Expert en assurances

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Finances, banque, assurances, i...

L’expert en assurances intervient dans le cadre des sinistres liés à n’importe quel produit. Qu’il s’agisse d’un problème d’habitat (vol, incendie, dégâts des eaux,…), que vous ayez eu un accident de voiture ou de moto ou de bateau, ou même qu’un enfant soit tombé à l’école,… Il peut être expert en bâtiment, en réparation automobile, en agriculture ou dans le transport aérien ou maritime. S’il intervient généralement après un sinistre, il lui arrive également d’être sollicité avant la signature du contrat d’assurance pour évaluer la valeur des biens à assurer. 

Fonctions

L’expert en assurances est spécialisé dans un domaine de compétences et intervient après un sinistre en se rendant sur place pour évaluer les dégâts. Il observe les moindres détails, recherche les causes du sinistre, Il peut même simuler une reconstituion pour vérifier la cohérence des déclarations. En fonction de son analyse, il estime ensuite le montant des dommages.
 L’expert en assurances peut également intervenir en contre-expertise. Dans ce cas, il est rémunéré par l’assuré et intervient en opposition au rapport d’un précédent expert désigné par la compagnie d’assurances.

Il arrive aussi que son expertise soit requise en amont, avant la signature d’un contrat pour établir une estimation (notamment dans le secteur du bâtiment et dans celui de l’art). Si bon nombre de biens sont évaluables, il peut parfois être confronté à des cas particuliers : comment évaluer les pieds d’un joueur de football ou les mains d’un pianiste ? Sa compétence sera d’établir des critères d’évaluation dans ces cas très particuliers.

Qualités

L’expert en assurances doit posséder une très bonne connaissance de  son domaine d’activité qui est souvent son ancien métier (construction immobilière, art, agriculture,…). 
Il doit être méthodique, observateur et rigoureux pour pouvoir observer et noter toutes les informations qui lui seront utiles pour évaluer un bien ou un préjudice. Il doit avoir une âme de détective pour déceler les incohérences lors d’un sinistre. 

Il doit être patient et persévérant car, parfois, plusieurs analyses du sinistre peuvent s’avérer nécessaires. 
Il est autonome et a un bon sens de la communication tout en sachant garder ses distances pour rester le plus neutre  possible. Il ne doit pas être timide ni hésiter à poser des questions. Il doit savoir rester ferme pour éviter parfois de subir la pression des principaux acteurs du sinistre.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Expert en assurances est classé n°368 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

62.8%
Bac+2
9.3%
Bac ou équivalent
8.6%
Bac+5
6.4%
Bac+3
4.3%
Bac+4
2.9%
Bac+6 et supérieur
2.4%
Ecole d'ingénieurs
1.8%
Bac+1
1.6%
Ecole de commerce

 

Diplômes nécessaires

Il existe des formations spécifiques au métier d’expert comme le master de management appliqué à l’assurance, délivré par le CNAM mais le métier d’expert en assurances est assez particulier. Il faut en fait posséder un diplôme d’études supérieures dans le domaine d(activité où l’expert intervient et le compléter par une formation juridique et technique sur l’assurance et ses produits. Il existe des certifications délivrées par différents organismes reconnus par l ‘Etat (CNPP, Certivéa, Compagnie des experts,…)

 

Salaire Expert en assurances

La plupart des experts en assurances sont indépendants. Ils sont dons payés en honoraires en fonction de leur domaine d’activité ou de l’importance du sinistre.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Expert en assurances ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui