Ingénieur sécurité environnement

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Aménagement paysager

Salaire

1800 € - 3530 € net/mois

L'ingénieur sécurité environnement participe à la conception, la coordination et la mise en œuvre de la politique environnementale d'une entreprise et sur les problématiques de sécurité des sites industriels.
 
Il peut aussi être appelé :
 
  • Responsable environnement
  • Consultant en management environnemental
  • Ingénieur en environnement
 
Le poste varie selon la polyvalence de l’ingénieur et les missions qui lui sont confiées. Il peut intervenir dans la prise en charge des dossiers de certification et de labellisation si l'entreprise n'est pas certifiée. Il peut aussi animer des séminaires de sensibilisation en entreprise sur les enjeux stratégiques et économiques liés au respect de l'environnement. Il est généralement assisté par une équipe de techniciens et d'ingénieurs.
 
En cabinet de conseil, il aura davantage des missions d'audits et de conseil en gestion des risques. Sa polyvalence doit-être plus développée car il peut travailler pour des entreprises de tous les secteurs, très variées.

Dans les industries à risques technologiques majeurs comme le secteur chimique, il effectuera la mise en place de mesures de protection, de prévention et de contrôle.

Dans les industries dites polluantes, ses missions seront tournées vers la protection directe de l'environnement avec de la surveillance et du contrôle.
 
Il peut travailler pour plusieurs types d'employeurs :
 
  • Des grandes entreprises industrielles, notamment le secteur électronique, agroalimenaire, automobile, chimie, plasturgie...
  • Dans des grands groupes éco-industriels ou de travaux publics
  • Dans des cabinets de conseil en gestion de l'environnement, des sociétés d'ingénierie, des bureaux d'études
  • Des cabinets de conseil généralistes disposant d'une compétence en management environnemental
  • Des sociétés prestataires d'audit ou de certification spécialisées en environnement ou sécurité

Fonctions

Il analyse le projet d'aménagement d'un site de production et définit les objectifs en matière de prévention des risques environnementaux en fonction du contexte réglementaire. Il apporte un support opérationnel au bureau d'études en terme de normes réglementaires et effectue des recommandations auprès des différents services concernés par les évolutions.
 
Il négocie les ressources humaines, techniques, financières et les délais nécessaires et rédige un rapport d'étude qui synthétise les données environnementales avec les différents scénarios de situations à risques.
 
Il conçoit et met en place les outils spécifiques de sensibilisation, les outils de mesure et les indicateurs et vérifie les installations et leur conformité. Il réalise des bilans statistiques de l'activité industrielle et compare les résultats aux grilles d'analyse définies en amont. Il présente au client une synthèse des actions et des résultats, et il communique en interne sur le déroulement de la mission.
 
Il conçoit et anime en interne les actions de formation et le réseau de partenaires extérieurs. Il répond aux sollicitations des autorités de régulation, instruit les demandes d'habilitation et d'autorisation des organismes et autorités publiques.
 
Il effectue une veille réglementaire permanente en matière de sécurité, d'environnement et de développement durable.

Qualités

Il possède d'excellentes connaissances de la réglementation relative à la protection de l'environnement et a de bonnes connaissances techniques dans son secteur. Il maîtrise la gestion et la planification de projet, les normes et les techniques d'analyse de risque.
 
C'est une personne intègre avec une grande capacité d'analyse et de synthèse, mais aussi des bonnes qualités de communication et d'écoute. Il a une certaine sensibilité commerciale et aisance pour la négociation.
 
Il a de la force de proposition et de conviction, il est rigoureux et réactif. Enfin il possède des bonnes qualités rédactionnelles pour la rédaction des dossiers et des certifications.

Diplômes nécessaires

Il faut avoir un diplôme spécialisé de niveau Bac+5 pour pouvoir accéder au métier :
 
  • École d'ingénieurs généralistes avec spécialisation en gestion de l'environnement
  • Écoles spécialisées en agriculture, génie rural, eaux et forets
  • Master en sciences de l'environnement
  • Master de droit mention droit et gestion de l’environnement
  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention ingénierie du développement durable spécialité études arctiques (artic studies)

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention aménagement, énergie et écologie territoriale spécialité analyse économique et gouvernance des risques

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention sciences de l'environnement spécialité qualité de l'air, lutte contre le bruit

  • Master rech. Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention économie et gouvernance de l'environnement et du territoire spécialité économie théorique et appliquée du développement durable intégré

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention économie et gouvernance de l'environnement et du territoire spécialité tourisme et environnement

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention économie et gouvernance de l'environnement et du territoire spécialité sécurité des transports

  • Master Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention ingénierie du développement durable spécialité médiation de connaissances environnementales : partenariats pour le développement durable

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention ingénierie du développement durable spécialité droit de l'environnement, de la sécurité et qualité dans les entreprises

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention aménagement, énergie et écologie territoriale spécialité stratégies de développement durable et responsabilité sociétale des entreprises

  • Master pro Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention aménagement, énergie et écologie territoriale spécialité sciences et techniques du génie logistique : e-logistique et supply chain durable

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention environnement et risques industriels et urbains spécialité sciences de l'environnement industriel et urbain

  • Master Sciences, technologies, santé mention écologie spécialité écologie et biosciences de l'environnement

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité système terre: changements globaux

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité sciences de la biodiversité et écologie

  • Master rech. Sciences de l'environnement, du territoire et de l'économie mention sciences de l'environnement spécialité interaction climat-environnement et télédétection

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité gestion des risques naturels et technologiques

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité gestion des eaux et des milieux aquatiques

  • Master pro Sciences, technologies, santé mention sciences pour l'ingénieur et l'environnement spécialité sciences de l'environnement, milieux urbains et industriels

  • Master Sciences, technologies, santé mention sciences de la Terre et de l'environnement spécialité ingénierie et géosciences de l'environnement

  • Master rech. Droit, économie, gestion mention économie quantitative spécialité risque et environnement

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité médiation

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité géologie des réservoirs

  • Bachelor Management de l'Environnement Marin et du Développement Durable

  • Diplôme école d'ingénieur environnement

  • MBA Développement durable

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un jeune diplômé peut espérer en moyenne gagner entre 28 000 et 30 000 euros bruts par an, et jusqu'à 45 000 euros bruts par an pour un jeune cadre.
 
Un cadre confirmé peut gagner 55 000 euros bruts par an. C'est un poste qui est ouvert aux jeunes diplômés, mais généralement deux ans d'expérience minimum dans la production sont requis.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Chargé hygiène sécurité environnement (HSE)

  • Chargé de mission environnement

  • Ingénieur en management environnemental

  • Ingénieur Hygiène et Sécurité

  • Ingénieur sécurité environnement

  • Ingénieur sécurité web

  • Ingénieur en environnement

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur sécurité environnement ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.