Concepteur de voyages

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Accueil, hôtellerie, tourisme
Salaire
1155€ - 1700€ nets/mois

Nom de code : globe-trotter.
Ce voyageur ailé, qui voyage aux quatre coins de la planète, cherche à découvrir de nouvelles destinations, circuits et autres visites thématiques susceptibles d’émoustiller le client. A lui les kilomètres…

Fonctions

Il prospecte aux quatre coins de l’univers pour trouver LA destination de ses rêves (et du client). Il procède aussi à des études marketing pour déterminer quels sont les besoins des consommateurs. Ensuite, pour réaliser la conception d’un produit touristique, il faut étudier sa faisabilité technique, financière et logistique.
Par exemple, démarcher et trouver le bon prestataire.
Par ailleurs, il s’agit aussi de faire connaître le produit : publicité, réseaux sociaux, tout est bon pour faire passer l’information. 

Qualités

Pratique, dynamique, le concepteur de voyages est un excellent communicant et un fin négociateur.
Homme de décision, il n’hésite pas à aller sur place pour tester une idée, un produit. Discipliné, engagé, rigoureux, il a le goût du travail.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir concepteur de voyages, toutes les formations diplômantes, de Bac+2 à Bac+5, dans le domaine du tourisme, s’avèrent indispensables. 

 

Salaire Concepteur de voyages

Le salaire d'un concepteur de voyages peut varier entre 1500 (début de carrière) et 2200 (fin de carrière) euros brut mensuel. 

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Concepteur de voyages ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


lettres langues

Bonjour,

Ja suis titulaire d'une licence en langues étrangères appliquées et je suis un peu perdue quant à la poursuite de mes études. A vrai dire, lorsque j'ai eu ma licence l'an dernier j'ai décidé d'arrêter mes études pendant 1an car mon projet professionnel était encore assez vague... Je sais bien que cette question j'aurais dû me la poser il y a 3ans mais à 18 ans je ne pense pas qu'on l'on soit assez mature pour se dire que l'on va faire "ce métier" jusqu'à la fin de sa vie! Pour moi c'est une question bien difficile...
Enfin, nous sommes déjà au mois de février et j'hésite toujours, et plus le temps passe et plus cela m'angoisse!
En fait, il y a pleins de choses qui me tentent et que j'aime mais je n'arrive pas à trancher alors je voudrais avoir un avis pour avoir enfin les idées claires...
Voilà, j'aime plusieurs choses: tout d'abord les langues et les voyages bien sûr . J'avais donc pensé à une carrière dans le tourisme, commencer par agent de voyage pour évoluer jusquà conceptrice forfaitiste et pourquoi pas chef de produit ou directrice d'agence(après plusieurs années d'expériences bien sûr).
Ensuite, j'aime beaucoup les enfants et j'avais pensé à professeur des écoles (d'autant plus que en ce moment je suis assistante pédagogique dans une école) mais là je n'utiliserai plus mes langues malheureusement... Et ayant un profil plutot littéraire l'épreuve de mathématique me fais un peu peur.
Enfin, les métiers de l'information et de la communication m'attirent également ( secrétaire de rédaction, ou dans la publicité) mais je devrais dans ce cas là reprendre mes études (un master ou une école de communication).
Voilà, j'ai résumé en gros ce qui me plaît mais je n'arrive pas à trancher, je pèse les pours et contres (par exemple on me dis que le secteur de la communication est assez bouché), je ne voudrais donc pas me lancer dans un projet irréalisable!

Sinon, je suis très ouverte, j'adore communiquer, être constamment en contact avec des personnes et enfin j'ai souvent besoin de changement pour pouvoir m'épanouir (évoluer dans mon travail, en changer etc..) J'ai toujours été une très bonne élève mais j'ai besoin de faire un travail qui me plaise vraiment, je ne veux pas continuer des études qui ne mènent à rien et me retrouver au chômage parce que je suis trop qualifiée! Dans ce cas je préfère arrêter et évoluer par la suite grâce à mon expérence.

Selon vous, quelle parcours me conviendrait le mieux (par rapport à ma personnalité et ma formation) ?.

Merci de vos conseils!!

Détermination de projet dans le domaine du droit et du commerce

Bonjour,

Je suis étudiant en deuxième année de Droit (à Lyon III). Bien que je trouve le droit intéressant, je me rend compte que je ne me vois pas en faire mon métier (avocat, juriste d'entreprise, magistrat, tout ceci ne me tente pas). Trop de droit tue le droit peut-être...

Je commence que depuis peu à cerner un peu mes attentes par rapport aux métiers (à la sortie de mon bac s, j'avais choisi le droit car matière pas du tout abordée en lycée, toujours utile, débouchés et métiers intéressants et bien payés).

+ Une bonne rémunération.
J'entends souvent qu'il faut avant tout faire quelque chose qui plait avant de voir la paye, mais d'une part je m'intéresse à beaucoup de choses (hélas quelque part car du coup j'ai du mal à me décider, aucune matière où j'avais de grosses lacunes en lycée) et d'autre part, on ne peut le nier, l'argent ne fait certes pas le bonheur, mais il y contribue beaucoup. C'est donc un critère important pour moi.

+ Un métier qui allie "bureau" et "terrain".
C'est un peu ce qui me décide à ne pas me faire avocat par exemple (la plupart du temps est passé dans le bureau, plongé dans les dossiers, il n'y a que les jugements et les entretiens qui rentreraient dans le "terrain"). Le seul métier qui me tenterait car répondant à ce critère serait Huissier de Justice (métier sur lequel circulent plein de fausses idées d'ailleurs). Mais peu de places.

+ Des possibilités d'évolution.
J'ai pensé à un moment aux métiers de la police, où le droit me servirait. Mais dans la police ou l'armée, les salaires restent fixes. Lorsqu'on est lieutenant, on touche tel salaire. On devient commissaire qu'au bout de tant d'années. Ce n'est pas du tout mon état d'esprit. Je serais pour un métier où l'on peut progresser rapidement si on est bon, si on fait nos preuves (un peu, où il est possible d'avoir un bon salaire dès le début (je ne me fais pas non plus d'idées, je sais qu'il ne faut pas espérer avoir le salaire d'un ancien en rentrant dans une entreprise).

Considérant ceci, j'ai envisagé d'intégrer une école de commerce. Le commerce, le marketing, etc... Semblent répondre à mes attentes. Et à mon caractère : organiser, convaincre, négocier, diriger. Voyager ne me fait pas peur (je me vois rester en Europe cependant).
Alors, je sais que tous mes critères ne seront pas forcément rempli, sans quoi ce serait le métier idéal.

Le problème est qu'il y a un tas de métiers. Lesquels répondraient à mes critères?
De la production du produit à sa consommation, il y a un tas de monde qui intervient. D'ailleurs, je dis commerce, peut-être serait-ce distribution? Ou publicité? Ou communication? BtoB? Ou BtoC?
Il faut donc que j'arrive à définir comment je me vois, et c'est un exercice très difficile je trouve (j'ai énormément de mal à me projeter dans l'avenir). Celui qui rencontre les clients, qui les convaincs, qui fait en sorte que le produit soit un succès, qui permet le plus gros chiffre d'affaire possible, qui voyage pour trouver un nouveau produit ou un nouveau concept qui ferait un tabac, qui négocie les prix, qui dirige une équipe etc... Bref, vraiment pas facile. J'ai déjà pas mal chercher sur les sites de présentation des métiers.

Mais un avis éclairé m'aiderait peut-être à me cerner d'avantage, à savoir quoi faire de ma vie. La question est donc large, que me conseillez vous? Que pensez vous de ma situation?
Je trouve avoir déjà fait un grand pas en trouvant vraiment une attirance pour le commerce (ou ce qui s'y rapproche), mais il faut maintenant encore cibler.

Merci de m'avoir lu, c'est long mais cela montre mes hésitations et j'ai tâché d'être le plus précis possible.

A bientôt.

BTS esthetique après BP preparateur en pharmacie

Bonjour,

Je suis vraiment perdue dans mon orientation et à vrai dire, je ne sais vraiment pas où je vais...Je suis allée dans les CIO, PAIO, CIDJ, Missions Locales, ANPE, et autres organismes de conseils en formation et même bilans de compétences. J'ai un parcours très atypique.

J'ai actuellement 22ans, étant au collège, j'ai fait dés la 6è, une section européenne Allemand, l'objectif étant au départ d'avoir un BAC Allemand soit l'ABITUR, mais des soucis de santé m'ont empêcher de suivre correctement cette scolarité que j'aurais aimé. En fin de 3è, j'avais 17 ans, et les profs à cause de mon âge ( puisque j'avais de bons résultats à ma dernière 3è) ont refusé l'accès en 2nd générale, mais parents ne voulant pas que j'aille en filière professionnelle.

Mais comme d'un autre côté, ils ne voulait pas faire appel, j'ai quand même fais une voie professionnelle....J'ai donc fais un BEP Carrières Sanitaires et Sociales ( a l'époque où je regardais ces filières, on m'a laissé entendre (conseillers d'orientations et autres que c'était le meilleur des BEP sauf mes parents qui m'ont laissé faire malgré tout et qui me dient une chose, puis le contraire de suite après)

Après ça, j'ai passé un concours d'Auxiliaire de Puériculture que j'ai raté, la fois suivante, je m'étais inscrite au concours d'aide -soignante que j'ai eu de suite arrivée 7è sur liste principale. Du coup, je suis entrée en formation, mais lors de mes stages de formation Aide - Soignante, ça s'est très mal passé ( lors des périodes de stage dans les services; les gens étaient ( le personnel quoi) vraiment désagréables, j'ai reçu dans la figure qu'avec le faciès que j'avais que je ne m'intègrerais jamais dans la société, face d'handicapée, oui, j'avais des réflexions comme celle -ci, j'ai démissionné parce que je n'avais pas le choix...Bref....Après, j'ai essayé d'aller en 1ère SMS, dans l'optique du BAC SMS aujourd'hui ST2S, mais aucune école n'a voulu de moi et je n'ai pas les moyens de me payer le privé.

Dégoûtée, j'ai voulu laissé tomber le sanitaire et social, je suis restée 6 mois à me torturer pour essayer de me construire un avenir...J'avais réfléchi à la comédie, théâtre, mais au final, non, je préférais le tourisme pour lequel ce domaine m'a toujours attiré depuis très longtemps, j'ai commencé à y penser, j'avais 6 ans et j'ai toujours adoré les langues étrangères.

Au final, le CNED était une porte de sortie où j'ai fais 2 ans, je viens de passer un BAC STG Marketing ( Mercatique)

Mais lié au fait que je suis en candidat libre ( parce que au CNED, il y a 2 formules d'inscriptions, libre et scolaire, mais ma formation Aide -Soignante ne m'a pas permis de justifier d'un statut du scolaire, j'étais sortie du système, je ne pouvais donc pas prétendre à une inscription scolaire, alors aujourd'hui, les écoles préparant au BTS ne veulent absolument pas de moi.

Pendant ces deux années au CNED, j'ai fais des séjours linguistiques pour parler Anglais que je parle aujourd'hui couramment, je parle aussi Espagnol ( famille oblige) et j'avais fait une Section européenne Allemand et j'arrive à le parler un peu grâce aux échanges effectués durant ma scolarité et j'ai commencé un apprentissage de Chinois.

J'étais intéressée par les 3 BTS Tourisme; c'est à dire:
-BTS VPT (Vente et Productions Touristiques)

Ici, j'aurais voulu devenir Concepteur-Forfaitiste ( Création de produits Voyages) Aujourd'hui, seuls les Tour Opérateur Recrutent.

-BTS AGTL (Animation et Gestion Touristiques Locales )

Ici, la gestion de Patrimoine m'intéressait aussi

-BTS Hôtellerie -Restauration

Ici, j'aurais forcément eu une mise à niveau, mais l'idée de pouvoir faire organisatrice de séminaires et de banquets m'intéressait.

Mais à ces formation, les écoles ne veulent absolument pas de moi. Je ne peux pas justifier mes années au CNED par des bulletins.

Il y a d'autres domaines qui m'intéressent vivement,

La coiffure, l'esthétique, mais à mon âge, c'est très difficile de trouver un employeur car à travail, égal, ils préfèrent prendre plus jeune, pour payer moins cher sauf exception.

J'ai envoyé 159 candidatures et donc, j'ai une seule réponse en attente....

Sinon, j'ai également pensé à faire un BP Préparatrice en Pharmacie dans le but de faire un BTS Esthétique -Cosmétique ( Travailler dans la production de produits cosmétiques) même si faire un BTS Esthétique -Cosmétique paraît plus logique avec le BP Esthétique - Cosmétique

Ce que je veux, c'est un métier avec des langues, de contact avec la clientèle, où on est debout de préférences ( pas de métier de bureau)

A l'heure actuelle, je ne vois que le BP Préparateur en Pharmacie dans un 1er temps, sachant que j'avais 16 de moyenne en Biologie, Chimie-Physique en BEP Carrières Sanitaires....Je me doute bien que ce sera plus professionnalisé et plus concentré sur ces matières.

Est-ce choquant de faire un BP Préparateur en Pharmacie puis un BTS Esthétique - Cosmétique.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui