Logo

Contrôleur en électricité

NIVEAU SCOLAIRE

Bac ou équivalent

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Artisanat , électricité , Ingénierie , Génie civil , travaux électriques , ingénierie énergie et électrique

SALAIRE

1100 € / mois à 1300 € / mois

Qu'est ce que le métier Contrôleur en électricité ?

Le contrôleur en électricité intervient auprès d'entreprises afin de vérifier la conformité de ses dispositifs électriques. Le professionnel effectue un diagnostic des installations électroniques et électriques afin d'identifier d'éventuelles anomalies. En cas d'avaries constatées, le contrôleur en électricité rédige un rapport et peut être amené à réparer lui-même les installations défectueuses. 

Que fait un Contrôleur en électricité ?

Le contrôleur en électricité a pour mission principale de veiller à la conformité et au bon fonctionnement des installations électriques et électroniques des entreprises qu'il visite. Minutieusement, le professionnel vérifie les divers composants électriques et électroniques des appareils, puis note les éventuelles anomalies: c'est ce qu'on appelle un contrôle qualité. S'il travaille en atelier, le contrôleur en électricité exerce ses compétences techniques directement durant le processus de production du produit électrique ou électronique. Il peut également participer au processus d'amélioration du produit, grâce à ses compétences et ses observations techniques. Pour contrôler la conformité d'un appareil, le contrôleur en électricité effectue des simulations dans diverses conditions afin d'éprouver la qualité du produit. En fonction des résultats obtenus, le professionnel rédige un procès-verbal, qu'il transmet ensuite à ses supérieurs. Si un produit n'est pas conforme au cahier des charges, le contrôleur en électricité le renvoie vers le service de production.

Qualités pour être Contrôleur en électricité

Le contrôleur en électricité doit maîtriser à la lettre les procédures de contrôle des appareils électriques et électroniques dont on lui a confié la vérification. Une compréhension précise et minutieuse de schémas et de plans est également un impératif pour le contrôleur en électricité. Ce dernier doit être capable de comprendre du vocabulaire technique rédigé en langue anglaise. Le contrôleur en électricité doit également accepter de travailler parfois dans des horaires décalés et de se déplacer dans des entreprises éloignées de son domicile. Le professionnel doit également rédiger des procès-verbaux et rapports très précis, afin de faire remonter l'information la plus claire possible auprès des services concernés. Enfin, le contrôleur en électricité peut être amené à déplacer des charges (ex : appareils électriques) parfois lourdes. 

Données statistiques sur le poste Contrôleur en électricité

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Contrôleur en électricité

Combien gagne un Contrôleur en électricité ?

Un contrôleur en électricité gagne, en début de carrière, le Smic. En cas d'horaires décalés, il touche des primes.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.