Caviste

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Commerce, vente
Salaire
1150€ - 2300€ nets/mois

Dans une coopérative, chez un exploitant ou un négociant, le caviste contrôle chaque étape de la fabrication (parfois) et de la commercialisation du vin : vinification, assemblage, conservation et mise en bouteilles. Sa mission : guider les clients dans leur choix et leur proposer des crus adaptés à leurs envies.

Fonctions

Selon que le caviste est employé dans une cave coopérative chargée de la mise en bouteille ou dans une cave seulement attachée de la vente, ses missions sont différentes. En coopérative, il cumule deux casquettes. En tant que vigneron, pendant les vendanges, il prépare et nettoie les cuves. Il suit les opérations de cuvaison et de pressurage. Il réalise mise en bouteille et étiquetage et gère les stocks, en respectant les règles de conservation du vin.

En tant que commerçant, il accueille la clientèle en magasin et la guide dans ses choix. Chargé de la mise en valeur des meilleurs produits ou des nouveaux crus, il anime notamment des ateliers de dégustation. Il se fait aussi gestionnaire et VRP, en se rendant dans les vignobles pour passer commande aux producteurs.

Selon la taille de l'exploitation, il travaille seul ou au sein d’une petite équipe, sous la direction du chef de cave ou du maître de chai. 

Qualités

Évoluant dans un environnement humide et peu éclairé, et amené à manipuler de lourds fûts, le caviste doit jouir d’une bonne condition physique. A des compétences techniques pour assurer la maintenance des matériels, il doit ajouter de solides connaissances en œnologie.

Pour apprécier les arômes, il doit être avoir le palais et le nez fins. Patience et rigueur sont de mise pour mener un vin à maturation, ainsi qu’une forte disponibilité, en particulier de fin août à fin décembre.

Enfin, excellent sens du contact humain et fibre commerciale lui sont indispensables en boutique. La maîtrise de l'anglais est un plus.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Caviste est classé n°501 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

45.1%
Bac+2
40%
Bac ou équivalent
14%
CAP ou équivalent

 

Diplômes nécessaires

Pour être ouvrier caviste, on peut passer un CAPA (CAP agricole) mention Vigne et vin. Pour devenir maître de chai, viser au minimum un bac pro (Conduite et gestion de l'exploitation agricole option vigne et vin ou Technicien conseil vente en alimentation, option vins et spiritueux), voire un BTSA (Viticulture-œnologie ou Technico-commercial champ professionnel vins et spiritueux).

Certains chefs de cave sont titulaires du DNO (diplôme national d'œnologue, de niveau bac + 5) ou d'un diplôme d'ingénieur en agronomie.

 

Salaire Caviste

Le Caviste débutant gagne du SMIC (1 480 euros bruts mensuels) à 1 800 euros bruts mensuels. Le maître de chai ou maître de cave gagne entre 2 280 et 2 600 euros bruts mensuels.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Caviste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour, J'ai un énorme soucis en ce moment ...

Bonjour,

J'ai un énorme soucis en ce moment concernant mon orientation professionnelle. J'ai obtenu un BTS en Hôtellerie-Restauration option B (art culinaire, de la table et du service) puis une Mention Complémentaire Employé Barman (niveau V).
Je n'ai pas d'expérience professionnelle proprement dite à part une année de stage cumulée depuis ma Mise à niveau avant le BTS.

Je n'ai pas vraiment d'ambition précise sur ce que je souhaiterais faire de ma vie : barman, caviste, brasseur ou distillateur, commerciale, professeur, mixologue, reporter... du moment que j'exerce une activité en rapport avec ma passion : les boissons.

Avec un simple Bac+2 et surtout sans expérience, je n'ai pas réussi à obtenir un contrat d'apprentissage pour une licence professionnelle. J'en suis donc complètement démoralisé pour cette licence pro alors je l'ai laissé tomber (à tort mais bon...).

Je n'arrive même pas à décrocher d'entretiens pour un emploi en tant que barman (mon cv ne dois pas plaire ou bien c'est mon manque d'expérience qui les rechignent).

Alors voilà je ne sais pas ce que je dois faire ni par où commencer.
Avez-vous des conseils à me recommander?
Auriez-vous des méthodes pour savoir ce que je pourrais pratiquer professionnellement?
Dois-je quand même continuer mes études?
Dois-je commencer à obtenir de l'expérience professionnelle même si je dois être serveur?

Je tiens à vous remercier en avance pour les réponses que vous pourriez m'apporter.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui