Responsable de département de vente

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Commerce, vente
Salaire
1925€ - 2825€ nets/mois

Le responsable de département de vente encadre une équipe managers, définit principalement les objectifs qualitatifs et quantitatifs du secteur et contribue ainsi au développement de l’activité vente sur le plan local ou régional. 

Fonctions

Le responsable de département de vente a la fibre commerciale. Stocks des produits, vente, négociation, comptabilité… il est omniprésent tout au long de la chaîne de production.  Excellent gestionnaire, il sait déléguer les tâches à son équipe. Il veille à la responsabiliser et doit également mettre en place des plans de formation afin qu’ils puissent acquérir des compétences commerciales et diverses. En lien direct avec la direction, il travaille en autonomie, mais en concertation avec les autres branches de l’entreprise. Il est chargé d’assurer une veille stratégique et concurrentielle.

Qualités

Outre un sens de la rigueur, il sait encadrer habilement ses équipes. Fin négociateur, excellent communicant, il a des qualités organisationnelles et relationnelles. En outre, il sait être à l’écoute d’autrui. Le responsable de département de vente n’a pas peur de la pression et sait gérer les impératifs de délais. Calme et serein, il est clair et ferme dans ses directives et a le sens du travail en équipe.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Responsable de département de vente est classé n°214 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

42.1%
Bac+2
13.3%
Bac ou équivalent
11.7%
Bac+5
6.9%
Bac+3
6.7%
CAP ou équivalent
4.8%
Bac+1
4.7%
Ecole de commerce
4.4%
Bac+4
3.1%
Ecole d'ingénieurs
2.2%
Bac+6 et supérieur

 

Diplômes nécessaires

L'emploi de responsable de département de vente nécessite une formation de type BTS action commerciale

 

Salaire Responsable de département de vente

Le salaire d'un responsable de département de vente varie selon une fourchette comprise entre environ 30 000 euros/an (débutant) et 44 000 euros/an (senior).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Responsable de département de vente ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


formation en psychologie

bjr,

Ma difficulté aujourd'hui, c'est de savoir ce qui est le plus adapté pour obtenir un niveau II en psychologie.

Bac d au départ, une année de faculté des sciences interrompue par obligation de gagner ma vie...
Un parcours jalonné de formations professionnelles dont technicien bureautique et informatique de gestion (afpa) cycle supérieur force de vente avec management, négociation, communication, marketing (ccf) homologué bac + 2.

Puis 5 ans dans un grand groupe comme assistante du chef de produit (marketing et lancement d'un automate) et gestion des litiges.

Un bilan de compétence confirme une aptitude pour une évolution vers les ressources humaines. Rapidement, j'obtiens un poste de responsable du recrutement pour un grand groupe de travail temporaire, puis directrice d'une agence à taille plus modeste (gestion, recrutement, formation de l'équipe, reccherche de clients) en totale autonomie sur un an et demi.

Parallèllement, j'ai obtenu un diplome (non reconnu) de psychothérapeute et relaxologue (5 ans et demi de théorie, pratique et analyse personnelle).

Je me lance, un an à mon compte comme psychothérapeute en supervision pour le particulier et coaching et développement personnel en entreprise.
Les "à priori" de l'époque (et un fils contre les psychothérapeutes et un enfant mineur à charge m'ont décidée à reprendre mon ancien métier (directrice d'agence d'intérim) pendant un peu plus de 3 ans.

C'est néanmoins l'accompagnement qui m'intéresse : psychopathologie et insertion.

Nouveau bilan de compétence (un tous les 10 ans !) et je me lance comme formatrice pendant un an (ateliers d'orientation, action expérimentale d'insertion via un chantier dans le bâtiment. C'est très intéressant et néanmoins précaire.

Je tente l'ingénierie de formation et décroche pour un organisme plusieurs appels d'offre (gestion du stress, recrutement). je comprends que former 17 personnes non demandeuses (cadres chefs de rayons...) et qui ne peuvent s'exprimer librement (direction présente...) ne m'intéresse pas... malgré un salaire intéressant.

Je préfère accompagner des personnes en difficultés (jeunes entre 16 et 25 ans) et adultes en réelle demande (toxicomanie, volonté de se sentir mieux...)

Aujourd'hui, suite au dernier bilan, il m'est suggéré de faire une VAE de niveau bac + 4 ou 5 en drh. et à moyen terme de m'installer à mon compte comme psychothérapeute (métier de coeur dans lequel j'ai eu de bons résultats...). J'aime travailler aussi en équipe...

En analysant le marché de l'emploi, je remarque que certains postes qui pourraient m'intéresser (centres spécialisés) requiert la reconnaissance du titre de psychologue du travail ou spécialisé en psychopathologie.
Une amie psychologue me conseille de tenter un master... Ai-je des chances d'être acceptée ?

Est-il préférable de d'abord obtenir une validation comme drh ? et cela favorisera-t-il une entrée pour une formation en psychologie même pour une orientation pathologie ? dans ce cas quelle école serait la plus à même de permettre ce "saut" ?

Ou sur certains conseils, seule une école en Belgique peut me permettre de tenter une formation et pratique en psychologie plus ressemblante à ma formation de psychothérapeute (comportementale, gestallt, pnl, relaxation, dialogue intérieur, psychodrames, dynamique de groupe...) ?

J'ai aussi le goût de l'expérimentation et de la recherche.
Depuis toujours, la psychologie et les sciences humaines m'intéressent.

Le recrutement est présent dans les formations drh et psychologie.

Qu'en pensez-vous ?

Merci beaucoup

Ticamiel

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui