Conseiller en planning familial

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+2

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Psychologie , Social , Sciences humaines et sociales , maternité , accompagnement familiale , Sexualité , Santé

    SALAIRE

    1300 € / mois à 1600 € / mois

    Qu'est ce que le métier Conseiller en planning familial ?

    Le conseiller en planning familial est un travailleur social œuvrant dans un centre de Planification et d’Education Familiale (CPEF) qu’on nomme communément « planning familial ». Il accueille, écoute, conseille et oriente des jeunes (très souvent mineurs) rencontrant des problèmes divers mais touchant principalement à la sexualité (contraception, avortement, difficultés psychologiques…).

    Le saviez-vous ? Le planning familial a été créé en 1956 par des femmes et des hommes animés par une volonté d’aider les femmes qui, à l’époque, ne pouvaient ni se faire avorter ni utiliser des moyens de contraception. Le premier nom du planning familial fut « La Maternité heureuse ».

    Que fait un Conseiller en planning familial ?

    Le conseiller en planning familial est en fait une conseillère. En effet, étant donné le public qu’elle reçoit et les problématiques exposées, la quasi-totalité des conseillers au sein d’un planning familial sont de sexe féminin.

    Cette professionnelle reçoit individuellement dans un bureau une personne rencontrant certains problèmes relatifs à sa sexualité et aux conséquences de cette dernière (grossesse non désirée…). Ce peut être aussi de problèmes de violence voire de viol. Cet accueil est toujours anonyme. Il appartient à la personne de décider si elle souhaite communiquer son identité.

    Le public accueilli est féminin. La structure peut accueillir des hommes, car il n’y aucune discrimination, mais la demande est très rare. 

    La conseillère met la personne reçue en confiance, lui rappelle que sa visite et le motif ne peuvent en aucun cas être divulgués. Elle lui demande d’exprimer la raison de sa venue et instaure à dialogue pour bien comprendre la situation.

    La conseillère en planning familial distille des conseils, informe la personne sur ses droits, lui expose les aides dont elle peut bénéficier. Elle l’oriente ensuite selon les attentes et les besoins exprimés. Ce peut être une visite chez un médecin, un gynécologue, un psychologue, un centre d’hébergement, un autre travailleur social, etc. Le processus d’avortement, si c’est la demande de la personne, étant complexe. Il faut alors être sûr des motivations de l’intéressée et de son profil psychologique.

    Elle peut aussi informer sur divers sujets : comment se protéger lors d’un rapport sexuel, quelles sont les maladies sexuellement transmissibles, etc.

    Parce que le public accueilli est souvent mineur et en situation de détresse, un centre de Planification et d’Education Familiale (CPEF) dispose en son sein de nombreux services : médecin, aide-soignante, divers travailleurs sociaux, service d’avortement…. L’orientation du public peut donc, souvent, se faire en interne.

    Qualités pour être Conseiller en planning familial

    Exercer ce métier réclame une certaine maturité. Il faut être empathique mais savoir, en même temps, prendre du recul pour ne pas être submergé par ses émotions.

    La qualité relationnelle est primordiale. Un conseiller en planning familial doit savoir écouter, faire formuler les attentes, mettre en confiance…

    Réussir dans ce métier réclame de la diplomatie mais également de l’autorité. Il est impératif de cadrer l’entretien et la personne reçue.

    Ce professionnel n’est jamais dans le jugement et respecte impérativement le secret professionnel. Il doit aussi être humble et savoir orienter quand il perçoit que son intervention n’est pas adaptée à la personne. 

    La profession nécessite d’avoir un profil de psychologue. Mais une part du travail est également d’ordre administratif. Il est donc nécessaire de maîtriser les outils bureautiques. 

    Données statistiques sur le poste Conseiller en planning familial

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Conseiller en planning familial

    Combien gagne un Conseiller en planning familial ?

    Les postes proposés dans les plannings familiaux ne sont pas toujours à temps plein. Il faut envisager un salaire d’environ 1650 euros mensuels bruts. Après 5 années d’expérience, il sera d’environ 1800 euros. Au-delà de 10 ans d’expérience, il franchit les 2000 euros bruts mensuels.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.