Ingénieur Agronome

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Spécialités plurivalentes agriculture-agronomie

Salaire

2000 € - 7000 € net/mois

Dans sa définition originelle, l'ingénieur en agronomie est un scientifique chargé d'optimiser les systèmes de productions agricoles, en trouvant les méthodes de culture les plus rentables ou en améliorant la résistance des espèces végétales et animales.

Le développement et la complexification de l’agriculture ces dernières décennies, ainsi que la survenue de crises récentes (grippe aviaire, vache folle, fièvre aphteuse, OGM, désherbants nocifs...) ont démultiplié son champ d’action.

Dans notre pays, dont l’agriculture se situe au 2ème rang mondial et où le secteur agroalimentaire est un poids lourds de l’économie, l’ingénieur en agronomie est un médiateur incontournable entre les mondes scientifique et agricole.

Fonctions

Les 65 000 ingénieurs agronomes français exercent aujourd’hui des responsabilités d'expertise technique sur l’ensemble des mécanismes du vivant (agriculture, pêche, sylviculture, aménagement du territoire, environnement...). Ils interviennent dans l'aménagement rural, le développement de la protection de la nature et des forêts.

Ils conseillent les agriculteurs. On trouve souvent aussi les ingénieurs agronomes en entreprises agro-alimentaires, au sein desquelles leur rôle est de veiller à l’amélioration de la qualité et de la productivité.

Les ingénieurs agronomes peuvent également exercer au sein d’organismes scientifiques, comme l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), en tant que chercheurs, ainsi que dans l’administration et les établissements publics spécialisés.

Qualités

Dans tous les cas, le travail d’un « agro » se partage entre laboratoire et sorties fréquentes sur le terrain : ce n’est pas en restant enfermé dans un bureau que l’on se frotte pleinement au monde du vivant !

Dynamisme, mobilité, sens du contact, intérêt pour le monde économique et social et esprit pratique sont des qualités indissociables de l’ingénieur agronome. Avec 41% de femmes en 2009, la profession est aussi la plus féminisée parmi les ingénieurs.

Diplômes nécessaires

Pour devenir ingénieur agronome, après un bac S ou STL, il faut intégrer une école d’ingénieurs en agronomie, au premier rang desquelles on trouve les ENSA (Écoles nationales supérieures agronomiques) : AgroParisTech, ENSAT à Toulouse, Montpellier SupAgro, Agrocampus Ouest à Rennes et ENSAIA à Nancy.
 
On peut aussi passer par l’une des 4 ENITA (Ecoles nationales d’ingénieurs des travaux agricoles) : ENITAB de Bordeaux, ENITAC de Clermont-Ferrand, Agrosup Dijon et ENITIAA de Nantes. Des formations accessibles sur concours après deux années de classe prépa BCPST-véto ou à travers une admission parallèle, sur concours ou sur titre. À noter également que la jeune mais prometteuse école VetAgro Sup propose des formations pour devenir ingénieur agronome.
 
D’autres écoles, comme l’ISTOM de Cergy Pontoise, l’ESITPA à Mont-Saint-Aignan, les écoles de la FESIA ou l’Institut polytechnique LaSalle, à Beauvais, sont directement accessibles après le bac pour devenir ingénieur agronome, notamment dans le cadre du concours commun FESIC.
  • BTSA Agronomie : productions végétales

  • Licence Pro STS IAA spécialité Nutrition Appliquée

  • DUT Génie Biologique option Agronomie

  • Master Sciences, technologies, santé mention biologie, agronomie, santé spécialité bio-informatique et génomique

  • Master rech. Sciences et technologies du vivant et de l'environnement mention espaces, ressources, milieux spécialité de l'agronomie à l'agro écologie

  • Master rech. Sciences et technologies mention sciences agronomiques, environnement, paysage spécialité agronomie, forêt, écosystèmes, environnement

  • Master Sciences, technologies, santé mention biologie et écologie pour la forêt, l'agronomie, l'environnement et la gestion des écosystèmes spécialité les forêts et leur environnement - forests and their environnement

  • Master Sciences, technologies, santé mention biologie et écologie pour la forêt, l'agronomie, l'environnement et la gestion des écosystèmes spécialité fonctionnement et gestion des écosystèmes

  • Master pro Sciences, technologies, santé mention biologie, agronomie, santé spécialité alimentation, lait, innovation, management, nutraceutique

  • Master pro Sciences, technologies, santé mention biologie, agronomie, santé spécialité production et technologies du végétal

  • Licence Pro Agronomie

  • Diplôme école d'ingénieur agronomie

  • Diplôme école d'ingénieur agroalimentaire

  • Master Agroalimentaire

  • Master Agronomie

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

D’après une enquête du CNISF (Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France) en date de mars 2012, les ingénieurs du secteur Agriculture, sylviculture et pêche enregistrent un salaire annuel brut médian, pour les moins de 30 ans, de 29 000 € annuels (2 400 € brut mensuels). Une rémunération qui peut s’élever à 80 000 € (plus de 6 600 € mensuels) en fin de carrière.

Quoi qu’il en soit, avec une moyenne annuelle de 44 000€, les ingénieurs agronomes se situent dans la tranche basse des salaires du statut « ingénieur ».

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Responsable qualité en agroalimentaire

  • Technico-commercial en agroalimentaire

  • Agronome

  • Ingénieur Calcul

  • Ingénieur en Génie des Matériaux

  • Ingénieur qualité agroalimentaire

  • Ingénieur en agroalimentaire

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur Agronome ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.