Assistante de service social

Niveau scolaire

Bac + 2

Secteur d'activité

Travail social

Salaire

1113 € - 1770 € net/mois

Couramment appelée « assistante sociale » (la profession est à plus de 95% féminine), l’assistante de service social (ASS) apporte son soutien au quotidien aux personnes en difficultés économiques, sociales ou psychologiques. Avec la crise, le vieillissement de la population et la complexité des dispositifs d'aide, le métier ne connaît pas le chômage…

Fonctions

L’ASS peut être rattaché à un secteur géographique ou à une structure, publique (conseils généraux, municipalités, organismes médico-sociaux, associations, milieu carcéral…) ou privée (entreprises). Certains sont même à leur compte, seuls ou à la tête d’une équipe. Surendettement, violence conjugale, enfance en danger, demande de logement, conditions d'attribution du RSA, menace de coupure d’électricité ou d’expulsion...

L’ASS écoute, conseille et apporte un soutien sur l’ensemble des questions touchant à la vie quotidienne. Les entretiens avec les personnes, dans le cadre de permanences ou de visites au domicile, constituent la base du métier.

En amont et en aval, ce professionnel effectue un important travail administratif : suivi de la réglementation, comptes rendus d'enquêtes, gestion de dossiers... Il travaille en réseau avec d’autres professionnels : médecins, magistrats, éducateurs, services administratifs ou de PMI, misions locales d’insertion...  

Qualités

Afin de garder le recul suffisant face à des situations sociales parfois très dures, l’ASS doit faire preuve d’un bon équilibre psychologique et d’une grande maturité. Dans le cadre de son travail en réseau, un excellent relationnel lui sera précieux. Ainsi que d’un solide esprit de négociation et une détermination chevillée au corps, afin de parvenir à « faire passer » des dossiers difficiles.

Amené à ne pas compter ses heures, il doit être disponible et adaptable. Patience et optimisme sont requis. Sans oublier la discrétion : il est tenu au secret professionnel.

Diplômes nécessaires

Pour exercer la profession d’ASS en France, l'obtention du diplôme d'Etat du même nom (DEASS) est obligatoire. Reconnu au niveau bac + 2, ce diplôme se prépare en 3 ans après un bac ES, L, S, STMG ou ST2S ou équivalent, dans les IRTS (Instituts régionaux du Travail social), accessibles sur concours.

Il est également possible de préparer, en 2 ans, le DUT Carrières sociales, option Assistance sociale, puis le DEASS, en un an. Les ASS exerçant depuis 3 ans et souhaitant se tourner vers l'encadrement peuvent passer le DEIS (diplôme d'Etat d'ingénierie sociale).
  • Diplôme d'Etat d'assistant de service social - DEASS

  • DUT Carrières Sociales (CS) option Assistance Sociale

  • Diplôme d'Etat d'ingénierie sociale

  • Licence Pro Intervention Sociale spécialité Assistance Sociale : Travail Social et Conduite de Projet

  • BTS SP3S - Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social

  • Licence Psychologie

  • Licence Sciences Humaines et Sociales mention Éducation et Intervention Sociale

  • Licence pro Intervention sociale

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un ASS débutant gagne le SMIC (1 445 euros bruts mensuels). Dans le public, son salaire peut monter à 2 300 euros en fin de carrière.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Conseiller en insertion sociale et professionnelle

  • Conseiller en Économie Sociale Familiale

  • Aide médico-psychologique

  • Assistante maternelle

  • Psychologue

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Assistante de service social ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.