Conseiller en Voyages

Niveau scolaire

Bac + 2

Secteur d'activité

Accueil, hôtellerie, tourisme

Salaire

1113 € - 3700 € net/mois

Dans une centrale de réservation ou une agence de voyages, chez un transporteur, un croisiériste ou au sein d’un office de tourisme, le conseiller en voyages informe et vend des forfaits ou prestations touristiques. Un métier que l’explosion des ventes par Internet a forcé à repenser fortement…

Fonctions

Après avoir vérifié les prix et disponibilités en ligne, le conseiller voyage (également appelé agent de réservation ou agent de comptoir) effectue la réservation et la facturation des produits touristiques (vols secs, séjours ou circuits à la carte, cures, séjours sportifs, réservations de chambres d’hôtel ou location de voiture). En agence distributrice de voyages, en agence en ligne ou sur un plateau d'affaires, ses clients sont des particuliers ou des hommes d’affaires, français ou étrangers, en individuel ou en groupe.

Toutefois, avec la dématérialisation des titres de transport, le rôle de conseil et d’accompagnement individualisé (prise en charge clé en mains des formalités, conception de voyages sur mesure…) s’affirme de façon croissante comme le « plus » qui permet de se démarquer de la concurrence, notamment des agences en ligne. Avec de l’expérience, le conseiller voyage pourra devenir responsable d’agence, producteur de voyages ou forfaitiste.

Qualités

Coté compétences techniques, le conseiller en voyages doit être un bon gestionnaire, pour organiser sa documentation et faire fonctionner billetterie ou opérations de change. Ce qui passe par une bonne maîtrise des outils informatiques, qu’il utilise au quotidien. Comme tous les professionnels du tourisme, il doit parler au moins deux langues, dont l’anglais.

Il doit aussi faire montre d’une parfaite connaissance du tissu touristique et commerçant de sa ville et de sa région. Il se caractérise aussi par ses qualités relationnelles, son excellente présentation et sa fibre commerciale.

Dynamisme et réactivité lui seront précieux pour dispenser le bon conseil ou la bonne information et proposer aux touristes un produit parfaitement adapté. Enfin, il ne doit pas être rebuté par des horaires à rallonges en période de forte affluence, incluant notamment la participation à des foires ou des salons.

Le conseiller en voyages doit d’abord être un excellent vendeur. Au contact permanent de la clientèle, il doit être doté d’une bonne présentation et d’une vraie aisance relationnelle. Dynamique et souriant, il cultive aussi des qualités de diplomatie et de résistance au stress face à des clients exigeants ou mécontents.

Il maîtrise les techniques de vente, ainsi qu’un ou plusieurs logiciels de réservation. Il a une parfaite connaissance des destinations qu’il propose, qu’il est capable de vendre dans plusieurs langues étrangères, à commencer par l’anglais. Rigueur et organisation s’imposent pour mettre au point, sans faux pas, des forfaits touristiques parfois complexes et être capable d’assister ses clients dans leurs formalités. Enfin, il doit se montrer disponible et ne pas compter ses heures, surtout en haute saison.

Diplômes nécessaires

Après un bac général ou STG, le cursus minimum requis pour devenir conseiller en voyages est de niveau bac+2 (BTS Tourisme, Négociation relation client ou Management des unités commerciales), préparé en lycée et en écoles privées. Au niveau bac+3, on peut passer par une licence pro options Commercialisation de produits touristiques, E-tourisme ou Distribution touristique.
  • BTS NDRC - Négociation et Digitalisation de la Relation Client

  • BTS MCO - Management Commercial Opérationnel

  • Licence Pro Droit, Economie, Gestion Commerce spécialité Conception et Commercialisation de Produits Touristiques

  • BTS Tourisme

  • licence pro Economie, gestion hôtellerie et tourisme spécialité distribution touristique

  • Conseiller en séjours et voyages

  • MBA Tourisme

  • Bachelor Tourisme Durable

  • Vendeur conseil en voyages d'affaires et de tourisme

  • Certificat d'Agent d'Escale Aéroport

  • Licence pro Tourisme

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un conseiller en voyages débutant est embauché à partir du SMIC (1 445 euros bruts mensuels). Il peut également percevoir des commissions sur ses ventes.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Conseiller en séjours

  • Conseiller en Voyages

  • Accompagnateur de voyages

  • Chef de Produit Touristique

  • Agent de voyage

  • Guide interprete

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Conseiller en Voyages ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.