Logo

    Vendeur en animalerie

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Vente , Agriculture , Commerce , Soin aux animaux

    SALAIRE

    1150 € / mois à 1600 € / mois

    Qu'est ce que le métier Vendeur en animalerie ?

    Chats, chiens, poissons, perroquets, lapins nains, hamsters, et même parfois poules ou reptiles… Le vendeur en animalerie travaille dans les magasins spécialisés dans la vente d’animaux de compagnie. Sa mission ? Accompagner le client dans son choix, en lui conseillant la petite bête qui s'adaptera le mieux à son mode de vie et à sa personnalité et en lui indiquant comment s’en occuper.

    Que fait un Vendeur en animalerie ?

    Le vendeur en animalerie exerce de moins en moins dans de petits commerces indépendants, mais de plus en plus dans des chaînes de grands magasins spécialisés. Il est chargé d’accueillir la clientèle et de la conseiller, tant dans la vente d'animaux de compagnie que d'accessoires (cages, laisses, jouets, décoration pour aquarium...) ou de nourriture.

    La majeure partie de son temps est consacré à l’entretien des cages, des litières et des animaux. Si certains lui semblent patraques, il contacte le vétérinaire. Il est également responsable  de l’approvisionnement des rayonnages, de l’étiquetage des produits et de la mise en place des campagnes publicitaires.

    Il vérifie les stocks, voire se charge d’une partie des commandes, et contribue à l’inventaire. Il est enfin susceptible de participer à la comptabilité du point de vente. Avec l’expérience, il peut devenir chef de rayon, voire directeur de magasin, ou encore monter sa propre affaire.

    Qualités pour être Vendeur en animalerie

    Le vendeur en animalerie doit d’abord être un amoureux des bêtes. La moindre caractéristique de chaque espèce lui est familière : mode de vie, besoins, comportement, dressage, techniques d’entretien… La polyvalence est de mise : même s’il ne jure en réalité que par les chiens, il doit être capable de vendre – et de donner envie d’acheter ! - de nombreuses espèces d’animaux. Une condition sine qua non pour intégrer le secteur : ne pas être allergique aux acariens, aux plumes et aux poils d’animaux.

    La condition physique est d’autant plus de mise que le métier est exigeant, avec des horaires contraignants et, bien entendu, des soins aux animaux qui ne s'arrêtent ni les week-ends ni pendant la fermeture du magasin.

    Données statistiques sur le poste Vendeur en animalerie

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Vendeur en animalerie

    Combien gagne un Vendeur en animalerie ?

    Un vendeur en animalerie débutant gagne à partir du SMIC (1 445 euros bruts mensuels).

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.