Gestionnaire de Paie

Niveau scolaire

Bac + 2

Secteur d'activité

Comptabilité, gestion

Salaire

1400 € - 1750 € net/mois

Spécialiste du bulletin de paie dans l’entreprise, le gestionnaire de paie a en charge les différentes procédures administratives relatives au personnel : préparation des bulletins de salaires, comptabilisation des congés payés et des absences, établissement des déclarations sociales... Un job tremplin, de plus en plus coté.

Fonctions

Longtemps intégrée aux services du personnel des entreprises, la fonction de gestionnaire de la paie est de plus en plus confiée à des sociétés spécialisées ou à des cabinets d’expertise-comptable. Un gestionnaire paie gère un portefeuille de 300 à 400 salariés en moyenne, à travers des tâches variées.

Il recueille et traite les informations sur les salariés (absence, maladies, augmentation, promotion…) et déclare les charges sociales mensuelles, trimestrielles ou annuelles. Lui incombe aussi la gestion des tickets restaurants, des mutuelles et de la prévoyance, voire l’élaboration de documents de synthèse (tableaux de bord, masse salariale, entrée/sorties…).

Il lui arrive, notamment lorsqu’il travaille en cabinet d’expertise-comptable, de conseiller les entreprises en matière de droit social. Il s’occupe alors d’établir des attestations Assedic, des contrats de travail ou des procédures de licenciement.

Avec l’expérience, le gestionnaire paie peut devenir responsable paie, voire responsable « Compensations et Benefits », une fonction RH hautement stratégique orientant la politique de rémunération globale de l’entreprise.

Qualités

Le gestionnaire de paie doit avoir une fine connaissance de la législation sociale en général et des règles spécifiques à l’activité (intérim, déplacements, expatriation…). Il maîtrise les logiciels spécifiques de paie et de gestion des ressources humaines, ainsi que les différents outils statistiques (tableaux, extractions de données...).

Avoir le goût des chiffres est indispensable. Travaillant en étroite relation avec les organismes sociaux (URSSAF, Assedics, caisses de retraite...), ainsi qu’avec salariés et responsables RH, il doit communiquer facilement, à l’écrit comme à l’oral, et savoir travailler en équipe.

Logique, rigoureux et précis, il sait aussi faire preuve de discrétion et de respect de la confidentialité. Enfin, il sait s’adapter aux surcroîts d'activité ponctuels (fins de mois, de trimestre ou d’année).

Diplômes nécessaires

Bacs conseillés : ES, S, suivis d’un DUT Gestion des entreprises et des administrations (option Finance-comptabilité) ou d’un BTS Comptabilité et gestion des organisations (niveau bac+2). À l’université, un master en AES (Administration économique et sociale) est aussi une bonne voie pour accéder à ce métier (bac+4 ou 5). Le passage par une école privée  (IGS, Ifocop…) est également possible.
  • Bachelor Ressources Humaines et Conseil en Recrutement

  • DUT GEA option Gestion Comptable et Financière - GEA GCF

  • BTS Comptabilité et Gestion (BTS CG)

  • Licence AES - Licence Administration Économique et Sociale

  • Licence Sciences Humaines et Sociales mention Administration Economique et Sociale

  • Master pro Droit, science politique mention administration économique et sociale spécialité ergonomie, organisation et espaces du travail

  • Master Sciences humaines et sociales mention administration économique et sociale spécialité politiques d'emploi et ressources humaines

  • Master Droit, économie, gestion mention administration économique et sociale spécialité administration et expertise socio-économique

  • Master Droit, économie, gestion mention administration économique et sociale spécialité droit et marketing

  • Master Pro Droit, Economie, Gestion mention Gestion des Entreprises et des Organisations spécialité Comptabilité, Contrôle, Audit

  • Bachelor en Management Global

  • Bachelor Ressources Humaines

  • Master pro Droit, économie, gestion mention administration économique, sociale et culturelle spécialité gestion des ressources humaines

  • Programme Grande École

  • Master Ressources Humaines (RH)

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

En cabinet comptable, un gestionnaire de paie débutant touche 1170 à 1560 euros net par mois.
En entreprise, il peut gagner 1400 euros net par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Responsable de la rémunération

  • Assistant en Ressources Humaines

  • Responsable des ressources humaines (RH)

  • Consultant Ressources Humaines (RH)

  • Cadre en ressources humaines

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Gestionnaire de Paie ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.