Logo

    Médiateur familial

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+3

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Social , accompagnement familiale

    SALAIRE

    1540 € / mois à 2080 € / mois

    Qu'est ce que le métier Médiateur familial ?

    Spécialiste du conflit familial, le médiateur familial intervient principalement dans des situations de séparation. Il est chargé de trouver des solutions adaptées, susceptibles de répondre aux besoins de chaque membre de la famille.

    Que fait un Médiateur familial ?

    Le médiateur familial peut travailler au sein de structures diverses : associations, services publics ou parapublics (CAF, MSA, collectivités locales et territoriales…), voire en tant qu’indépendant. Il intervient sur des thématiques variées : rupture, divorce, questions patrimoniales, décès, conflit intergénérationnel, garde des enfants...

    Tiers impartial, il vise à mettre en œuvre le rétablissement du dialogue et à accompagner la recherche de solutions concrètes, en amenant les personnes à trouver par elles-mêmes les bases d’un accord mutuel. Ce travailleur social reçoit les familles lors d'entretiens dans son bureau. Si besoin, il redirige celles-ci vers un psychologue, un juriste ou une assistante sociale.

    A noter que ce métier est le plus souvent exercé par des professionnels déjà confirmés dans le champ du social, de la psychologie ou de l’accompagnement familial. Avec l’expérience, le médiateur social peut évoluer ensuite vers des fonctions d'encadrement ou de formation.

    Qualités pour être Médiateur familial

    La possession d’un bagage culturel global touchant au social et à la psychologie s’impose pour exercer ce métier, ainsi que la maîtrise des techniques de gestion des conflits. Mais le médiateur familial doit avant tout être doté de qualités humaines spécifiques, afin de lui permettre de respecter les trois principes déontologiques de la médiation familiale : neutralité, confidentialité, impartialité.

    Capacité d’écoute, diplomatie et aptitude à la négociation sont primordiales, ainsi qu’un bon sens relationnel et des aptitudes à l’observation et à l’analyse. Pour être pleinement efficace, le médiateur familial doit aussi savoir prendre du recul sur les situations humaines souvent douloureuses rencontrées, ce qui nécessite un bon équilibre personnel et émotionnel. Bien entendu, la discrétion est de mise pour respecter la confidentialité des personnes.

    Données statistiques sur le poste Médiateur familial

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Médiateur familial

    Combien gagne un Médiateur familial ?

    Un médiateur familial débutant gagne quelque 2 000 euros bruts mensuels, 2 700 euros environ en fin de carrière.

    Si la médiation familiale est votre vocation, il faudra vous montrer patient car très peu de postes sont créés chaque année en France. Il est toutefois possible de déboucher sur ce poste après avoir exercé des fonctions dans le domaine de la psychologie, de l'accompagnement ou du social.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.