Agent de développement des énergies renouvelables

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Energie, génie climatique
Salaire
1300€ - 1700€ nets/mois

Ce métier récent, né il y a une quinzaine d’années, est en plein essor. Rattaché à une collectivité territoriale (le plus souvent une commune ou une communauté de communes), l’agent(e) de développement des énergies renouvelables a pour mission d’intégrer la dimension énergétique dans les politiques locales. 

Fonctions

L’agent de développement des énergies renouvelables est généralement employé au sein des pôles Energie des grandes villes. Sa mission première : réduire les factures énergétiques, tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effets de serre. Il est aussi chargé de monter et de suivre des projets locaux touchant aux énergies nouvelles : géothermique, solaire, éolien, bois-énergie, biogaz...

Il joue également un rôle de médiateur et d’animateur entre élus locaux et habitants, afin de rallier à sa cause – la mise en place d’une politique énergétique à long terme - tous les partenaires impliqués : population, élus, services déconcentrés de l'État, agences de l'urbanisme, associations...

Ce professionnel est aussi un gestionnaire, pour qui rédaction de cahiers des charges, recherche de financements et de subventions constituent le quotidien.

Qualités

Pour développer des projets, l'agent de développement des énergies renouvelables doit posséder des compétences en énergétique et en thermique. Mais aussi de fortes qualités relationnelles.

Pour argumenter et convaincre, sens du contact et de l’écoute, créativité et aptitude à travailler en équipe lui sont indispensables.

Enfin, savoir rédiger un cahier des charges implique des qualités rédactionnelles, assorties d’une bonne connaissance des réglementations et d’une forte rigueur.

 

Diplômes nécessaires

Plusieurs cursus de niveau bac + 2 à bac + 5 donnent accès aux fonctions d'agent de développement des énergies renouvelables.

A bac+2, citons les BTS Fluides, énergies, environnements options génie sanitaire et thermique ou génie climatique, ainsi que les DUT Génie thermique et énergie ou Génie civil-construction durable.

A bac+3, on peut passer par une licence pro énergie et génie climatique.

A bac + 5, on peut s’orienter vers un diplôme d'ingénieur généraliste orienté génie thermique ou un master pro en énergies renouvelables ou en économie de l'environnement. Puis, le métier relevant souvent de la fonction publique territoriale, il faut passer un concours administratif de catégorie A ou B. 

 

Salaire Agent de développement des énergies renouvelables

Un agent de développement des énergies renouvelables débutant gagne environ   1700 euros brut par mois pour un attaché ou un ingénieur territorial de catégorie A.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Agent de développement des énergies renouvelables ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui