité dans lequel vont évoluer ses élèves. Il doit posséder des qualités de pédagogue, sans oublier des capacités de dialogue et d'écoute, une certaine souplesse et une autorité naturelle.

Dynamique et original, patient et rigoureux, il sait intéresser et motiver ses élèves. C’est un métier de contact permanent, non seulement avec les jeunes, mais aussi avec collègues, parents d’élèves, administration, entreprises… D’où la nécessité d’être un excellent communiquant.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Professeur de lycée professionnel est classé n°602 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

42.2%
Bac+2
22.5%
Bac ou équivalent
12.7%
CAP ou équivalent
10.8%
Bac+5
7.8%
Bac+3

 

Diplômes nécessaires

Pour accéder au métier, il faut réussir l’un des 62 concours du certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel (CAPLP ou le Cafep-PP pour le privé sous contrat), qui recrutent après un M1, de préférence MEEF (Métier de l'enseignement, de l'éducation et de la formation 2nd degré) pour les disciplines d’enseignement général.

Pour enseigner une matière professionnelle, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac+2, type BTS ou DUT, et d’une expérience professionnelle de cinq ans. Une fois reçus, les lauréats sont nommés professeurs stagiaires, en alternance, pendant un an, entre formation au sein des ESPE (écoles supérieures du professorat et de l'éducation) et périodes de stage en établissement.

 

Salaire Professeur de lycée professionnel

Un professeur de lycée professionnel débutant gagne un salaire net mensuel de 1 325 euros, plus primes.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Professeur de lycée professionnel ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


devenir professeur de vente en lycée professionnel

Bonjour,


Mon objectif professionnel est de devenir prof de vente en lycée professionnel. Je vais donc préparer ce concours en 2008 pour le passer en février 2009.
Je suis restée en étroit contact avec une ancienne prof que j'avais en lycée professionnel (je suis moi-même passée par là) et ça a été un déclic pour moi.
Elle m'a conseillé de passer le CAFEP Vente et non pas le CAPLP Vente (pour être dans les établissements privés).
Ca ne me dérange absolument pas, car je préférerai enseigner dans le privé.


Une seule chose m'inquiète : j'habite à Avignon, donc je dépend de l'académie d'Aix-Marseille. Dans cette académie, il y a 4 départements : 04, 05, 13, 84.
Or les BEP Vente Action Marchande et les Bac Professionnels Commerce et Vente ne sont pas dispensés dans des lycées professionnels privés dans le 04 et le 05 (ce qui m'arrange d'un côté). Donc concrètement quand j'aurai le concours dans l'académie il y aura le 84 (un seul lycée privé, ce qui laisse très peu de chance d'y enseigner) et le 13.

J'aimerai vraiment une fois que j'aurai le concours ne pas partir loin (par ex partir à Marseille m'embêterai beaucoup).
Je souhaiterai être enseignante à Avignon, à Arles, par exemple. Nîmes ne m'aurai pas dérangé mais ce n'est pas mon académie.
Pour l'instant je ne souhaite pas être professeur contractuelle je préfère vous le préciser.

Je sais que les lauréats du concours remplissent une fiche de voeu (pour faire leur année de stage en tant que professeur stagiaire et l'année suivante pour la 1ère affectation), mais même dans le privé il peut arriver que l'affectation ne corresponde pas du tout aux souhaits émis.

Je me posais donc plusieurs questions :

1/ Quand on réussit le concours, si le lieu d'affectation ne convient pas, est ce qu'il est possible de ne pas enseigner à la prochaine rentrée? Le concours est-il toujours valable ou pas?

2/ Est-il possible selon vous qu'une fois que je saurai que j'ai le concours (pour être professeur stagiaire) ou l'année suivante (pour la titularisation) de contacter directement le chef d'établissement d'un lycée professionnel privé, de lui demander si il aurai un poste? Si cela est le cas, le chef d'établissement peut-il faire la demande au rectorat ou pas?
Je sais que c'est l'académie qui "place" les lauréats mais puis-je avoir une chance supplémentaire en contactant aussi les établissements qui m'intéresseraient en priorité? On m'a toujours dit que les chefs d'établissements dans le privé ont + de possibilité de recrutement que dans les établissements publics; je ne sais malheureusement pas si c'est exact. Je sais que pour les professeurs contractuels en revanche, cela est fort probable.

2/ Sinon je me disais, que j'aurai peut-être plus de chance de partir moins loin en passant le CAPET Economie Gestion option Economie et Gestion Commerciale (car il y a quand beaucoup plus d'établissements privés qui forment des jeunes à des bac stt option commerce dans l'académie). Puis je sais que ces deux concours sont "quasiment similaires (le CNED prépare à ces deux concours en même temps, car il y a un pôle économie et un pôle gestion commerciale).
Je connais de nom un professeur qui a un CAFEP Vente, qui était formatrice dans un centre de formation et qui aujourd'hui enseigne dans un lycée technologique à des élèves de Bac STT et de BTS MUC. Donc la passerelle est possible. Mais comme je suis passée par la voie professionnelle, il est vrai que le CAFEP me tient plus à coeur que le CAPET (on a plus d'heures de vente en bac pro qu'en Bac STT puis le lien avec les professeurs de lycée professionnel est plus étroit (j'ai connu aussi le lycée technologique car j'ai fait après mon bac professionnel un BTS Action Commerciale et il est est vrai que ce "n'est pas pareil".

Je vous remercie par avance de votre aide, car je suis en période de doute. Tout ce que je sais c'est que je DOIS passer ce concours pour être professeur titulaire un jour. Cela m'embêterai une fois que j'aurai le concours de tout stopper à cause de ce problème qui m'inquiète fortement.




Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui