Électricien installateur

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Electricité, électronique
Salaire
1400€ - 3000€ net/mois

L’électricien installateur est la personne qui, comme son nom l’indique, installe les équipements électriques des habitations, usines, centres commerciaux… Avec l’avènement des nouvelles technologies il installe également les câbles informatiques, les dispositifs de vidéosurveillance ou de téléphonie…

Ce même métier a plusieurs appellations. On peut ainsi parler d’électricien installateur en le nommant électricien bâtiment, électricien d’équipement, électricien monteur, installateur en équipements électriques ou encore monteur électricien.

Fonctions

L’électricien installateur réalise les travaux d’installation des équipements électriques dans les différents bâtiments : habitations, usines, centres commerciaux, locaux commerciaux…

Pour pouvoir installer les équipements électriques, l’électricien installateur doit d’abord prendre connaissance des plans et schémas du bâtiment. Il repère ensuite sur place les emplacements des équipements qu’il doit installer. Une fois qu’il s’est assuré de posséder tous les outils et équipements nécessaires, il peut alors se lancer dans l’installation.

L’électricien peut installer et raccorder les réseaux de câbles et les équipements électriques (disjoncteurs, prises, interrupteurs…). L’installation de ces équipements lui demande parfois de creuser des tranchées ou de réaliser des chemins de câbles sur les plafonds.

Après avoir fait l’installation et avant de la mettre en service, l’électricien doit encore tester et régler les installations pour s’assurer qu’elle correspond aux demandes du client mais aussi pour être certain que tout fonctionne parfaitement bien.

Mais son travail ne se résume pas à l’installation puisqu’une fois cette étape arrivée à son terme l’électricien installateur est en charge de sa maintenance et doit effectuer les éventuelles réparations.

Qualités

L’électricien installateur est une personne habile car les installations demandent de la minutie et du savoir-faire. Les équipements l’obligent à être méthodique car ils doivent être installés petit à petit. Il faut être rigoureux, attentif et précautionneux pour ne commettre aucune erreur et pour installer des équipements qui ne contreviennent pas aux normes de sécurité.

Etant souvent au contact des clients, l’électricien installateur doit avoir un bon sens de la communication et doit apprécier travailler en équipe.

Les recruteurs demandent de plus en plus de polyvalence aux électriciens installateurs pour qu’ils puissent intervenir sur des chantiers de natures diverses.

Il est recommandé de ne pas être daltonien pour ne pas se tromper de fil durant l’installation et de ne pas souffrir du vertige pour pouvoir travailler sur des chantiers situés en hauteur.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Électricien installateur est classé n°46 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

51.7%
CAP ou équivalent
23.8%
Bac ou équivalent
20.1%
Bac+2
1.3%
Bac+1
1.3%
Bac+5

 

Diplômes qui forment à ce métier

Pour exercer le métier d’électricien installateur un CAP ou un BEP en électricité suffisent. Le CAP qui permet d’exercer ce métier est le CAP préparation et réalisation d’ouvrages électroniques. Après ce CAP, il est possible de préparer le BP installations et équipements électriques en 2 ans.

Cependant il est préférable d’opter pour un bac professionnel pour s’assurer de pouvoir travailler dans des secteurs tels que la domotique ou l’automatisme. De plus ces diplômes permettent d’occuper, après quelques années d’expérience professionnelle, des postes d’encadrement d’équipe.

On peut ainsi citer le bac pro maintenance des équipements industriels et le bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants.

Pour ceux qui désirent accéder aux fonctions d’encadrement au plus vite, il faut alors opter pour le BTS électrotechnique.

 

 

Données statistiques sur les parcours scolaires

En savoir plus
Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste
Électricien installateur (127)
9
2
2
4
3
1
2
2
2
2
BTS Électrotechnique
9 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de BTS Électrotechnique avant d'exercer ce métier
BTS Assistance Technique d'Ingénieur (ATI)
2 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de BTS Assistance Technique d'Ingénieur (ATI) avant d'exercer ce métier
Certificat de Qualification Paritaire de la Métall...
2 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) avant d'exercer ce métier
Diplôme d'ingénieur
4 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de Diplôme d'ingénieur avant d'exercer ce métier
BTS Services Informatiques aux Organisations (SIO)
3 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de BTS Services Informatiques aux Organisations (SIO) avant d'exercer ce métier
Bac S
1 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de Bac S avant d'exercer ce métier
Maîtrise des Energies
2 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de Maîtrise des Energies avant d'exercer ce métier
Bac pro Métiers de l'électricité et de ses environ...
2 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de Bac pro Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés avant d'exercer ce métier
BTS Fluides, Énergies, Domotique (FED)
2 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de BTS Fluides, Énergies, Domotique (FED) avant d'exercer ce métier
Licence professionnelle Energie
2 personne(s) sur 127 ont obtenu le diplôme de Licence professionnelle Energie avant d'exercer ce métier
Basé sur un panel de 127 personnes exerçant le métier de Électricien installateur.

powered by

Vidéo de présentation de ce métier

Salaire Électricien installateur

Un électricien installateur titulaire d’un CAP gagne généralement le SMIC en début de carrière et peut espérer gagner jusqu’à 1400 euros net par mois. Cependant, s’il accède à des postes d’encadrement tels que chef de chantier, il peut espérer gagner jusqu’à 2200 euros. Cela concerne évidemment les salariés.

Pour les électriciens installateurs qui travaillent pour leur propre compte en tant qu’artisants le revenu est beaucoup plus variable mais peut également être beaucoup plus intéressant. Selon leur notoriété, le lieu où ils exercent, leur clientèle et les tarifs qu’ils pratiquent, les artisans électriciens installateurs peuvent gagner entre 2200 et plus de 3000 euros net par mois.

 

Vitalité du métier

En savoir plus
Évolution de l'effectif au cours des dernières années
Basé sur un panel de 454 personnes exerçant le métier de Électricien installateur.

powered by

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Électricien installateur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui