Technicien de la qualité de l'air

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+5

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Santé

SALAIRE

1690 € / mois à 2156 € / mois

Qu'est ce que le métier Technicien de la qualité de l'air ?

Quels sont les effets et l’impact de la pollution de l’air dans nos vies et nos habitudes quotidiennes ? Quels sont les facteurs de risques ? Comment endiguer cette tendance ? Le technicien de la qualité de l’air tente de répondre à toutes ces questions. Ses analyses et ses fines observations contribuent à l’amélioration de notre air

Que fait un Technicien de la qualité de l'air ?

Evaluer la nature et la qualité de l’air, tout en prévenant de ses risques éventuels susceptibles d’impacter notre vie. Ce spécialiste de la chimie atmosphérique officie souvent dans un laboratoire. Ses observations mais surtout ses analyses et ses relevés permettent de mesurer et de quantifier l’air et surtout d’établir sa qualité. Il rédige de nombreux rapports et émet des propositions d'amélioration. Il est vigilant lorsque les seuils d’alerte sont allègrement franchis. Réactif, il prévient aussitôt les responsables et autorités en question: Question de sécurité nationale. C’est aussi le technicien de la qualité de l'air qui, en amont, joue la carte de la prévention, via des réunions, des conférences ou des séminaires durant lesquels il expose ses conclusions et préconisations. Il utilise les logiciels et appareils spécifiques pour affiner ses recherches.

Qualités pour être Technicien de la qualité de l'air

Rigoureux, cet observateur est mobile et réactif. Doté d’un esprit scientifique, il est pédagogue et fin communicant. Ses qualités rédactionnelles et son esprit d’analyse priment. 

Données statistiques sur le poste Technicien de la qualité de l'air

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Technicien de la qualité de l'air

Combien gagne un Technicien de la qualité de l'air ?

Un technicien junior perçoit 2200 euros bruts par mois tandis qu’un salarié confirmé gagne 2800 euros bruts par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.