Courtier

Niveau Scolaire

Bac+2

Secteur d'activité

Immobilier , Assurance

Salaire

1150 € / mois à 4500 € / mois

Le Courtier est un travailleur indépendant doté du statut de commerçant. Il a pour mission d’orienter les particuliers et entreprises vers les contrats les plus avantageux, dans divers domaines : crédit immobilier, assurances, travaux, marchandises, voyages, bourse… Contrats qu’il négocie au meilleur tarif et dont il encadre toutes les démarches.

Fonctions

Si, dans tous les cas, le Courtier conduit une négociation, l’appellation regroupe autant de métiers différents que de secteurs d’activité. Le Courtier en immobilier s’emploie à trouver et à négocier le meilleur taux de prêt immobilier pour son client, au regard de son profil et de ses besoins. Le Courtier d'assurances s’occupe de placer auprès des assureurs les besoins en la matière de ses clients. Il joue aussi un rôle de conseil.

Le Courtier en travaux recherche et sélectionne à la fois des entreprises du BTP pour le compte de ses clients et des clients pour le compte des entreprises. Le Courtier en voyages cherche la meilleure offre sur le marché, pour un billet d'avion, un séjour, un hébergement…

Dans tous ces cas, pour négocier un tarif intéressant, il n'hésite pas à faire jouer la concurrence.

Le Courtier en bourse, lui, est un intermédiaire entre vendeur et acheteur pour passer des ordres financiers sur les marchés boursiers.

Qualités

Un Courtier doit être doté d’une très bonne connaissance de son marché, ainsi que de solides talents de négociateur. Pour aider ses clients à établir un diagnostic précis de leur situation et leur proposer des produits parfaitement adaptés, il doit être méthodique, rigoureux et psychologue. Mais aussi flexible et réactif, afin d’assurer une veille permanente sur son secteur et de personnaliser ses propositions à sa clientèle. La pratique de l'anglais est incontournable.

Données Statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un chargé de clientèle grands comptes perçoit en moyenne un salaire brut annuel entre 40 000 € et 50 000 €, voire jusqu'à 70 000 €. Un chargé de compte indemnisation touche entre 26 000 € et 29 000 €, puis jusqu'à 35 000 € avec de l'expérience. 
 
On distingue deux grands types de cabinets de courtage : les grands cabinets qui appartiennent à de grands groupes, souvent internationaux, et les petits cabinets composés de trois ou quatre employés. 

  • Sans expérience avec un diplôme bac+2 à bac+5

Le salaire brut mensuel d’un débutant est de 2500 €. Dans le domaine des assurances, par exemple, les salaires des jeunes diplômés de l’Ecole Supérieure des Assurances oscillent entre 32 000 € et 38 000 € brut par an en début de carrière.

  • Avec plusieurs années d’expérience
Le salaire du courtier en assurance comprend une partie fixe et des primes. Sa rémunération dépend principalement des commissions perçues sur les ventes. Tout dépend donc de la compétence des courtiers : certains peuvent toucher un salaire de 10 000 € nets mensuel, voire plus, et d’autres moins, comme 3 400 €.

  • Et entre les hommes et les femmes ?

Le courtage serait apparemment l’un des secteurs où l’égalité homme-femme est la plus respectée en terme de salaire.

Petit comparatif pour vous faire une idée :

Courtier assistant Société Générale : 50 046 € brut annuel
Courtier d’assurance AXA : 70 653 € brut annuel
Courtier d’assurance Allianz Insurance : 45 524 € brut annuel
Courtier en crédit immobilier Meilleurtaux : 50 309 € brut annuel
Responsable relation courtiers internationaux Coface : 79 993 € brut annuel
Courtier Aon : 62 285 € brut annuel
Collaborateur parlementaire courtier d’art Assemblée Nationale : 45 287 € brut annuel

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.