Logo digischoolLogo Infini

Ingénieur avant-vente

Niveau Scolaire

Bac+5

Secteur d'activité

Vente , supply chain , business-development , Commerce International , veille , Commerce , Achats , Information

Salaire

1700 € / mois à 4400 € / mois

Qu'est ce que le métier Ingénieur avant-vente ?

L'ingénieur avant-vente intervient en amont lors de la négociation des contrats en tant qu'appui technique pour orienter les décisions commerciales.
 
Il peut aussi être appelé :

  • Ingénieur pre-sales
  • Consultant avant-vente
 
Son activité varie selon le degré de complexité technique du projet, il peut être plus ou moins généraliste selon le secteur de l'entreprise et la nature du projet à traiter.
 
Par exemple, dans le contexte d'une entreprise du secteur automobile ou aérospatial, les domaines d'expertises sont très segmentés, l'ingénieur avant-vente sera alors extrêmement spécialisé.
 
De même, dans le cadre de projets avec des budgets importants, l'ingénieur avant-vente fera partie d'une équipe d'ingénieurs travaillant chacun sur une partie spécifique du projet.
 
Il peut être amené à effectuer de nombreux déplacements à l'étranger avec l'ingénieur commercial dans le cadre de développement de projets importants. Bien que son travail s'achève lors de la signature du contrat, il peut servir d'appui technique lors du suivi technique du projet et s'assurer du bon déroulement de celui-ci.
 
Il peut exercer son métier dans tous les secteurs et toutes les entreprises qui proposent un bien ou service dont la complexité nécessite un support technique pour soutenir les propositions commerciales.

Que fait un Ingénieur avant-vente ?

Il assure une veille technologique sur toutes les évolutions technologiques et économiques du marché, dont un suivi économique de la concurrence.
 
Il développe l'offre de l'entreprise en apportant son expertise sur les produits et les solutions qu'elle propose afin de crédibiliser l'offre et optimiser les ventes. Il formalise les process de réponse aux appels d'offres, et peut contribuer à l'amélioration des produits.
 
Il est au cœur de la construction des propositions commerciales, il répond aux appels d'offres en collaboration avec l'ingénieur commercial. Il concevoit une offre technique pertinente selon les besoins du client et s'assure de la faisabilité et de la rentabilité du projet.
 
Enfin, il accompagne les propositions commerciales avec un soutien technique pointu, il est l'interlocuteur privilégié pour résoudre les problématiques techniques du client.

Qualités pour être Ingénieur avant-vente

L'ingénieur avant-vente doit avoir un certain nombre de compétences techniques dont une culture technique particulièrement développée pour pouvoir se positionner et s'adapter aux évolutions du marché.
 
Il maîtrise le domaine d'activité de son entreprise et plus généralement les différents process susceptibles d'être mis en avant lors des entretiens techniques. Il doit avoir une vision technique globale tout en ayant des connaissances pointus dans son secteur, pour être un consultant pertinent lors des négociations commerciales.
 
L'anglais est indispensable dans le métier, autant pour les déplacements à l'étranger que pour les échanges lors des appels d'offres et propositions, souvent rédigées en anglais.
 
L'ingénieur avant-vente doit avoir une certaine force de proposition et de persuasion, il doit aimer la négociation et l'esprit d'équipe. Il est indispensable d'avoir d'excellentes aptitudes rédactionnelles et orales.
 
Il doit être résistant au stress et fait preuve d'une bonne capacité d'adaptation et de flexibilité.

Données statistiques sur le poste Ingénieur avant-vente

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Ingénieur avant-vente

Combien gagne un Ingénieur avant-vente ?

Les salaires sont intéressants dès l'obtention du diplôme, avec une rémunération comprise entre 27 000 et 35 000 euros bruts par an pour un jeune diplômé.
 
Un jeune cadre peut gagner jusqu’à 45 000 euros bruts par an, et une cadre confirmé jusqu'à 70 000 euros bruts par an.
 
Il peut aussi y avoir une partie variable à cette rémunération, plus proche du système commercial avec l'existence de primes, de pourcentage sur objectifs ou encore de commissions.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.