Ingénieur en Telecommunication

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Techniques de l'imprimerie et de l'édition

Salaire

2660 € - 5100 € net/mois

L’ingénieur en télécommunications est également appelé ingénieur réseau télécoms, ingénieur télécoms, responsable télécom ou ingénieur en systèmes d’information.

Ce scientifique, passionné de NTIC, s’occupe de développer les techniques de communication par téléphone fixe ou mobile, internet et autres fibres optiques.

La profession a évolué ces dernières années. Nullement axée sur la recherche et le développement, elle s'oriente désormais vers le conseil et l'ingénierie de réseaux, un secteur en pleine expansion dans les entreprises.

Fonctions

L’ingénieur télécoms est un homme-orchestre qui organise la circulation de l’information entre les différents services d’une entreprise ou entre l’entreprise et l’extérieur. Au sein d’un service de recherche, il doit trouver les solutions techniques susceptibles d’aider les industriels à créer de nouveaux produits.

Au sein d’une unité de production, il résout les éventuels problèmes d'adressage, de diffusion, de codage, de cryptage et de stockage, tout en supervisant l’assemblage des composants matériels et des logiciels de produits complexes (centres téléphoniques, par exemple). En relation avec les équipes d'exploitation, l'ingénieur(e) télécoms met au point une stratégie d'évolution de l'infrastructure de télécommunication de l'entreprise.

Tout cela signifie que sa mission passe par l’intégration régulière de nouveaux outils, comme un nouveau serveur de messagerie ou des antivirus. Au sein d’un service d’études, il peut définir l’architecture d’un réseau d’entreprise ou développer les logiciels destinés à traiter les signaux numériques.

Qualités

Exerçant de plus en plus au sein d'équipes pluridisciplinaires (mathématiciens, physiciens, informaticiens…), l’ingénieur(e) en télécommunications doit être apte à travailler en groupe et doit avoir de bonnes facultés de communicant.

Son quotidien étant composé d’astreintes et de projets à boucler, il ne doit pas compter ses heures et doit bénéficier d’une bonne résistance au stress. Gérant non seulement les aspects techniques, mais également financiers des projets, l’ingénieur télécoms idéal est aussi bon gestionnaire et manager, il est autonome, rigoureux, intuitif et réactif. Son niveau d'anglais, voire d'une autre langue, est très bon.

=> Es-tu fait(e) pour ce métier ? Découvre-le grâce à notre Super Boussole de l'Orientation

Diplômes nécessaires

Il est conseillé de préparer un Bac S ou STI. Le poste d'ingénieur en télécommunications se prépare dans des écoles d’ingénieurs spécialisées en télécoms et réseaux, ou bien généralistes ou informatiques avec une spécialisation réseau ou télécoms.

Parmi les premières, on peut citer Télécom ParisTech, Télécom SudParis, Télécom Bretagne, Télécom Lille 1... Parmi les secondes, ESME Sudria, Ensimag, Enseeiht, ECE, ENSEA ou ENSEIRB-MATMECA.
On peut également passer par un Master pro en télécommunications et réseaux, comme par exemple le Master Pro Réseaux de Radiocommunications avec les Mobiles (R2M) de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • DUT Réseaux et Télécommunications (DUT RT)

  • Bachelor Informatique option Sécurité et Réseaux

  • Bachelor Informatique et Réseaux

  • Bachelor en Informatique - Développement Web

  • Master Informatique

  • Licence Informatique

  • Diplôme école d'ingénieur informatique

  • Licence pro Informatique

  • MBA Informatique

  • BUT Réseaux et Télécommunications

  • Bac général spécialité Numérique et sciences informatiques

  • MSc Connected Embedded intelligence Systems

  • MSc Connected Objects, Devices and Systems

  • MSc Electrical and Electronics Systems engineering

  • MSc Computer Science for Communication Networks

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Témoignage

Thibaut CAMBON

Ingénieur cœur de réseau chez Bouygues Telecom - (ESME Sudria Promo 2020)

En quoi consiste votre travail actuel ?

Je suis actuellement ingénieur support cœur de réseau. Le cœur de réseau ce sont tous les équipements télécom que vos utilisez sans le savoir lorsque vous envoyez un message ou appelez ou toute autre chose liée aux télécoms. Ma mission consiste principalement à regrouper les besoins des équipes support (que cela soit pour la voix, la data ou autre) et d’essayer de les aider via un logiciel que l’on gère.

Ce logiciel regroupe toutes les configurations et paramètres des équipements que l’on peut afficher. Ces configurations nous permettent également de nous connecter à ces équipements pour y faire des opérations (cela peut être pour régler un problème ou bien mettre à jour le réseau). Ces opérations peuvent être ensuite totalement automatisées pour faire gagner du temps à nos ingés. Un exemple concret : lors du nouvel an il nous faut prévoir d’assurer une charge réseau bien supérieure à la moyenne.

À côté, je fais aussi du support roaming (lorsque vous allez à l’étranger et inversement). Pour résumer nous recevons régulièrement des plaintes d’opérateurs étrangers pour un ou plusieurs clients qui ont un souci réseau et c’est à moi de regarder en détail où se situe le problème et le régler.

Qu’est-ce qui vous a amené vers ce métier ?

Premier argument : On oublie souvent les télécoms en ingénierie aujourd’hui. On nous parle plus d’Energie ou de Meca voir de « dev ». Pourtant tous ces milieux sont reliés par les télécoms et tout le monde les utilise !
Deuxième argument : Je suis une personne qui n’aime pas la monotonie, je peux vite m’ennuyer lorsque j’ai fait le tour d’un sujet. Ce qui est bien avec les télécoms, et notamment le cœur de réseau, c’est qu’il y a toujours de nouvelles technos qui arrivent sur le marché. Je peux citer la virtualisation, l’automatisation, le nouveau cœur 5G qui n’a rien à voir avec celui de la 4G... Il faut toujours se remettre en question et apprendre de nouvelles choses. (On parle déjà de 6G par ailleurs, c’est dire !)

L’école d’ingénieur dans laquelle vous avez suivi votre formation a-t-elle été un plus pour décrocher votre poste ?

Je pense que l’ESME Sudria a une place bien ancrée dans les fiches des entreprises. A chacun de mes précédents entretiens d’embauche, l’école était connue des recruteurs. On croise d’ailleurs souvent des anciens de l’ESME Sudria chez Bouygues.
Anecdote, lors de mon premier jour, j’ai participé au pot de départ d’un collègue qui changeait d’équipe qui est un ancien de l’ESME Sudria. La relève est assurée

Salaires

Les ingénieurs en télécommunications sont environ 17 200 en France. Un ingénieur doit souvent négocier son salaire pour une prise de poste. Il est donc important de connaître où se situe sa rémunération. 

Salaire d’un Ingénieur en Télécommunication débutant

On accède à ce métier avec un salaire brut annuel situé entre 36k€ et 38k€. 

Avec de l’expérience

Avec 5 années, d’expérience le salaire peut rapidement grimper et osciller entre 50 et 55k€ bruts annuels bruts. 

Un ingénieur très confirmé (+de 10 ans d’expérience) verra son salaire situé entre 72 et 80k€ bruts annuels. 

Données nationales sur le salaire des ingénieurs en Télécommunications.

Le salaire moyen brut annuel des ingénieur(e)s en Télécommunications en France est de 56169k€. Certaines données proposent 62k€.

Le salaire moyen mensuel net pour les salariés masculins est de 3738€.

Pour les femmes, il est de 3227€. On constate donc une baisse de 7%. 

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Technicien Télécoms et Réseaux

  • Ingénieur Calcul

  • Ingénieur de construction réseau

  • Ingénieur en Génie des Matériaux

  • Ingénieur en normalisation télécoms

  • Ingénieur système et réseaux

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur en Telecommunication ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.