Ingénieur Electronicien

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Electricité, électronique

Salaire

2080 € - 3850 € net/mois

Sans eux, votre vie de geeks n’aurait plus la même saveur ! Les ingénieurs électroniciens sont à l’origine des produits high tech que vous utilisez au quotidien (smartphones, lecteurs DVD, GPS, ordinateurs, Internet, télévision...). Mais aussi dans la plupart des équipements professionnels : système de navigation, guidage de missiles, contrôle du freinage d'un véhicule...

Fort d’une double formation en électronique et informatique, l'ingénieur électronicien (ou ingénieur en électronique) travaille aussi bien sur la partie matérielle des produits (cartes électroniques) que sur leur partie logicielle (programmation).

Dans tous les cas, un métier marqué par l’innovation et l’efficacité, à la pointe des évolutions technologiques.

Fonctions

L’ingénieur électronicien peut cumuler des fonctions bien distinctes : en tant qu’ingénieur de recherche, il met au point, en laboratoire, des innovations technologiques, lesquelles seront utilisées pour la conception de nouveaux produits.

Architecte du futur produit à réaliser, l’ingénieur d’études va, lui, étudier comment créer ce nouveau produit, en se penchant sur les solutions techniques les mieux adaptées au cahier des charges et via des simulations avant de créer un prototype, prototype travaillé ensuite par l’ingénieur d’essai, qui réalise des mesures pour déterminer la fiabilité du produit.

Il passe ensuite le relais à l’ingénieur de production, le responsable de la ligne de fabrication (approvisionnements, respect des quantités, délais, qualité, coûts). Avant que l’ingénieur intégration ne coordonne l’assemblage de tous les éléments et vérifie la qualité du produit avant sa commercialisation.

Au bout de la chaîne, l’ingénieur d’affaires est chargé de la vente des produits. A l’écoute des demandes des clients, il réalise des devis et mène les négociations commerciales.

Qualités

Dans un secteur d’activité où les projets bougent très vite, capacité d’adaptation, remise en cause permanente et réactivité sont des qualités cruciales, ainsi qu’une bonne dose de curiosité et d’inventivité, afin d’être en mesure de proposer des produits innovants. Pour mener à bien les projets demandés, l'ingénieur électronicien devra aussi conjuguer capacités d'analyse et de synthèse et sens de l'organisation.

Amené à travailler en équipe et maillon d’une chaîne de décisions traversant l’entreprise, l’ingénieur électronicien doit savoir s'intégrer dans une équipe pluridisciplinaire. Pour s’adapter au rythme soutenu qui lui sera souvent demandé, il doit être rapide et réactif. Pour faire face à l’obligation de résultat, bénéficier d’une bonne résistance au stress s’impose.

Les astreintes et horaires élastiques qu’il rencontrera fréquemment exigent une forte disponibilité. Dans les grands groupes, la mobilité géographique est parfois requise. Dans tous les cas, la maîtrise de l’anglais est impérative.

Diplômes nécessaires

Bac S ou STI2D plus formation de niveau bac + 5. Les écoles d'ingénieurs restent la voie classique. Ecoles avec prépa intégrée (5 ans d'études : Supélec (Gif-sur-Yvette, Metz, Rennes), ECE (Paris), ESEO (Angers), ESIEA (Paris), ESIEE (Noisy-le-Grand (93), ESIGELEC (Rouen), INSA (Lyon, Rennes, Toulouse), ISEN (Lille), ISEP (Paris)...

Ecoles après une classe prépa, un BTS, une L2 ou un DUT (3 ans d'études restants). ENSEA (Cergy-Pontoise), ENSEEIHT (Toulouse), ENSEIRB (Bordeaux), Polytech'Grenoble… Certaines de ces écoles sont universitaires (Paris 6 UPMC, Paris-Sud 11...).

On peut aussi passer par la filière LDM, via un master recherche (électronique, micro-électronique, systèmes de télécommunications numériques...) ou un master pro (composants électroniques, électronique embarquée et systèmes de communication, imagerie électronique...).
  • Master Sciences, technologies, santé mention génie des systèmes pour l'aéronautique et les transports spécialité ingénierie des systèmes électroniques embarqués

  • Master rech. Sciences et technologies mention électronique, télécommunications et réseaux spécialité microtechnologies architecture réseaux et systèmes de communication

  • Master Sciences, technologies, santé mention électronique, électrotechnique, automatique, informatique industrielle spécialité systèmes automatisés

  • Master Sciences, technologies, santé mention ingénierie électrique, électronique et informatique industrielle spécialité électronique embarquée et microsystèmes

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention électronique, gestion de l'énergie spécialité conception, mise en oeuvre et qualité des composants électroniques et optoélectroniques

  • Ingénieur électronicien des systèmes de la sécurité aérienne

  • Diplôme école d'ingénieur électronique et mécatronique

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un ingénieur électronicien débutant gagne de 2 700 à 3 300 € bruts mensuels. Des émoluments qui pourront monter à plus de 5 000 € en fin de carrière.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Électromécanicien

  • Technicien Électrotechnicien

  • Électricien installateur

  • Ingénieur en electronique

  • Ingénieur en Génie Electrique

  • Ingénieur Electronicien

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur Electronicien ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.